Maurizio De Giovanni

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maurizio De Giovanni

Message par Kenavo le Jeu 16 Mar - 5:55



Maurizio De Giovanni, né le 31 mars 1958 à Naples, est un écrivain italien de roman policier.


source et suite


Série Commissaire Ricciardi

2011 L’Hiver du commissaire Ricciardi
2013 Le Printemps du commissaire Ricciardi
2014 L'Été du commissaire Ricciardi
2015 L'Automne du commissaire Ricciardi
2017 Le Noël du commissaire Ricciardi


Série Commissaire Lojacono

2013 La Méthode du crocodile
2015 La Collectionneuse de boules de neige
2016 Et l'obscurité fut


Dernière édition par Kenavo le Lun 20 Mar - 5:01, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
Kenavo

Messages : 3922
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Kenavo le Jeu 16 Mar - 5:55


L'Hiver du commissaire Ricciardi
Présentation de l’éditeur
Nous sommes à Naples en 1931. En cette fin du mois de mars, un vent glacial souffle sur la ville et une nouvelle choquante frappe les esprits : le grand ténor Arnaldo Vezzi voix sublime, artiste de renommée mondiale, et ami du Duce a été retrouvé sans vie dans sa loge du Théâtre royal San Carlo, juste avant le début d’une représentation du Paillasse de Leoncavallo. Sa gorge a été tranchée avec un fragment acéré de son miroir qui a volé en éclats.

Un crime aussi spectaculaire et aussi sensible sur le plan politique doit être élucidé au plus vite ; l’affaire est donc confiée à un enquêteur hors du commun : le commissaire Luigi Alfredo Ricciardi, de la brigade mobile de la police royale. Mal accepté par ses supérieurs à cause de sa désinvolture face à la hiérarchie et fui par ses subordonnés qui n’apprécient pas son caractère introverti, Ricciardi est un homme tourmenté ; traumatisé dans l’enfance, il est depuis lors hanté par les morts qu’il « voit » passer de vie à trépas tout en éprouvant leur souffrance, en une forme extrême d’empathie.
Harcelé par le divisionnaire qui exige des résultats, Ricciardi devra se fier à son sens de la justice pour découvrir l’identité du meurtrier.
Déjà que je ne suis pas très grande lectrice de roman policier, mais certainement pas avide d’éléments fantastiques – me voilà servi avec ces deux aspects.

Le fait que le commissaire Ricciardi « voit » les morts se passe si subtile et d’une façon tout à fait naturelle, cela ne pose à aucun moment un dérangement.

Surtout qu’à partir du moment que le lecteur a fait un peu connaissance de ce commissaire, on est prêt à avaler tout. Il a non seulement les yeux verts qui semblent fasciner, presque hypnotiser, tous ceux avec qui il a à faire, mais certainement il m’a conquise après les premières pages et je n’ai pas lâché le livre avant de l’avoir terminé.


Naples comme décors m’avait au début un peu laissé en doute, mais l’Italie en 1931 me disait bien et les premières pages que j’ai pu lire en ligne m’ont convaincu de franchir le pas.

Naturellement on se retrouve dans un roman policier. Ainsi il y a un meurtre, un commissaire et une enquête. Mais la façon de Maurizio de Giovanni pour raconter les faits, introduire les différents personnages, mener l’enquête et parler des interrogatoires que son commissaire doit faire – exquis !

Il m’était peu important du qui et du comment concernant le meurtrier, mais le peu de ce que je connais des romans policiers, celui-ci est d’une finesse extraordinaire. Il y a plus d’un ‘twist’ dans l’histoire et même s’il ne s’agit pas de mener le lecteur en erreur, on se retrouve quand même avec de belles surprises et surtout avec une solution très intelligente.

Situé dans le milieu de l’opéra, cela ajoute un moment ‘festif’.

Tellement enthousiaste, j’ai tout de suite hébergé les suites, je veux vivre les saisons suivantes aux côtés de ce personnage énigmatique… qu’est ce commissaire Ricciardi.



Naples dans les années 30

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
Kenavo

Messages : 3922
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Ruth May le Jeu 16 Mar - 13:25

@Kenavo : pffitt !! J'avais dit  : "plus de tentation" mais tu es trop forte !!  Evil or Very Mad
L'Italie et un peu d'extraordinaire : voilà de quoi me plaire.


C'est le premier à lire ou on peut commencer par n'importe laquelle des enquêtes ?
avatar
Ruth May

Messages : 393
Date d'inscription : 07/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Kenavo le Jeu 16 Mar - 13:56

@Ruth May a écrit: "plus de tentation" mais tu es trop forte !!  Evil or Very Mad
angelnot

@Ruth May a écrit:C'est le premier à lire ou on peut commencer par n'importe laquelle des enquêtes ?
je suis à la moitié du deuxième (printemps)... et l'auteur donne naturellement beaucoup d'informations pour les lecteurs qui n'auraient pas lu celui d'avant, on arrive à bien cerner le personnage du commissaire...

mais dans le premier volet il y a quand même plus de détails, plus de soins pour bien mettre un personnage au centre qui va par la suite être le 'héros' de la série

je pense qu'il est pas mal de commencer par ce premier, mais par la suite, je dirais que les autres peuvent se lire sans tenir compte de la parution

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
Kenavo

Messages : 3922
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par silou le Ven 17 Mar - 13:56

Si tu commences à aimer les romans policiers, mamma mia !  mais que que vont devenir nos PAL ! shock3 Help !!
avatar
silou

Messages : 75
Date d'inscription : 22/12/2016
Localisation : centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Arabella le Ven 17 Mar - 14:44

@Kenavo se met au roman policier...et un roman policer qui se passe dans le milieu de l'opéra....en effet, comment échapper à la tentation. Rolling Eyes

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 1536
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par domreader le Ven 17 Mar - 18:55

Si ça se passe à Naples, il faut que j'en achète un ou deux, on s'en va à Naples pendant les vacances de Pâques, ça nous mettra dans l'ambiance!! Ton commentaire arrive à pic Kena !

_________________
'Be curious, not judgmental.' Walt Whitman
avatar
domreader

Messages : 379
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Kenavo le Ven 17 Mar - 20:41

@silou a écrit:Si tu commences à aimer les romans policiers, mamma mia !  mais que que vont devenir nos PAL ! shock3 Help !!
grin cela ne va quand même pas devenir une règle... j'ai de la pitié pour vos PAL Razz

@Arabella a écrit:@Kenavo se met au roman policier...et un roman policer qui se passe dans le milieu de l'opéra....en effet, comment échapper à la tentation. Rolling Eyes
des romans policiers, oui, de temps en temps... et là, c'est le grand coup de coeur, mais cela ne se fait pas tous les jours... promis!

@domreader a écrit:Si ça se passe à Naples, il faut que j'en achète un ou deux, on s'en va à Naples pendant les vacances de Pâques, ça nous mettra dans l'ambiance!! Ton commentaire arrive à pic Kena !
si tu prends en considération que les romans se jouent en 1931, oui, Naples est assez présente dans cette série (encore plus dans le 2ème tome que je viens de terminer)

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
Kenavo

Messages : 3922
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par darkanny le Sam 18 Mar - 8:32

C'est très bien Maurizio De Giovanni, j'en ai lu deux, "La méthode du crocodile" où le tueur laisse sur les lieux du crime un mouchoir imbibé de larmes et ""La collectionneuse de boules à neige", où le tueur utilise une boue à neige pour tuer.

Ce sont de bons polars, avec maintenant le commissaire Giuseppe Lojacono
avatar
darkanny

Messages : 484
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Kenavo le Sam 18 Mar - 12:34

@darkanny a écrit:C'est très bien Maurizio De Giovanni


@darkanny a écrit:Ce sont de bons polars, avec maintenant le commissaire Giuseppe Lojacono
en effet, un auteur très prolifique

pour l'instant il a publié 11 livres autour du commissaire Ricciardi, situé dans les années 30 (5 traduits en français pour l'instant), et 7 pour la série du commissaire Lojacono, situé de nos temps (3 traduits)

je vais me faire la totale de Ricciardi (après les 5 français, il y a déjà 3 autres traduits en allemand Very Happy ) et voir si je vais par la suite tenter avec son autre commissaire...

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
Kenavo

Messages : 3922
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par darkanny le Sam 18 Mar - 12:41

Je crois que je vais m'intéresser au commissaire Ricciardi Smile
avatar
darkanny

Messages : 484
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Kenavo le Sam 18 Mar - 12:43

je suis tellement happée... j'arrive à peine de le mettre de côté  biglov

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
Kenavo

Messages : 3922
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par darkanny le Sam 18 Mar - 12:47

Il est charmant en plus notre Maurizio
avatar
darkanny

Messages : 484
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Kenavo le Dim 19 Mar - 4:38

c'est ce que j'ai remarqué aussi Cool

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
Kenavo

Messages : 3922
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Kenavo le Lun 20 Mar - 4:55


Le printemps du commissaire Ricciardi
Présenation de l’éditeur
Luigi Alfredo Ricciardi, commissaire à la questure royale de Naples, a un don particulier : il voit la souffrance des morts et les entend parler. Aidé de son fidèle adjoint, il enquête dans les quartiers pauvres de la ville où on a découvert le corps de la vielle Carmela Calise, cartomancienne et usurière à ses heures.
Que va révéler la morte au commissaire ? Les secrets de ses clients sont bien gardés.
En ce printemps de l'année 1931, la ville de Naples a l'odeur de la haine, du sang et des amours déçues.
Avec ce deuxième tome on retrouve le commissaire Ricciardi quelques semaines après la solution du meurtre à l’opéra.

On est dans les premiers jours de printemps… et la saison va avoir des influences sur plus d’un des personnages dont on va faire connaissance au cours de cette enquête.

Dès les premières pages on s’aperçoit que Maurizio De Giovanni a changé la composition de ce roman par rapport au premier paru.
Le lecteur va non seulement suivre le commissaire mais toutes les personnes concernées vont avoir leur apparition. À tour de rôle on change donc de personne, angle de vue, perception des événements. Le plus souvent ces changements ne sont pas divisés, même pas un nouveau paragraphe. Il faut parfois quelques mots, même quelques lignes pour réaliser qu’on se retrouve dans une autre branche de l’histoire.

J’ai trouvé cette procédure fascinante et en ai eu beaucoup de plaisir lors de la lecture.

Mais je pense aussi que les amateurs de romans policiers vont peut-être moins apprécier.

Il consacre autant de temps à décrire plein de petits moments et détails, sans pour autant se consacrer à l’enquête. Bien que pour le tableau final, tous ces détails seront absolument valables.

Vous l’avez deviné, une fois de plus conquise… et je ne vais certainement pas attendre l’été pour commencer L’été du commissaire Ricciardi.. Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
Kenavo

Messages : 3922
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum