Annie Ernaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Annie Ernaux

Message par Ovalire le Dim 2 Avr - 19:35


Annie Ernaux, née Annie Duchesne le 1er septembre 1940 à Lillebonne (Seine-Maritime), est une auteure françaiseprofesseure de lettres. Son œuvre littéraire, pour l'essentiel autobiographique, entretient des liens étroits avec la sociologie.

Annie Ernaux passe son enfance et sa jeunesse à Yvetot, en Normandie. Née dans un milieu social modeste, de parents d’abord ouvriers, puis petits commerçants qui possédaient un café épicerie, Annie Ernaux fait ses études à l’université de Rouen puis de Bordeaux. Elle devient successivement professeure certifiée, puis agrégée de lettres modernes. Au début des années 1970, elle enseigne au lycée de Bonneville, au collège d’Évire à Annecy-le-Vieux puis à Pontoise avant d'intégrer le Centre national d'enseignement à distance (CNED) [wikipédia]
avatar
Ovalire

Messages : 56
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annie Ernaux

Message par Ovalire le Dim 2 Avr - 19:38

Il y a plus de 30 ans, j’avais lu «La Place». Je ne sais plus si j’avais été au bout, mais j’ai gardé le souvenir d’un profond ennui et désintérêt. Mais chaque fois que cette auteure sort un livre, c’est un évènement dans le monde médiatico-littéraire. Donc, il y a 15 jours, j’ai attaqué un autre de ces livres, pris au hasard au milieu de 6 présents sur mes étagères : «Ce qu’ils disent ou rien ». Bon, je suis allé jusqu’au bout, … mais en m’embêtant profondément. Ses 2 mois de vacances scolaires après le BEPC pendant les quelles entre ses relations avec ses copines qui ne sont pas vraiment des copines mais qui sont les seules filles qui soient là et qu’elle connaisse, et ses non relations avec ses parents, elle perd sa virginité avec un mono d’une colo installée à 2 km de chez elle. Bon, les points d’intérêt de l’histoire sont faibles, mais pourraient être sources de réflexions sociologiques. He ben non ! Rien, que nenni, … la misère du roman est à la hauteur de celle de la vie que l’auteure nous décrit.

J’avais en mémoire le livre de Christiane Rochefort, « Les petits enfants du siècle » ; là, de mémoire, il y avait de la matière sociologique. En un mot, je ne pense pas que les 5 autres livres  verront la couleur de mes yeux.
avatar
Ovalire

Messages : 56
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annie Ernaux

Message par Epi le Dim 2 Avr - 21:31

J'avais détesté Passion simple et adoré Les années, sans doute parce qu'il s'agit plus d'un livre sur notre histoire à tous que sur la sienne propre. Mais je crois que la plupart de ses lires sont autobiographiques et très personnels, et je n'ai pas eu envie d'en lire d'autres.

_________________
Let It Be
avatar
Epi

Messages : 1283
Date d'inscription : 29/11/2016
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annie Ernaux

Message par domreader le Lun 3 Avr - 9:31

@Epi a écrit:J'avais détesté Passion simple et adoré Les années, sans doute parce qu'il s'agit plus d'un livre sur notre histoire à tous que sur la sienne propre. Mais je crois que la plupart de ses lires sont autobiographiques et très personnels, et je n'ai pas eu envie d'en lire d'autres.


Même chose pour moi, j'ai du mal avec cette auteure très nombriliste. J'essaierai encore un livre pour voir si mon opinion change, mais l'engouement général à son égard m'interroge.

_________________
'Be curious, not judgmental.' Walt Whitman
avatar
domreader

Messages : 595
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annie Ernaux

Message par Luciole le Lun 3 Avr - 19:33

De mon côté,je n'ai lu que La place que j'ai beaucoup aimé

_________________
geek  “Il n’y a point de génie sans un grain de folie.” Aristote
avatar
Luciole

Messages : 406
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 41
Localisation : France - Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annie Ernaux

Message par Aeriale le Mar 4 Avr - 10:46

@Epi a écrit:J'avais détesté Passion simple et adoré Les années, sans doute parce qu'il s'agit plus d'un livre sur notre histoire à tous que sur la sienne propre. Mais je crois que la plupart de ses lires sont autobiographiques et très personnels, et je n'ai pas eu envie d'en lire d'autres.
J'avais aussi lu et beaucoup aimé Les années, mais je n'ai pas retrouvé mon commentaire.
 
J'ai le souvenir de réflexions assez justes et fines. Annie Ernaux était parvenue à capter l'esprit d' une époque sur une période relativement longue, et réussi à  garder la distance nécessaire à l'analyse en même temps qu'assez de proximité pour y intégrer des sentiments partagés par toute une génération de femmes (mais pas que)

Peut être la relirais je un jour,  mais ce n'est pas une priorité, d'autant que vous me mettez le doute! 

Je note quand même La place, @Liseron :-)
avatar
Aeriale

Messages : 2168
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annie Ernaux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum