Edouard Louis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Edouard Louis

Message par Aeriale le Sam 8 Avr - 14:50





Histoire de la violence est son second roman (2016) a écrit:Edouard Louis, né Eddy Bellegueule, né en octobre 1992 a grandi dans un petit village de la Somme. Alors Etudiant en philosophie et en sociologie il publie en janvier 2014, En finir avec Eddy Bellegueule, un roman à forte dimension autobiographique. Très commenté dans les médias, traduit dans une vingtaine de langues et largement salué pour ses qualités, le livre donne lieu aussi à plusieurs polémiques, notamment sur la manière dont il dépeint sa famille et son milieu social d'origine.

En 2013, il obtient de changer de nom et devient Édouard Louis, en prenant comme prénom le surnom qu’on lui donne depuis le lycée, et comme nom le prénom du héros de la pièce de théâtre Juste la fin du monde, également second prénom d’un ami.

Il a écrit en 2016 Histoire de la violence.
Wikipedia



Un témoignage très dur, amplifié par le fait que cet auteur d'à peine plus de 20 ans relate avec le maximum de recul son parcours d'enfant différent, contraint d'étouffer sa nature pour simplement se faire accepter, et subissant des humiliations permanentes du fait de son homosexualité latente. Le monde qu'il nous décrit, sans haine et en toute lucidité, est un monde désoeuvré, inculte, un univers où la violence et l'alcool sont révélateurs des manques et seuls moyens de survivre dans le marasme ambiant.

J'ai été secouée tout au long de ma lecture, découvrir que de tels comportements existaient encore dans certains milieux ruraux m'a quand même estomaquée. Certains parlent de Germinal et de Zola, il me semble finalement que peu de choses ont changé depuis, et que les mentalités restent les mêmes, ancrées dans un immobilisme que la pauvreté et l'ignorance favorisent sournoisement. L'écriture est simple, le constat brut, mais combien de souffrances encore masquées derrière ce récit? Un coup de poing en tout cas.

NB: Il y a eu beaucoup de bruit autour de ce livre, mais il faut savoir que l'écriture n'est pas transcendante, c'est le seul point faible. De même, il ne faut pas s'attendre à une étude psychologique, tout est livré brut de décoffrage, et c'est ce qui frappe forcément. Il faut vraiment le voir comme un témoignage
avatar
Aeriale

Messages : 2105
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edouard Louis

Message par Liseron le Sam 8 Avr - 16:16

Histoire de la violence





Tandis qu'il rentre d'une soirée de réveillon du 24 décembre, Édouard est abordé par Reda, un jeune kabyle, qu"il finit par inviter chez lui pour faire l'amour. Les deux hommes passent la nuit ensemble dans l'appartement d'Édouard, mais la situation dégénère quand celui-ci s'aperçoit de la disparition de son téléphone : sous la menace d'une arme, il est étranglé et violé par Reda.
Histoire de la violence est un roman autobiographique centré sur les répercussions et les sources de cette violence, intégrant les étapes postérieures (examens médicaux, plainte portée auprès de la police, révélation aux proches) et une réflexion sur l'histoire de Reda. Le récit est narré par Édouard, mais également par sa sœur Clara, qui raconte l'histoire à son mari, avec sa propre interprétation des faits. Le narrateur écoute secrètement la version de sa sœur, ajoutant un commentaire critique — qui s'insère en écriture italique.
Le roman, qui ne respecte pas la chronologie des faits, comporte, comme pour En finir avec Eddy Bellegueule, deux niveaux de langage, dont celui populaire de Clara.

 Wikipedia


Autant le dire tout de suite, je n'ai pas été emballée...Ce qui m'a le plus dérangée, c'est le récit de la sœur, dans un langage très populaire, qui blesse les oreilles !
Sinon la démarche autobiographique est intéressante, Edouard Louis rend parfaitement bien l'état d'esprit dans lequel il se trouve juste après les faits, sa difficulté à refaire surface et l'ambivalence de ses sentiments envers son agresseur.
Il dépeint aussi très bien la difficulté de ses relations avec sa famille, c'est un roman sur la violence des relations et sur la souffrance qu'il peut en résulter.
avatar
Liseron

Messages : 221
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 56
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edouard Louis

Message par MezzaVoce le Lun 10 Avr - 8:23

Hmmm. Tout ça ne me donne pas très envie. pale
avatar
MezzaVoce

Messages : 211
Date d'inscription : 01/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Edouard Louis

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum