Maurizio De Giovanni

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Ruth May le Lun 27 Mar - 13:36

L'hiver du Commissaire Ricciardi : 

Comme je l'ai fait comprendre,ailleurs, j'ai adoré au point de ne pas quitter le livre jusqu'à tourner à regret la dernière page.

Ce n'est pas tant le côté "roman policier" qui m'a emportée mais plutôt l'ambiance du livre, l'évocation de l'Italie des années 30 et le caractère des personnages. Et l'auteur arrive très bien à nous faire ressentir la douleur de ce commissaire, qui "partage" les derniers instants des victimes qu'il croise.

Une fois, l'enquête résolue, le livre n'est terminé pour autant et cela donne lieu à quelques récits de la vie en Italie et de très belles pages d'humanité.

Je suis vraiment enthousiaste et ai hâte de trouver "une autre saison" de la série...



bisoua2 @Kenavo pour la découverte !!!
avatar
Ruth May

Messages : 573
Date d'inscription : 07/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par silou le Lun 27 Mar - 15:49

Vous allez bien finir par réussir à me faire casser ma tirelire, et mes chocolats pour Pâques ?!
avatar
silou

Messages : 96
Date d'inscription : 22/12/2016
Localisation : centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Arabella le Lun 27 Mar - 16:18

Les livres c'est mieux que le chocolat, @Silou. Cela se garde, même se prête, et ne t'empêchera jamais de ne plus pouvoir rentrer dans tes robes préférées. Wink

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2123
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par kenavo le Lun 27 Mar - 17:28

comme je suis contente, merci pour ton commentaire @Ruth May, le printemps t'attend Wink
je vais poster demain matin mon avis pour l'été du commissaire

silou a écrit:Vous allez bien finir par réussir à me faire casser ma tirelire, et mes chocolats pour Pâques ?!
mdr

trop dommage que je l'ai en version e-book, je te l'aurais envoyé

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6408
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par kenavo le Mar 28 Mar - 6:21


L’été du commissaire Ricciardi
Présentation de l’éditeur
En ce mois d'août 1931 à Naples, les fêtes populaires où se côtoient danses endiablées et dévotions à la Vierge battent leur plein. Mais il n'y a pas de trêve estivale pour le crime. Pour le commissaire Ricciardi et son adjoint le brigadier Maione non plus. Ils travaillent même le dimanche, et on ne tarde pas à les prévenir que la duchesse de Camparino a été découverte sans vie dans sa somptueuse demeure. Une balle tirée à travers un coussin a suffi à la tuer. Si, pour le médecin légiste et la police, l'acte criminel ne fait aucun doute, il est en revanche plus difficile d'isoler un suspect.
Le commissaire Ricciardi possède le don peu commun de voir, comme en un flash, les derniers instants des morts. Et ce qu'il perçoit le laisse perplexe : la duchesse parle d'un anneau qu'on lui aurait volé…
Dans une langue pittoresque et pleine d'humour, Maurizio de Giovanni continue de nous régaler avec ses romans à l'ambiance typiquement napolitaine et avec son commissaire ombrageux, romantique et terriblement attachant.
Mon amie adore les romans policiers et en lit beaucoup… vraiment beaucoup. Le moment qu’elle me dit qu’elle n’a pas aimé, c’est souvent dû au fait que l’auteur a parlé plus de la vie privé du commissaire que de l’intrigue. Si vous faites partie de ces lecteurs, je pense que ce serait mieux de ne pas passer votre été à Naples aux côtés du commissaire Ricciardi.

Il y a en effet dans ce tome une bien belle enquête, mais à côté il y a aussi toute une histoire autour de deux femmes qui s’intéressent pour notre héros et il va devoir démêler quelques sentiments amoureux de son côté.

En ce qui me concerne, je reste toujours aussi enthousiaste qu’au début et le plus j’en lis, le plus je tombe amoureuse moi-même de cet homme intriguant et mélancolique.

Maurizio De Giovanni n’oublie naturellement pas qu’il écrit un policier et ainsi on se retrouve avec un meurtre, plusieurs suspects, des interrogatoires et recherches de coupable intéressants. Et une solution digne des précédents, inattendue !

En début de ce printemps j’ai passé un bel été à Naples drunken

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6408
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par domreader le Mar 28 Mar - 8:06

Kena tu m'as convaincue, j'en ai maintenant 2 sur ma liseuse !!

_________________
'Be curious, not judgmental.' Walt Whitman
avatar
domreader

Messages : 681
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Liseron le Mar 28 Mar - 8:20

Moi aussi, je note ! Ce commissaire m'a l'air bien sympathique !
avatar
Liseron

Messages : 312
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 56
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par kenavo le Mar 28 Mar - 18:29

domreader a écrit:Kena tu m'as convaincue, j'en ai maintenant 2 sur ma liseuse !!
après que j'ai lu tous les livres disponibles de cette série, je ne peux que te conseiller de suivre la chronologie... cela apporte vraiment un plus à la lecture Wink

liseron a écrit:Moi aussi, je note ! Ce commissaire m'a l'air bien sympathique !
bonne idée Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6408
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Epi le Mar 28 Mar - 21:44

Kenavo a écrit:pour l'instant il a publié 11 livres autour du commissaire Ricciardi, situé dans les années 30 (5 traduits en français pour l'instant), et 7 pour la série du commissaire Lojacono, situé de nos temps (3 traduits)

je vais me faire la totale de Ricciardi (après les 5 français, il y a déjà 3 autres traduits en allemand Very Happy ) et voir si je vais par la suite tenter avec son autre commissaire...
Donc si je comprends bien, on ne peut pas les lire dans l'ordre s'il en manque trois non traduits, c'est bien ça ?

_________________
Let It Be
avatar
Epi

Messages : 1381
Date d'inscription : 29/11/2016
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par kenavo le Mer 29 Mar - 5:26

Epi a écrit:Donc si je comprends bien, on ne peut pas les lire dans l'ordre s'il en manque trois non traduits, c'est bien ça ?
si si, les traductions françaises jusqu'à présent suivent la chronologie des parutions italiennes, cela commence avec les saisons, continue avec les festivités (Noël et Pâques (pas encore traduit)
les livres que j'ai pu lire en allemand sont ceux qui viennent d'après et avec le succès de l'auteur et de cette série, je suis sûre qu'on va continuer les traductions, mais pour l'instant les 5 premiers sont dispo Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6408
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Epi le Mer 29 Mar - 8:21

Ok merci Kena je vais pouvoir essayer le premier en toute sérénité Very Happy

_________________
Let It Be
avatar
Epi

Messages : 1381
Date d'inscription : 29/11/2016
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Ruth May le Jeu 30 Mar - 12:49

Kenavo a écrit:
L’été du commissaire Ricciardi
Mon amie adore les romans policiers et en lit beaucoup… vraiment beaucoup. Le moment qu’elle me dit qu’elle n’a pas aimé, c’est souvent dû au fait que l’auteur a parlé plus de la vie privé du commissaire que de l’intrigue. Si vous faites partie de ces lecteurs, je pense que ce serait mieux de ne pas passer votre été à Naples aux côtés du commissaire Ricciardi.

Oui, c'est ce qui me plait aussi beaucoup avec ce commissaire....


Il y a en effet dans ce tome une bien belle enquête, mais à côté il y a aussi toute une histoire autour de deux femmes qui s’intéressent pour notre héros et il va devoir démêler quelques sentiments amoureux de son côté.

Finalement, l'enquête n'est pas seulement ce qui tient le lecteur en addiction - n'ayons pas peur des mots !! - mais c'est un tout, autour des personnages, et l'atmosphère que crée le roman !! 

En ce qui me concerne, je reste toujours aussi enthousiaste qu’au début et le plus j’en lis, le plus je tombe amoureuse moi-même de cet homme intriguant et mélancolique.

Même s'il met un filet sur ses cheveux pour dormir ? mdr  

N'hésitez pas !!!
avatar
Ruth May

Messages : 573
Date d'inscription : 07/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par silou le Jeu 30 Mar - 15:49

Ruth May, tu as sauté le printemps ?
avatar
silou

Messages : 96
Date d'inscription : 22/12/2016
Localisation : centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par kenavo le Ven 31 Mar - 5:51

Ruth May a écrit:Même s'il met un filet sur ses cheveux pour dormir ? mdr  
j'ai tendance à zapper de telles informations Razz
et depuis il ne mentionne plus ce détail

silou a écrit:Ruth May, tu as sauté le printemps ?
je ne l'espère pas Wink

continuons avec l'automne...



L’automne du commissaire Ricciardi
Présentation de l’éditeur
Cette enquête automnale clôt le cycle des Saisons du commissaire Ricciardi.
Les nuages sont bas sur la ville de Naples. Durant la semaine qui précède le jour des morts, on a retrouvé le cadavre d'un enfant. C'est un « scugnizzo », un de ces gamins des rues. À première vue, il semble qu'il soit mort de malnutrition, mais il se révèle qu'il a ingéré de la mort aux rats. L'enfant avait été plus ou moins accueilli dans un foyer catholique où règnent violence et mauvais traitements.
Le commissaire Ricciardi et son adjoint Maione vont avoir le plus grand mal à poursuivre leur enquête car la ville s'apprête à recevoir Mussolini et la Questure préférerait classer l'affaire.
En quelque sorte, cette fois-ci il ne s’agit pas vraiment d’une enquête que le commissaire Ricciardi va devoir faire. L’enfant, tous sont d’accord, n’a pas été forcé de manger le gâteau avec de la mort aux rats. On pourrait donc supposer qu’il s’agissait d’un malheur, certes, mais pas une cause pour que la police fasse une enquête.

Mais entretemps on connaît bien le commissaire et il ne voulait pas laisser passer cette mort inaperçue et se met à trouver les raisons de cet ‘accident’.

Mentionné jusqu’à présent dans tous les autres tomes de la série, les scugnizzi sont cette-fois ci au centre de l'histoire. Ces gamins de rue napolitaine qui doivent se débrouiller pour la plupart du temps tout seul.

Ainsi on ne se retrouve pas vis-à-vis d’un ‘vrai’ roman policier. L’atmosphère de la ville, la vie de ce petit garçon et les recherches du commissaire pour trouver des réponses à ses questions sont au centre. Bien que la fin va aboutir à une solution tragique autour de cette mort et contient même un moment de frayeur pour la vie du héros.

Puisque je suis fascinée par le commissaire, je ne peux pas le nier, j’ai une fois de plus eu beaucoup de plaisir de le découvrir dans cet automne napolitain.

Et voilà Noël devant la porte… en plein printemps Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6408
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par kenavo le Mar 4 Avr - 6:15


Le Noël du commissaire Ricciardi
Présentation de l’éditeur
Après les « Saisons » du commissaire Ricciardi, Maurizio de Giovanni entame un nouveau cycle, celui des « Festivités ». Le Noël du commissaire Ricciardi ouvre ce cycle avec une histoire située au moment de Noël dans la Naples de l’année 1931.

Le commissaire Ricciardi et son fidèle adjoint le brigadier Maione doivent découvrir l'auteur du meurtre d'Emanuele Garofalo et de son épouse. Membre de la milice fasciste, Garofalo était chargé de la surveillance du port. Mais c'était un arriviste sans scrupules qui avait usurpé la place d'un collègue en le calomniant.
Nombreux sont ceux qui avaient des raisons de lui en vouloir. Une enquête compliquée pour le commissaire qui, heureusement, va pouvoir compter sur l'aide du prêtre don Pierino; le pragmatisme de ce dernier et sa science d'historien sur la tradition des crèches napolitaines lui sera d'un précieux secours.
Fêter noël en ce début de printemps… et oui, il a fallu que l’inspecteur Ricciardi vienne pour me donner envie de faire cet exploit Wink

Après les saisons, Maurizio de Giovanni se consacre des festivités. Et j’aime autant, oui, même plus. Il se fait un plaisir d’intégrer ‘en passant’ les us et coutumes autour de Noël et cela donne un tout autre attachement à cette ville. Naples me devient de plus en plus sympa.

Mais à part cela il y a naturellement aussi une nouvelle enquête et les affaires de cœur du cher inspecteur ne sont pas non plus résolues. Plein de pistes à suivre donc.

Celle qui m’a le plus attiré est un événement qui se consacre de son brigadier Maione et j’ai suivi cette évolution plus haletante que l’enquête.
Les solutions pour l’une et pour l’autre m’ont comblée… plus que jamais convaincue par cet auteur.

Voilà la fin pour les traductions françaises… mais j’ai lu aussi les trois livres traduits en allemand et le prochain volet se consacre de pâques… je vais en parler bientôt.


Deux zampognari avec la zampogna (conremuse traditionnelle) et la ciaramella (instrument de la famille des hautbois).
Selon la tradition, les zampognari doivent se tenir devant la crèche pour jouer la neuvaine : neuf fois, devant l’Enfant Jésus.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6408
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum