Marie Desplechin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marie Desplechin

Message par kenavo le Dim 9 Avr - 5:54



Marie Desplechin, née le 7 janvier 1959 à Roubaix, est une journaliste et écrivain français auteur de livres pour enfants et pour adultes. Elle participe également à l'écriture de scénarios.


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5878
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Desplechin

Message par kenavo le Dim 9 Avr - 5:54


Verte
Présentation de l’éditeur
A onze ans, la petite Verte ne montre toujours aucun talent pour la sorcellerie. Pire que cela, elle dit qu'elle veut être quelqu'un de normal et se marier. Elle semble aussi s'intéresser aux garçons de sa classe et ne cache pas son dégoût lorsqu'elle voit mijoter un brouet destiné à empoisonner le chien des voisins. Sa mère, Ursule, est consternée. C'est si important pour une sorcière de transmettre le métier à sa fille. En dernier ressort, elle décide de confier Verte une journée par semaine à sa grand-mère, Anastabotte, puisqu'elles ont l'air de si bien s'entendre. Dès la première séance, les résultats sont excellents. On peut même dire qu'ils dépassent les espérances d'Ursule. Un peu trop, peut-être.
Des sorcières existent de nos jours ? Mais oui, certainement. Verte en est la bonne preuve. Et elle est une représentante des plus charmantes.

Ensemble avec sa mère et sa grand-mère, elle fait partie d’un trio qui sait ensorceler le lecteur dès les premières pages.

J’étais conquise par ces personnages et cette histoire dès le début.

Un peu de magie ne fait pas de mal et les tours qu’on va découvrir dans ce premier tome sont adorables.

En plus Marie Desplechin décrit une petite famille qui va s’agrandir tout naturellement et on passe un très bon moment avec eux.

Il existe une belle adaptation en BD Jeunesse par Magali le Huche

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5878
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Desplechin

Message par kenavo le Dim 9 Avr - 5:56


Pome
Présentation de l’éditeur
Souvenez-vous.
Nous avions laissé Verte, l'apprentie sorcière rebelle, rayonnante. Entourée de femmes, comme depuis toujours : sa mère Ursule et sa grand-mère Anastabotte. Mais aussi, c'était nouveau pour elle, d'hommes : Soufi, le garçon de sa classe grâce à qui elle avait retrouvé son père, et celui-ci, Gérard, l'entraîneur de foot.
Les choses pourraient être simples désormais.
Bien sûr, elles ne le seront pas.
Gérard a un père, lui aussi : Raymond, un ancien commissaire de police. Verte pleure, Verte rit, Verte est très entourée soudain, et pourtant elle se sent seule.
Heureusement, une fille vient d'emménager avec sa mère dans le bâtiment B. C'est Pome. Verte se dit que c'est un nom parfait pour une alter ego, une future meilleure amie, une pareille en tout.
En tout ? Même en sorcellerie ?
La famille autour de Verte qu’on a délaissée dans le livre d’avant s’agrandit.

À part le père de Gérard qui va remplir son rôle de papi à merveille, la petite sorcière va rencontrer son âme sœur.

Pome devient sa meilleure amie et on suit avec grand plaisir leurs petites et grandes aventures.

Totalement sous le charme de cette jeune héroïne, j’avais hâte de découvrir la suite dans le prochain tome.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5878
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Desplechin

Message par kenavo le Dim 9 Avr - 5:56


Mauve
Présentation de l’éditeur
Mais... mais qu'est-ce qui se passe, en ce moment ?
Pome est d'une humeur terrible, Verte va s'enfermer dans sa chambre. On les connaît pourtant, cela ne leur ressemble pas du tout. Une crise d'adolescence ? Ce serait trop facile. La fatigue ? Certainement pas.
Lorsque Pome revient des cours avec un bleu au visage, le doute n'est plus permis : quelque chose ne va pas. Depuis l'arrivée d'une nouvelle au collège, tout semble détraqué.
Une nouvelle... quelle nouvelle ? Verte et Pome ne veulent absolument pas en parler. Dès que l'on prononce son nom, une scolopendre surgit !
Et que fait la police dans ces cas-là ?
Et que font les sorcières ?
Après deux tomes plein d’harmonie et de bons sentiments, il était temps de semer un peu de zizanie.

Mais quelle poisse va atterrir dans le monde de Verte et Pome!

Les deux sorcières, ensemble avec leur famille autour, vont devoir sortir plus d’un tour magique pour combattre le mal qui est venu les retrouver.

C’est effrayant et plein de suspens. Heureusement que les histoires de magie se terminent toujours bien Wink

Quels beaux moments j’ai passé avec cette trilogie !



_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5878
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Desplechin

Message par eXPie le Dim 9 Avr - 10:29

Ah, merci, je n'avais pas su qu'il y avait eu une suite à Verte et Pome...
avatar
eXPie

Messages : 353
Date d'inscription : 04/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Desplechin

Message par Queenie le Dim 9 Avr - 15:25

Il faudrait que je prenne le temps de les lire. Ça me plairait carrément.

_________________
*Imaginer en Grand*
avatar
Queenie

Messages : 1831
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Desplechin

Message par Liseron le Dim 9 Avr - 20:23

Je n'avais lu que Verte, que j'avais beaucoup aimé et recommandé à de nombreux lecteurs ! Allez, 2 livres de plus à rajouter sur la liste...Je n'aurais jamais dû m'inscrire à ce forum  cheers
avatar
Liseron

Messages : 242
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 56
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Desplechin

Message par kenavo le Lun 10 Avr - 6:20

@eXPie a écrit:Ah, merci, je n'avais pas su qu'il y avait eu une suite à Verte et Pome...
ah oui, faut voir comment nos deux amies vont se battre contre les méchants...

@Queenie a écrit:Il faudrait que je prenne le temps de les lire. Ça me plairait carrément.
je le pense aussi...

@liseron a écrit:Je n'aurais jamais dû m'inscrire à ce forum  cheers

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5878
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Desplechin

Message par kenavo le Mer 19 Juil - 6:21

avec Jean-Michel Othoniel


Les Belles Danses
Présentation de l’éditeur
Le Bosquet du Théâtre d'Eau était l'un des plus beaux de Versailles.
Délaissé depuis la tempête de 1999, il est rénové par Louis Benech.
Pour rendre toute sa magie à ce bassin dédié à la danse, Jean-Michel Othoniel y a imaginé les « Belles Danses ».

Ces sculptures-fontaines reprennent différents pas de danses imaginés par Raoul-Auger Feuillet, chorégraphe du Roi, qu'il avait retranscrits en inventant une écriture du mouvement. De l'or pour le Roi Soleil : chaque fontaine reprend les mouvements d'une danse joyeuse et bondissante et les transforme en ricochets sublimes sur des miroirs d'eau.

Sous la plume de Marie Desplechin, délicate et majestueuse, que la genèse de ces fontaines se révèle dans un dialogue entre l'époque de Louis XIV et la nôtre. Tous les thèmes qui sont chers à Jean-Michel Othoniel apparaissent : l'enfance, la métamorphose, la lumière, et s'organisent en arabesques dans un récit aux frontières des genres.

Je me rappelle d’avoir vu des images lors de l’installation de ces sculptures… et de mon enchantement pour cette œuvre.

Trop contente de retrouver maintenant cet album de Marie Desplechin qui raconte de façon extraordinaire d’une façon personnelle l’histoire qui a abouti dans cet exploit.

Très beau texte avec tout plein d’images.

Le site de Jean-Michel Othoniel





Extrait
Mon Premier Versailles

J'ai trois ans. Mes parents m'ont emmené avec eux à Versailles. Je n'ai pas de souvenir précis de ce voyage. Je suis si petit. Sans doute suis-je très content de pouvoir courir dans un si grand jardin... Un tel espace, pour un enfant, c'est un merveilleux terrain d'aventure.

L'année de mes sept ans, pour les vacances d'été, mes parents ont décidé de retourner à Versailles. Nous sommes venus de Saint-Etienne en voiture. L'après-midi est bien avancée quand nous arrivons devant la grande grille dorée. Il est trop tard pour la visite du château. Mais pas pour le parc...

J'ai reçu en cadeau mon premier appareil photo. Je prends une photo de mes parents. Je suis maintenant assez grand pour conserver les souvenirs.

Le plus beau des châteaux

J'ai déjà vu des parcs, mais rien qui ressemble à ce que je vois devant moi. Tout me paraît énorme, la grande grille, la grande esplanade, le grand canal. De larges allées découpent le paysage, de petits sentiers s'enfoncent dans ses sous-bois. On dirait qu'on a changé de monde. Celui-ci est habité de promeneurs, de statues et de fontaines qui chantonnent dans la chaleur. J'ai l'impression que je suis entré dans un conte de fées. C'est étrange. C'est magique.

Les sculptures dans les jardins

Ici, je suis ailleurs mais je suis chez moi. Je reconnais ce pays de terre, d'arbres et de fleurs. Il ressemble à ce que j'aime, à ce qui m'intéresse. Avec mon oncle, nous avons commencé un cahier sur les fleurs où j'écris leurs noms et leurs qualités. Je n'ai jamais perdu mon goût pour les fleurs.

Ce que je découvre à Versailles l'année de mes sept ans, change peut-être mon regard pour toujours. Comment expliquer sinon que j'ai imaginé tant de sculptures pour les jardins ? J'ai accroché des colliers géants dans des arbres. J'ai planté des croix dans des allées. J'ai déposé des sphères dans des fontaines. J'ai installé un lit dans une clairière, une tombe au bord d'une prairie, une barque sur un bassin, un kiosque au milieu d'une place.

Toutes les oeuvres que j'ai imaginées sont en perles de verre. Elles jouent avec la lumière venue du ciel. Elles la partagent avec l'eau, les frondaisons, les massifs de fleurs. Elles ajoutent à l'enchantement des jardins qui sont des images du paradis.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5878
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie Desplechin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum