Régis Lejonc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Régis Lejonc

Message par kenavo le Sam 6 Mai - 6:41



Régis Lejonc a d’abord été peintre avant de devenir illustrateur pour la publicité et l’édition jeunesse.

Il a publié de nombreux ouvrages aux éditions du Rouergue et chez Thierry Magnier.

Touche-à-tout, Régis Lejonc explore des univers graphiques très différents d’un livre à l’autre.

En 2010, il a reçu le grand prix de l'illustration de Moulins pour Quelles couleurs !

Il vit à Bordeaux.


Source : Editeur

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6713
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régis Lejonc

Message par kenavo le Sam 6 Mai - 6:41


Quelles couleurs !
Présentation de l’éditeur
Un nuancier de douze couleurs, unique et très ludique, entre livre d'artiste, album illustré et imagier...
Pour que chacun découvre quelle est sa couleur préférée, du rouge coquelicot à l'ocre poli de chameau !
Régis Lejonc définit son livre comme “un imagier, une suite d’illustrations, de photographies portée par les envies et les idées de raconter les couleurs à ma manière”.
Un livre tout à fait extra et sublime!

Il mérite le prix de l'illustration de Moulins et tout le bon qu'on peut en dire...

Entretemps on a changé la couverture de cet album. Et c’est bien fait, avec celle-ci j’avais plutôt l’idée qu’il s’agit d’un catalogue de peinture pour les murs d'un appartement.

Mais le contenu est envoûtant!! Que du beau...

Si vous connaissez quelqu'un qui aime les couleurs... ou que c'est vous qui aimez... n'hésitez pas, c'est tout un monde à découvrir




_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6713
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régis Lejonc

Message par kenavo le Sam 6 Mai - 6:42

Histoire: Rascal


Le phare des sirènes
Présentation de l’éditeur
Alors qu’il scrute l’horizon, espérant retrouver celui qui l’a tant choyé, Ange aperçoit une main qui sort de l’océan. C’est celle d’une délicate sirène gisant sur le sable. Il la soigne, veille sur elle et bientôt naissent entre eux des sentiments profonds qui viennent rompre la solitude du jeune garçon. Une fois guérie, la jeune Swidja retourne à la mer. Chaque jour, fidèle à sa promesse, elle vient à la rencontre d’Ange et lui fait découvrir les secrets des profondeurs. Leur bonheur est complet jusqu’au jour où la guerre éclate, le jeune homme est enrôlé et envoyé au front…
Livre de très grand format avec des images tout à fait époustouflantes.

Mais l’histoire est triste… très triste…

Si on veut l’offrir à des plus jeunes lecteurs, je conseillerais d’accompagner leur lecture.

Sinon un pur régal, livre qui est en soi un chef-d’œuvre d’art.






_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6713
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régis Lejonc

Message par kenavo le Sam 6 Mai - 6:43


Ma voisine est amoureuse
4ème de couverture
Ma voisine est amoureuse d’un crapaud.

Le crapaud raffole des libellules.

... et les libellules sont amoureux de quelqu’un d’autre qui est amoureux de… vous l’avez compris, le lecteur devient témoin d’un cercle d’amoureux. Et ceux qui sont visés ne sont pas forcément amoureux de leurs soupirants…

C’est coquin, adorable et tout simplement délicieux…

Suivez ce cercle et au bout vous sortez avec le grand sourire.


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6713
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régis Lejonc

Message par kenavo le Sam 6 Mai - 6:43

Histoire : Henri Meunier


La rue qui ne se traverse pas
Présentation de l’éditeur
Par la verticalité de son format, ce livre annonce à la fois le décor et le thème central de l’histoire qu’il raconte: la hauteur des façades, la profondeur des rues creusent le fossé qui sépare les êtres dans l’univers urbain. Dans un tel contexte, seules les ailes de l’âme et de l’imagination permettent de conjurer la solitude.
D’une fenêtre à l’autre, dans un vis-à-vis accentué par le vide de la rue, une fille et un garçon échangent leurs pensées et leurs désirs à travers le vol des moineaux qui vont et viennent d’un bâtiment à l’autre. Leur espace commun est ainsi un royaume imaginaire qui tente de se construire par-dessus les obstacles de la réalité. Leurs regards recomposent une harmonie de couleurs que ne peut détruire la grisaille de la ville.
On est bien d’accord qu’il y a des livres dans cette section qui sont classés sous ‘jeunesse’, bien que leurs contenus aillent beaucoup plus loin.

Celui-ci fait partie de ceux-là.

Aussi bien par le sujet que par les mots, c’est un album plus exigeant, qui devrait laisser les plus jeunes lecteurs un peu perplexes.

Mais pour ceux qui aiment le beau travail d’un illustrateur et d’un poète pour écrire une sublime histoire… un vrai coup de cœur !




_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6713
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régis Lejonc

Message par kenavo le Sam 6 Mai - 6:44

Histoire : Henri Meunier


La mer et lui
Présentation de l’éditeur
Un capitaine à la retraite demande à la mer de le suivre, et puisque «c’est la première fois qu’un homme l’invite à sortir», elle accepte. Elle se retire aussi: elle coule toute entière dans un verre que le capitaine lui tend. Ils s’installent ensuite dans un meublé modeste et se racontent: elle lui raconte «les belles traversées, la conquête des mers, les exploits les plus sots accomplis sur son dos, les naufrages fameux». Et encore elle lui dévoile «les trésors fabuleux qui peuplent ses abysses, la caresse des fleuves, son admiration pour les terres qu’elle ne recouvre pas». Lui, en retour, lui raconte «ce que les hommes ont écrit de plus beau sur ses eaux».
Seulement la mer sans la mer, «ce n’est plus que du vent»: c’est la désolation. Et quand la mer reprendra sa place, pour le grand bonheur des habitants de la terre, des marins, des pêcheurs et des oiseaux, le capitaine en gardera une goutte au fond de son petit verre, histoire de «se retrouver de temps en temps en tête-à-tête, la mer et lui».

Le texte d'Henri Meunier pour cet album est sobre, retenu et extrêmement poétique. Les images de Régis Lejonc le racontent avec élégance, en suivant son rythme de façon extrêmement originale. Trois pages entièrement noires marquent en effet les pauses entre les parties du texte: le départ; la vie à deux; le retour de la mer à la mer.
Dans les illustrations, on se fera également le plaisir de découvrir les clins d’œil à de grands maîtres de la peinture: Eugène Boudin, Edward Hopper, De Chirico et Claude Monet, entre autres.
Une histoire très poétique qui m’a enchantée dès la première page.

Non seulement parce que j’adore la mer…

Les images sont d’une beauté extraordinaire, plus qu’un petit clin d’œil aux grands artistes.

Sublime !






_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6713
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régis Lejonc

Message par kenavo le Sam 6 Mai - 6:44

Histoire : Henri Meunier


Cœur de Bois
Présentation de l’éditeur
Aurore est une jeune femme équilibrée, attentive à elle-même et à ses enfants. Elle conduit sa vie avec assurance, comme sa voiture, qu'elle prend régulièrement pour effectuer des visites de courtoisie à un personnage solitaire, reclus dans sa maison au plus profond de la forêt: le loup.

Cette histoire montre de façon lumineuse aux jeunes lecteurs qu'il est possible de devenir adulte, de dépasser le monde des passions, en apprivoisant le "loup" qui a pu un temps nous dévorer – et qui est autant en soi qu'en dehors de soi. Par les liens affectueux que l'on choisit d'entretenir avec lui plutôt qu'en le combattant, cet animal impétueux et vorace peut devenir un tendre et docile vieillard...

Grâce à leur précision et à leur ambiance mystérieuse, les dessins servent à la fois le réalisme de l'histoire et les références au conte de fée.
Histoire qui se situe dans un monde onirique.

Très joliment accompagnée par les images de Régis Lejonc.

Le jeune lecteur devrait quand même être accompagné dans cette lecture.


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6713
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Régis Lejonc

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum