Dezsö Kosztolányi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dezsö Kosztolányi

Message par kenavo le Mar 16 Mai - 5:13



Dezső Kosztolányi, né le 29 mars 1885 à Szabadka (actuelle Subotica) et mort le 3 novembre 1936 à Budapest, est un poète, écrivain, journaliste, critique littéraire, essayiste et traducteur hongrois.

Il est connu pour sa poésie, ses nouvelles et ses romans dont la principale qualité est sans doute un mélange indissociable d'ironie et de tendresse, d'humour et de mélancolie.


source et suite


Dernière édition par kenavo le Dim 28 Mai - 6:15, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5892
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dezsö Kosztolányi

Message par kenavo le Mar 16 Mai - 5:14


Venise
Présentation de l’éditeur
Cité des Doges, Sérénissime, Venise exerce un pouvoir de fascination incontesté par-delà les frontières depuis des siècles. Pour tous ceux qui venaient d’Europe occidentale, la Cité éternelle marquait la porte d’entrée en Italie.
Fuyant une certaine déroute de la société hongroise, Dezső Kosztolányi s’y est lui-même rendu à maintes reprises, développant une véritable obsession pour cette ville. De sorte que s’il goûte indéniablement la beauté des sites mondialement connus, il arpente davantage les ruelles et les îlots plus reculés, dévoilant la Venise des autochtones mais aussi celle des étrangers, installés durablement ou simplement de passage.
De « sa » Venise dépeinte au fil des décennies se dégage une rêverie empreinte de mélancolie autant que de son humour légendaire.
En marge des lieux communs, par petites touches impressionnistes, c’est l’âme de cette ville que Kosztolányi nous invite à percevoir.
Avec ce titre ? Impossible de m’échapper Wink

Et cela a dû être Venise pour me donner envie de retourner vers cet auteur. Ma première rencontre avec lui n’a pas été très jouissive.

En 70 pages, Dezső Kosztolányi partage avec les lecteurs quelques moments à Venise qui se trouvent loin des chemins touristiques.

C’est touchant et personnel et tout comme cette image de Turner, la ville reste un peu dans la ‘brume’, mais il ajoute une autre pièce de mosaïque à mes lectures de Venise.




Joseph Mallord William Turner, Venice: San Giorgio Maggiore, Early Morning, 1819

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5892
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dezsö Kosztolányi

Message par silou le Mar 16 Mai - 18:29

Je me précipite à la libraire demain ! Very Happy Very Happy
avatar
silou

Messages : 96
Date d'inscription : 22/12/2016
Localisation : centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dezsö Kosztolányi

Message par kenavo le Mer 17 Mai - 5:41

mais oui, comment résister à une invitation de passer quelques moments à Venise Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5892
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dezsö Kosztolányi

Message par Arabella le Mer 17 Mai - 7:26

Le Traducteur cleptomane


C'est un registre d'humour, ironique mais pas forcement grinçant, même si l'auteur a tendance à montrer ses personnages dans des situations où ils ne sont pas à leur avantage, il leur garde une indéniable tendresse. C'est vrai qu'il n'y a pas de progression, tout est basé sur une idée poussée jusqu'au bout, mais certaines de ces idées sont bonnes et cocasses, et m'ont fait sourire. C'est en fin de compte une lecture plaisante, d'autant plus qu'il y a une vraie finesse dans l'écriture. Il y a une indéniable originalité dans l'ensemble, et je serais curieuse ce que donne les romans de cet auteur, puisque là il ne pourra pas jouer que sur une seule idée, aussi brillante soit-elle.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2072
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dezsö Kosztolányi

Message par kenavo le Mer 17 Mai - 8:04

@Arabella a écrit:il ne pourra pas jouer que sur une seule idée, aussi brillante soit-elle.
c'est avec ce livre que je l'ai découvert... et je trouvais qu'il poussait parfois trop fort
peut-être il sait mieux faire dans un roman, malheureusement cette première impression m'a retenu d'aller plus loin...

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5892
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dezsö Kosztolányi

Message par Arabella le Mer 17 Mai - 8:31

Mais tu y es revenue à cause de Venise, alors peut être une autre tentative ?

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2072
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dezsö Kosztolányi

Message par kenavo le Jeu 18 Mai - 5:37

oui, surtout que j'ai lu dans la présentation par Cécile A. Holdban que la ville est présente dans quelques-uns de ses romans... je vais voir cela de plus près Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5892
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dezsö Kosztolányi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum