Mayalen Goust

Aller en bas

Mayalen Goust

Message par kenavo le Jeu 2 Mar - 7:06



Mayalen Goust, née en 1976, est illustratrice.

Elle est diplômée de l'école d'arts appliqués de Poitiers. C'est en 2001 qu'elle illustre pour la première fois un album jeunesse depuis elle est devenue une référence du métier. Elle a illustré de nombreux albums mais aussi des BD et des bons points.

Elle privilégie les illustrations, rondes, fluides, légères et colorées créant ainsi un univers unique, poétique et d'une beauté saisissante. Son style japonisant est facilement identifiable.

Depuis 2011, elle s'est lancée dans l'adaptation BD des Colombes du Roi-Soleil, série à succès de romans historiques pour la jeunesse.

Elle vit aujourd'hui à Rennes.


Source: Babelio


son site

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 8244
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mayalen Goust

Message par kenavo le Jeu 2 Mar - 7:07

Texte : Sylvie Poillevé


Célestin : le ramasseur du petit matin
Présentation de l’éditeur
Chaque jour, de bon matin, Célestin s'en va sur les chemins. À grandes enjambées, il s'en va ramasser les petits riens, les gros chagrins. Mais il faut s'en débarrasser et les faire s'envoler... Alors, chaque jour, de bon matin, Célestin se transforme en magicien !
Un tout petit livre, très charmant, jolie histoire, sublimes images.

Je découvre le travail de Mayalan Goust et je suis conquise.

Aussi bien histoire qu’images sont très douces et le côté poétique est convainquant.

Et non, mon enthousiasme n’a rien à voir qu’il y ait aussi des papillons qui jouent un rôle dans cette histoire Wink




_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 8244
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mayalen Goust

Message par kenavo le Jeu 2 Mar - 7:07

Texte: Hubert Ben Kemoun


Arlequin ou les oreilles de Venise
Présentation de l’éditeur
Arlequin est le meilleur accordeur de Venise. Guitares, pianos, luths et violons, aucun instrument n'a de secret pour lui.
Son ouïe est aussi fine que ses oreilles sont grandes ; ce qui lui vaut bien des moqueries.
Un jour, un musicien très particulier lui confie son bien le plus précieux...
Tout comme pour L'épouvantail qui voulait voyager, Hubert Ben Kemoun sait raconter de bien belles histoires.

Avec Arlequin on se retrouve à Venise. Mais ce n’est pas autant cette ville qui est au centre, mais notre jeune héros et un « instrument » assez spécial, qu’on lui demande de réparer…

C’est émouvant et très poétique… le tout mis en images qui redonnent toute la finesse des mots.

Un régal !






_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 8244
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mayalen Goust

Message par kenavo le Mar 23 Jan - 5:53

Scénario: Matz


Vies volées : Buenos Aires, Place de mai
Présentation de l’éditeur
En Argentine, de 1976 à 1983, sous la dictature militaire, 500 bébés ont été arrachés à leurs mères pour être placés dans des familles plus ou moins proches du régime. Plusieurs années après cette tragédie, les grands-mères de ces enfants ne cessent de se battre pour les retrouver. Interpellé par ce drame largement médiatisé, Mario, un jeune homme de 20 ans qui s'interroge sur sa filiation décide d'aller à la rencontre de ces grands-mères accompagné de son ami Santiago et décide de faire un test ADN, Les résultats bouleverseront les vies des deux jeunes gens et de leur entourage. A travers leur quête, on s'interroge sur l'identité, la filiation, la capacité de chacun à se confronter à ses propres bourreaux, à surmonter une trahison et parvenir à envisager un nouvel avenir.
Je crois que même si on ne s’est jamais penché sur les détails des années de la dictature militaire en Argentine, on connaît les faits de ces bébés volés.

Et même après toutes ces années, la recherche continue. Des 500 enfants arrachés à leurs mères, seulement 125 ont pu retrouver leur famille.
Un album qui met au centre ces événements est à mon avis une bonne chose… et important.

À travers deux jeunes hommes (fictifs, mais basés sur des faits réels)) qui vont faire le test ADN, Matz arrive à montrer toute une panoplie de situations qui peuvent en suivre par après.

Les planches de Mayalen Goust sont exquis et donnent une accessibilité à ce sujet délicat.

J’ai beaucoup aimé l’exploit de ces deux pour mettre à la une cette thématique.








_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 8244
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mayalen Goust

Message par domreader le Mar 23 Jan - 17:56

Oui, un bel album kenavo !

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
avatar
domreader

Messages : 903
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mayalen Goust

Message par kenavo le Mer 24 Jan - 5:02

j'étais conquise aussi bien côté scénario qu'images... un vrai 'sans faute' Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 8244
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mayalen Goust

Message par Aeriale le Mer 24 Jan - 8:49

Retenu aussi!

Très belles illustrations sur un sujet fort! Merci Kena :-)
avatar
Aeriale

Messages : 3078
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mayalen Goust

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum