Maurizio De Giovanni

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par domreader le Mar 4 Avr - 10:57

Je viens de commencer l'Hiver du Commissaire Ricciardi et je suis d'emblée conquise !

_________________
'Be curious, not judgmental.' Walt Whitman
avatar
domreader

Messages : 595
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par kenavo le Mar 4 Avr - 11:02

cheers quel beau kif

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5866
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Ruth May le Jeu 6 Avr - 12:55

@silou a écrit:Ruth May, tu as sauté le printemps ?
Non, non , pas du tout, je répondais juste à @Kenavo d'une façon générale...
@Kenavo a écrit:
@Ruth May a écrit:Même s'il met un filet sur ses cheveux pour dormir ? mdr  
j'ai tendance à zapper de telles informations Razz
et depuis il ne mentionne plus ce détail

@silou a écrit:Ruth May, tu as sauté le printemps ?
je ne l'espère pas Wink
Je suis l'ordre chronologique....attendons de trouver le printemps !! - au sens propre comme au figuré d'ailleurs !!!  Suspect -
@domreader a écrit:Je viens de commencer l'Hiver du Commissaire Ricciardi et je suis d'emblée conquise !
Ah, chouette!! On va ouvrir un club !!!  cheers
avatar
Ruth May

Messages : 571
Date d'inscription : 07/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par kenavo le Ven 7 Avr - 6:03

L’édition allemande est un peu plus en avance que les traductions françaises, ainsi, trois des quatre derniers parus sont déjà disponible dans cette langue.

Tous sont fous de Ricciardi, Corriere del Mezzogiorno

Et ben, je dois dire, je me retrouve dans ces « tous », ainsi je ne pouvais pas faire autrement et découvrir les suites…



Vipera. Nessuna resurrezione per il commissario Ricciardi

Après Noël, on retrouve Ricciardi quelques jours avant Pâques.
À côté de l’enquête, il y a cette fois-ci aussi une partie du livre pour décrire la situation dans l’Italie en ces débuts des années 1930. Le Duce et ses influences sur toute la société se faisaient déjà ressentir pendant tous les livres d’avant. Mais dans ce livre Maurizio de Giovanni montre de plus près l’atmosphère fasciste qui régnait lors de ces années.

Et comme toujours il ne néglige pas les traditions et surtout les spécialités de la cuisine napolitaine. Dans ce tome on fait connaissance la pastiera…


La pastiera est un dessert italien originaire de la province de Naples. C'est un gâteau qui est consommé traditionnellement durant la période de Pâques.
Elle bénéficie d'une appellation au titre des « produits agroalimentaires traditionnels » italiens.

source et suite







In fondo al tuo cuore. Inferno per il commissario Ricciardi

Après Noël et Pâques on retrouve le commissaire en plein été, quelques jours avant la fête autour de la Madonna del Carmine.



Festa della Madonna del Carmine à Naples
Cette madone est l'une des stars du panthéon napolitain. Le soir du 15 juillet, un impressionnant spectacle pyrotechnique est donné autour de l’église Santa Maria del Carmine (dans la ville médiévale), et un feu d'artifice est lancé depuis le campanile de l'église.
Le 16 juillet, des messes et des processions se déroulent à l'église et dans le quartier de Santa Maria del Carmine.

source
Comme pour les autres livres autour des festivités, cette madone a aussi un impact dans l’enquête. Mais plus que ce jour du 16 juillet, c’est une fois de plus l’été qui est au centre. Et cette fois-ci je trouve les descriptions de la ville sous l’emprise de la chaleur extraordinaires. Quelques passages sont d’une beauté saisissante.

Si on suit cette série, on constate qu’après le début, L’hiver du commissaire Ricciardi, avec 270 pages, l’auteur commence à prendre ses aises et devient de plus en plus bavard (pour moi dans le meilleur sens du terme) et ainsi, ce livre compte 480 pages.
Inutile de dire que tout n’est pas centré sur l’enquête, mais si on est happé par ce personnage, cette ville et cet auteur, on suit volontiers… et même avec ce ‘pavé’ j’ai eu à la fin qu’une pensée : déjà terminé ?!






Anime di vetro. Falene per il commissario Ricciardi

Je dois l’avouer, le premier livre de cette série qui m’a un peu déçu.
Non seulement il n’y a pas une ‘vraie’ enquête, mais en plus tout son bavardage qui est intéressant et charmant dans les autres tomes, devient ici un peu lourd.

En plus il n’y a ni ‘saison’, ni ‘festivité’. J’étais en manque de tous les aspects qu’on pouvait retrouver avant.
Peut-être c’est aussi le moment de faire une pause après huit livres d’affilé.

De toute façon je dois m’arrêter ici, il reste Serenata senza nome. Notturno per il commissario Ricciardi, publié en 2016, qui n’est pas encore traduit.

Je reste quand même adepte de l’auteur et du commissaire et attend cette traduction avec impatience.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5866
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Liseron le Sam 8 Avr - 12:01

Pas trouvé à la bibliothèque Sad, je l'ai donc mis sur ma liste de livres à acheter ! Lecture prévue en mai  Very Happy
avatar
Liseron

Messages : 242
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 56
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par domreader le Mar 18 Avr - 19:36

L'Hiver du Commissaire Ricciardi

Dans la catégorie polar sympa, il est à noter. Le personnage du commissaire est une trouvaille, un homme qui vient d'une grande famille mais qui vit simplement, avec sa vieille gouvernante. Un homme blessé, qui 'voit' les morts lui parler et qui est complètement absorbé par son travail.

Deux éléments principaux en font un policier qu'on aime bien lire : ce commissaire hors du commun et la ville de Naples. Dans ce roman situé dans les années 30, Ricciardi est chargé d'une enquête sensible, puisqu'un ténor a été assassiné à l'opéra San Carlo. L'enquête doit aller vite, c'est le chef Garzo qui fait pression sur le commissaire pour que l'affaire soit résolue, en effet le ténor était le chanteur lyrique favori du Duce. Ricciardi ne se laisse pas intimider, ni par son supérieur, ni par les huiles qui régentent l'opéra, il suivra son bonhomme de chemin avec son adjoint, le fidèle Maione jusqu'à ce que le coupable soit trouvé.

Lorsque Ricciardi a besoin de réfléchir il va au Café Gambrinus où il déguste un café et une sfogliatelle,  ce café se trouve juste en face de l'opéra San Carlo, c'est aussi là qu'il invite son adjoint ou un autre témoin qui peut lui fournir des renseignements.

Le Café Gambrinus de nos jours - l'intérieur est splendide :




Et voilà à quoi ressemble une sfogliatelle : une patisserie très croustillante fourrée de crème à la ricotta au citron.

_________________
'Be curious, not judgmental.' Walt Whitman
avatar
domreader

Messages : 595
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par kenavo le Mer 19 Avr - 5:30

merci pour ton commentaire... et les photos drunken
cela donne trop envie de visiter cette ville

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5866
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Liseron le Mer 17 Mai - 18:41

@Ruth May a écrit:Ah, chouette!! On va ouvrir un club !!!  cheers
Séduite également par ce commissaire ! J'aime beaucoup les polars avec un petit côté "sociétal" ou/et historique : ce n'est pas forcément tant l'intrigue qui nous fait avancer dans la lecture (même si évidemment c'est important) mais tout ce qu'il y a autour.
J'ai beaucoup aimé la relation entre Ricciardi et son fidèle adjoint et celle (inavouée) avec  sa voisine d'en face ! Les petits coups d’œil quotidiens du commissaire, caché derrière les rideaux, m'ont bien plu !
Je vais chercher Le Printemps, avant que l'été n'arrive !
avatar
Liseron

Messages : 242
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 56
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par kenavo le Jeu 18 Mai - 5:34

oh, comme je suis contente pour mon Napolitain préféré Wink

je te souhaite de passer aussi un bon printemps à ses côtés

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5866
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurizio De Giovanni

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum