Fiodor Dostoïevski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fiodor Dostoïevski

Message par Arabella le Jeu 2 Mar - 18:51

Fiodor Dostoïevski ( 1820 - 1881)





Source : Vikidia

Fiodor Dostoïevski est le fils de Michel Dostoïevski, un médecin militaire, et de Maria Netchaiev. Il a un frère ainé, Michel, avec lequel il fondera plus tard une revue. Son père le destinant à une carrière dans l'armée, il étudie à l'École supérieure des Ingénieurs militaires, d'où il sort avec le grade de sous-lieutenant. Il lit beaucoup, notamment les œuvres de Honoré de Balzac, Racine, William Shakespeare, Victor Hugo, Johann Wolfgang von Goethe, etc., et il traduit en russe Eugénie Grandet, un roman de Balzac.

En 1844, il démissionne de son poste dans l'armée et commence une carrière d'écrivain. Il publie ses premiers romans, Les Pauvres gens (1846), Les Nuits blanches (1847). À la même époque, il rejoint un groupe de jeunes gens qui contestent le régime impérialiste russe. Ce groupe (dont Dostoïevski) est arrêté par la police, ils sont emprisonnés puis condamnés à mort, mais leur peine est transformée en travaux forcés juste avant le début de l'exécution. Dostoïevski racontera ces années passées au bagne en Sibérie (de 1849 à 1854) dans les Souvenirs de la maison des morts (paru en 1860).

Il se marie en 1857 avec Maria Issaieva, le couple s'installe à Saint-Petersbourg et il recommence à écrire. Il voyage en Europe (Italie, Suisse, Londres, Paris, Vienne, etc.). Passionné par le jeu, il perd tout son argent à la roulette et retourne ruiné à Saint Petersbourg. Sa femme Maria meurt en 1864. Son roman Crime et Châtiment obtient en 1866 un grand succès, roman suivi entre autres par L'Idiot (1868), L'Éternel mari (1870), Les Possédés (1871), Les Frères Karamazov (1879). En 1867, Dostoïevski se remarie avec Anna Snitkine. Il meurt en janvier 1881 à l'âge de 59 ans.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2123
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiodor Dostoïevski

Message par Arabella le Jeu 2 Mar - 19:14

L'adolescent

Quatrième des 5 romans fleuves de Dostoïvski (paru entre Les démons et Les frères Karamazov) L'adolescent est le moins connu et sans doute le moins lus d'entre eux.

L'adolescent du titre, Arkadi Makarovitch Dolgorouki, est le bâtard d'un seigneur, et de la femme d'un de ses serfs, avec laquelle il vit, bien que le mari soit toujours vivant. Le livre est le récit fait à la première personne d'un certain nombre d'événements importants arrivés au personnage et à son entourage.

Arkadi a peu connu ses parents dans ses jeunes années, il vient vivre avec eux à Saint-Pétersbourg, son bac en poche. Le titre est particulièrement bien choisi, car le héros est vraiment un adolescent "typique". En révolte et opposition, voulant régler des comptes, fier, susceptible, mais en même temps pas du tout sûr de lui, et donc parlant haut et fort, aux moments les plus mal choisis, prétentieux et naïf. Il est par moments tout à fait insupportable.

L'intrigue est presque encore plus compliquée que dans les autres romans de l'auteur, et il faut s'accrocher un peu pour ne pas s'y perdre, et se retrouver dans tous les personnages. Nous retrouvons comme dans d'autres ouvrages de l'auteur le questionnement métaphysique, les notions de liberté, du mal....L'ouvrage comporte de nombreux aspects biographiques, par exemple des scènes de jeu (roulette).

Sans doute moins marquant que d'autres livres de l'auteur, tout au moins pour moi, c'est quand même une lecture très prenante et très dense. Peut-être que le choix d'écrire le roman sous forme d'un journal écrit par le jeune homme n'était pas le meilleur angle possible, car cela est un peu répétitif parfois, et le jeune homme n'étant pas d'une lucidité et pénétration exceptionnelles, certains aspects complexes de la pensée de Dostoïevski ont plus de mal à s'exprimer par sa plume.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2123
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiodor Dostoïevski

Message par Queenie le Jeu 2 Mar - 21:50

Oh merci pour le fil (Dosto, c'est mon ultime classique maestro) et ce livre que je ne connais pas.

Mais je n'ai pas encore lu les frères Karamazov...

_________________
*Imaginer en Grand*
avatar
Queenie

Messages : 1948
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiodor Dostoïevski

Message par eXPie le Ven 3 Mar - 8:29

Il me reste notamment dans ma PAL L'Adolescent et La Maison des Morts à lire... Entre les deux, je vais sans doute opter pour La Maison des Morts, alors.
Merci pour ton commentaire, Arabella !
avatar
eXPie

Messages : 372
Date d'inscription : 04/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiodor Dostoïevski

Message par Arabella le Ven 3 Mar - 8:45

La maison des morts est aussi dans ma PAL.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2123
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fiodor Dostoïevski

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum