Pramoedya Ananta Toer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pramoedya Ananta Toer

Message par Arabella le Lun 10 Avr - 21:31

Pramoedya Ananta Toer (1925 - 2006)





Né à Blora (Java) dans une famille pauvre, il est largement autodidacte. Il a prit part à la guerre d'Ind'Indépendance et fut incarcéré par les Hollandais entre 1947 et 1949.. Il écrivit en prison certains de ses œuvres les plus connues, basée en partie sur son expérience personnelle. Séduit par une visite en Chine, il devient communiste, et se tourne vers l'histoire plus que la fiction. Arrêté en après le coup d'état de Suharto, il est déporté dans l'île de Buru jusqu'en 1974, puis doit vivre pendant presque vingt ans en résidence surveillée.

Considéré comme l'auteur indonésien le plus important de son époque, il a honoré de pris et distinctions divers, son nom a circulé comme celui d'un candidat possible au Nobel. Mais il est mort en 2006 sans avoir obtenu cette récompense suprême.

Il est l'auteur d'une cinquantaine d'ouvrages, qui ont traduits dans de nombreuses langues, mais peu de ses œuvres sont disponibles en français.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2172
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pramoedya Ananta Toer

Message par Arabella le Lun 10 Avr - 21:33

Gandis Pantai, La fille du rivage


Dans une courte introduction, Toer nous explique que ce roman est basé sur la vie de sa grand-mère,un peu inventée, à qui il le dédie.

Gadis Pantai est une fille de pauvres pêcheurs, mais un jour un Bendoro, un seigneur noble, décide de l'épouser, alors qu'elle a à peine 14 ans. Elle n'est pas la première épouse du Bendoro, d'autres jeunes femmes sont déjà passées par la maison, des enfants issus de ces unions sont présents. Une vieille servante aide Gadis Pantai à remplir son nouveau rôle, qui s'attache beaucoup à elle, se sentant très seule, entre les parents de son mari qui la méprise, et ce dernier qui est souvent absent et qui la traite plus en servante qu'en épouse. Elle rend visite à ses parents au village, mais son nouveau statut social ne permet plus la moindre familiarité même avec les plus proches. Gadis Pantai finira chassée par son mari, après avoir donné naissance à une petite fille, qu'elle ne pourra ni élever, ni même revoir, et devra se faire une autre vie toute seule.

Un beau personnage, même si le déroulement du livre est assez prévisible dès le début. Pramoedya Ananta Toer se place complètement du côté de sa jeune héroïne, le monde de la noblesse n'est pas vraiment exploré, encore moins les sentiments et les pensées des personnages qui en font partie. Ils restent aussi mystérieux pour nous qu'ils doivent l'avoir été pour elle. Gadis Pantai est très malheureuse dans la maison de son mari, mais encore plus lorsqu'elle doit se séparer de sa fille. Il y a une recherche du pathétique touchante souvent, mais peut être un peu chargée quand même. Certains éléments doivent sûrement être plus faciles à appréhender si on connaît cette culture particulière, loin de nous.

L'écriture est d'apparence simple, il y a beaucoup de dialogues, pas tellement de longues descriptions, ni de lieux, ni des sentiments et pensées des personnages. Mais c'est indéniablement efficace, c'est un livre qui se lit facilement et rapidement.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2172
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pramoedya Ananta Toer

Message par Arabella le Dim 2 Juil - 10:09

Le monde des hommes


Il s'agit du premier volume d'une suite romanesque qui en compte quatre. Nous sommes à a fin du XIXe siècle, aux « Indes » néerlandaises, c'est à dire en Indonésie. Un jeune homme, Minke, suit les cours d'une prestigieuse école. Il est une anomalie, car il est « indigène » même pas métis, et brillant élève. Il se passionne par le savoir dispensé par l'école, et tout particulièrement par les cours de littérature de Magda Peters. Il commence à écrire et à faire publier certains de ses textes.

Par un camarade de l'école, Minke va faire la connaissance de la famille Mellema. Il est stupéfait de voir que la famille est dirigée de fait par une Nyai, concubine d'un européen, qui n'a guère de considération parmi les siens. le couple a deux enfants, Minke et Annelies, la jeune fille, tombent immédiatement amoureux. En revanche Minke suscite l'hostilité De Robert, le fils, qui le méprise en tant qu'indigène. Il s'installe dans la belle demeure familiale, ce qui va très vite devenir objet de scandale.

Minke prend de plus en plus conscience de la violence coloniale, la mort tragique de Herman Mellema, le père de famille européen va faire peser une grande menace sur tout le monde. le fils de l'épouse légitime et hollandaise de Herman, réclame non seulement l'héritage, mais il veut aussi devenir le tuteur officiel d' Annelies et l'arracher aux siens, et ne reconnaît pas son mariage avec Minke.

Un récit très romanesque, avec beaucoup de choses qui se passent, beaucoup de personnages pittoresques ou forts. le style est simple, mais d'une grande efficacité narrative. Mais la structure romanesque est un peu étrange, parfois maladroite, parfois un peu répétitive, il y a plein de choses qui restent en suspens (pourquoi Minke n'a pas de nom de famille), et il y a quelque chose d'un peu systématique, qui manque de finesse.

Mais une bonne lecture quand même, l'auteur veut visiblement provoquer une secousse, une empathie avec ses personnages, en jouant pas mal sur les émotions. Par moment un peu trop à mon goûts, mais c'est quand même intéressant.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2172
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pramoedya Ananta Toer

Message par domreader le Dim 2 Juil - 11:11

Je viens de l'entamer ce livre, on verra ce qu'il en est, je n'ai pas encore été très loin; pour le nom de famille au début il me semble qu'il explique qu'il n'en a pas parce que dans son ethnie, il n'y a pas de nom de famille.

_________________
'Be curious, not judgmental.' Walt Whitman
avatar
domreader

Messages : 702
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pramoedya Ananta Toer

Message par domreader le Sam 29 Juil - 20:14

Le Monde Des Hommes
Pramoedya Ananta Toer


Je ne referai pas un résumé du livre après ce qu’a dit Arabella sur ce roman qui au prétexte d’une incroyable histoire d’amour mise au premier plan, nous livre petit à petit le monde la colonisation néerlandaise de l’Indonésie. Nous sommes à la fin du 19ème siècle, Minke un jeune indigène brillant et éduqué dans une des meilleures écoles hollandaises de l’île est littéralement subjugué par la jeune Annelies fille d’un planteur hollandais et de sa maîtresse indonésienne indigène. Le coup de foudre est réciproque et approuvé par la mère d’Annelies. Mais la brutalité de la colonisation et la catégorisation des individus en indigènes, métisses et blancs néerlandais est radicale. Les barrières entre les catégories sont infranchissables de par la loi en vigueur. De même qu’il est impensable que Minke puisse arriver en tête de sa promotion devant un hollandais dans l’école où il est  étudiant. Une attitude coloniale qui était hélas en vigueur un peu partout à l’époque, celle de la suprématie blanche.

Un bon roman, qui mêle aventure romanesque et histoire et qui fonctionne puisqu’on a très envie de connaître la suite et de passer au tome 2. Le style est simple et la construction assez linéaire mais les ressorts romanesques nous mènent à la fin sans problème et le dépaysement est total. On s’aperçoit qu’on connait peu la culture indonésienne (en ce qui me concerne du moins) car on a peu l’occasion de lire des auteurs indonésiens. Les attitudes des colons rappellent certaines nouvelles de Somerset Maugham.

@Arabella a écrit:Le monde des hommes
Un récit très romanesque, avec beaucoup de choses qui se passent, beaucoup de personnages pittoresques ou forts. le style est simple, mais d'une grande efficacité narrative. Mais la structure romanesque est un peu étrange, parfois maladroite, parfois un peu répétitive, il y a plein de choses qui restent en suspens (pourquoi Minke n'a pas de nom de famille), et il y a quelque chose d'un peu systématique, qui manque de finesse.

Ce que dit Arabella est vrai, c'est tout à fait ça,  et je trouve que parfois même les personnages sont un peu taillés à la serpe, mais le récit est efficace et le lecteur est emporté dans le flot romanesque. Un bon moment de lecture.


Dernière édition par domreader le Sam 29 Juil - 22:02, édité 1 fois

_________________
'Be curious, not judgmental.' Walt Whitman
avatar
domreader

Messages : 702
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pramoedya Ananta Toer

Message par Arabella le Sam 29 Juil - 20:42

Oui, c'est efficace et se lit très bien. Et les aspects un peu simplistes arrivent surtout vers la fin du livre, je trouve, ce qui fait à la fois qu'on lit le roman avec un vrai plaisir pendant un bon moment, mais en même temps qu'on reste avec une moins bonne impression finale.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2172
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pramoedya Ananta Toer

Message par Aeriale le Dim 30 Juil - 8:33

Merci à vous pour cette présentation!

J'ai souvent croisé le nom de cet auteur, quelqu'un le conseillait dernièrement (j'ai oublié où...) donc cette fois, je le note vraiment.

Arabella dit qu'il laisse les choses en suspens, mais il y a plusieurs tomes, non? C'est ce qui me freine aussi.
avatar
Aeriale

Messages : 2443
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pramoedya Ananta Toer

Message par domreader le Dim 30 Juil - 8:36

Oui mais on a envie de lire le tome suivant et ça se lit vite !

_________________
'Be curious, not judgmental.' Walt Whitman
avatar
domreader

Messages : 702
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pramoedya Ananta Toer

Message par Arabella le Dim 30 Juil - 10:13

J'avoue que je ne sais pas si je vais continuer. Si un commentaire me donne envie, peut être... angelnot

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2172
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pramoedya Ananta Toer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum