Valerie Fritsch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Valerie Fritsch

Message par Arabella le Mar 7 Mar - 20:37

Valerie FRITSCH (1989 -  )




Née en 1989 à Graz, Valerie Fritsch est écrivain et photographe. Auteure de récits, de poèmes, de livres de photographie, elle a reçu plusieurs prix en Autriche et a été sélectionnée pour le Deutscher Buchpreis en 2015 pour Le Jardin de Winter. Reconnue comme l’un des talents les plus prometteurs de la littérature autrichienne, elle est traduite pour la première fois en français.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2175
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valerie Fritsch

Message par Arabella le Mar 7 Mar - 20:38

Le jardin de Winter

C’est dans un immense jardin qu’Anton Winter, fils de luthier, grandit, à une époque où la naissance déterminait encore la destinée. La communauté du jardin avait été fondée jadis par des fils d’entrepreneurs et des naturopathes, des ascètes aux lèvres minces et quelques érudits, des paysans et des femmes de haute stature portant des chapeaux de paille, alors que l’Etat se délitait, que la ville était un lieu de désolation et les hommes si désemparés qu’ils ressentaient le besoin de revenir à la nature pour s’y régénérer.

Ainsi commence le récit. Nous suivons donc l’enfance d’Anton dans le Jardin, nous faisons connaissance avec son frère, ses grands-parents, et de loin son père. Nous explorons le Jardin, la maison. Jardin magique, symbolique et métaphorique bien sûr. Et d’un coup nous faisons un saut dans le temps, et retrouvons Anton dans cette ville en déliquescence, en éleveur d’oiseaux dans un appartement, avec une grande terrasse :

Depuis le vingt et unième étage, le dernier de l’immeuble dans lequel il vivait, il jouissait d’une plus belle vue que tous ceux qui contemplaient la nuit comme lui. C’était le bâtiment le plus élevé de la ville, et le jour on apercevait au loin la mer. Son appartement était un cube posé sur la tour et ceint d’une terrasse qui constituait le toit de l’immeuble. Des baies vitrées hautes comme les pièces remplaçait les murs,le transformant en un dé transparent au sommet de la construction, que l’on voyait briller au loin quand Anton laissait les lampes allumées. Au milieu de son salon trônait un sofa et un piano, et des cages à oiseaux étaient suspendues au plafond. Sur la terrasse se pressaient les volières de son élevage, et il vivait ainsi au-dessus des toits de la ville au beau milieu d’un zoo ornithologique.

La ville et la société se détraquent de plus en plus, même si nous suivons cela de très loin. Anton va rencontrer une femme, retrouver son frère, puis refaire le chemin vers le Jardin de son enfance.

Cela n’a pas été une lecture désagréable, pas un immense coup de cœur non plus. L’écriture est belle, poétique, Valerie Fritsch crée des tableaux, des ambiances, assez somptueux. Mais il n’y a pas de véritable récit, c’est plutôt une suite de scènes, d’images. Et cela m’a un peu frustré. L’auteur est par ailleurs photographe, et même si l’écriture est très littéraire, il y a quelque chose dans la démarche qui consiste à saisir un instant, à le poser là, puis un autre et encore un autre que d’être dans une continuité.

Mais un livre prometteur certainement, ce sera intéressant de voir comment elle évolue dans son œuvre et son écriture.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2175
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valerie Fritsch

Message par Ruth May le Mer 8 Mar - 13:21

Qu'est-ce qui est le plus présent dans le récit, @Arabella , le jardin et les oiseaux et l'impression de vivre en retrait du monde ou alors la société qui se désagrège?
avatar
Ruth May

Messages : 573
Date d'inscription : 07/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valerie Fritsch

Message par Arabella le Mer 8 Mar - 17:48

Le jardin. La société qui se désagrège, on la voit de loin. On ne sait pas pourquoi, pas de sociologie, plutôt des conséquences, des hommes qui fuient, l'hôpital à l'abandon...mais sans violence vraiment, de loin. Le personnage d'Anton est vraiment en retrait, dans une bulle.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2175
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valerie Fritsch

Message par Ruth May le Jeu 9 Mar - 12:59

Du coup, il me plairait bien, ce livre....
avatar
Ruth May

Messages : 573
Date d'inscription : 07/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valerie Fritsch

Message par Arabella le Jeu 9 Mar - 13:07

@Ruth May a écrit:Du coup, il me plairait bien, ce livre....

Il n'est pas très long. Si tu veux je te l'envoie.
Et j'aimerais beaucoup avoir tes réactions.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2175
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valerie Fritsch

Message par darkanny le Jeu 9 Mar - 16:44

J'ai commandé un extrait Kindle car je pense que ça pourrait me plaire.
avatar
darkanny

Messages : 741
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valerie Fritsch

Message par Ruth May le Ven 10 Mar - 13:31

@Arabella a écrit:
Il n'est pas très long. Si tu veux je te l'envoie.
Et j'aimerais beaucoup avoir tes réactions.

Oh, merci infiniment !! J'accepte ta proposition avec grand plaisir.... dance
avatar
Ruth May

Messages : 573
Date d'inscription : 07/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valerie Fritsch

Message par Arabella le Ven 10 Mar - 14:50

Envoie moi tes coordonnées par MP, @Ruth May, et ce sera fait.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2175
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valerie Fritsch

Message par Ruth May le Lun 13 Mar - 13:28

@Darkanny : Ainsi qu'Arabella l'avait proposé, Le livre commence son voyage en venant me voir mais je peux te le faire parvenir après ma lecture si tu le désires....- nous avons la permission d'Arabella de faire que son livre se promène !  Wink - dis moi !
avatar
Ruth May

Messages : 573
Date d'inscription : 07/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valerie Fritsch

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum