Elena Ferrante

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Elena Ferrante

Message par Merlette le Lun 22 Mai - 17:38

Wikipédia a écrit:Elena Ferrante (né(e), selon ses propres dires, en 1943 à Naples) est le pseudonyme d’un(e) auteur(e) italien(ne).

On ne connaît rien de l'auteur qui tient absolument à rester dans l'ombre et refuse par conséquent la publicité et les face-à-face, acceptant seulement en de rares occasions les interviews écrites. Lors de celles-ci, elle a reconnu être une femme, mère de famille, et que son œuvre était d'inspiration autobiographique.

Le nom réel de l’auteur n’est pas connu. Certains noms sont avancés comme ceux de l’écrivain Domenico Starnone ou de son épouse, Anita Raja, éditrice et traductrice italienne de Christa Wolf en particulier. Ni Anita Raja, ni les éditions E/O, qui publie Ferrante, n'ont cependant confirmé ou démenti cette hypothèse.
Traduits dans quarante langues, les livres d’Elena Ferrante bénéficient d'un lectorat nombreux en Europe et en Amérique du Nord. 

Elle est l'auteur de L'Amour harcelant, Les Jours de mon abandon, Poupée volée, le cycle de l'Amie prodigieuse (4 volumes), d'un recueil d'histoire pour enfants et d'un essai, La frantumaglia. 


Dernière édition par Merlette le Lun 22 Mai - 18:37, édité 1 fois

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
avatar
Merlette

Messages : 2219
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena Ferrante

Message par Merlette le Lun 22 Mai - 18:22

L'amie prodigieuse
2014
L'amica geniale, 2011


Le nouveau nom
2016
Storia del nuovo cognome, 2012

L'éditeur a écrit:«Je ne suis pas nostalgique de notre enfance : elle était pleine de violence. C’était la vie, un point c’est tout : et nous grandissions avec l'obligation de la rendre difficile aux autres avant que les autres ne nous la rendent difficile.» Elena et Lila vivent dans un quartier pauvre de Naples à la fin des années cinquante. Bien qu’elles soient douées pour les études, ce n’est pas la voie qui leur est promise. Lila abandonne l’école pour travailler dans l’échoppe de cordonnier de son père. Elena, soutenue par son institutrice, ira au collège puis au lycée. Les chemins des deux amies se croisent et s’éloignent, avec pour toile de fond une Naples sombre, en ébullition. Formidable voyage dans l’Italie du boom économique, L’amie prodigieuse est le portrait de deux héroïnes inoubliables qu’Elena Ferrante traque avec passion et tendresse.

Avant de donner mes impressions, je dois préciser ce qui m'a attirée vers ce livre n'est pas le foin autour de l'identité de l'auteur ou son statut de best-seller. (Ils ne m'ont pas rebutée non plus d'ailleurs.)

C'est plutôt qu'on me l'a décrit comme étant prodigieusement addictif et je voulais naturellement tester son effet sur moi. J'avoue que les 20 premières pages peuvent un peu dérouter. Elena, la narratrice, y plante le décor et revient sur les origines de son amitié avec Lila. On y découvre un schéma narratif bien particulier, assez sinueux, et une multitude de noms, ceux des habitants de leur quartier populaire, parents, amis, voisins...(un index est d'ailleurs fourni pour s'y retrouver). Mais si on a accroché, le reste se révèle en effet complètement captivant, le genre de livre qu'on lit d'une traite si on le peut. Et si ce n'est pas possible, où l'on a hâte de se replonger. Tout en n'ayant pas envie que ça se termine. Le tourne-pages (ou page-turner) par excellence.

La faute à quoi ? A une écriture fluide certainement, qui distille avec habileté l'information pour maintenir intérêt et tension. Au dépaysement fourni par ce décor napolitain des années 50-60 où la misère n'est pas moins pénible au soleil. Au personnage indéchiffrable et imprévisible de Lila, l'amie prodigieuse, et à l'évocation finement observée de cette amitié rappelant plutôt une relation de sœurs rivales, dans laquelle chacune, tour à tour, stimule et jalouse le parcours de vie de l'autre. Si bien que l'on s'attache vite à ces personnages, à leur évolution, à la tournure que vont prendre les événements, d'autant que chaque volume (j'ai lu les deux premiers à la file) se termine par un "cliffhanger" (scène qui s'achève sans que l'on en connaisse le dénouement) ... 
Une écriture feuilletonnesque donc, dans la tradition des grandes sagas romanesques qui faisaient mon régal autrefois, ou alors des séries, que j'aime tout autant suivre aujourd'hui.
Hâte de lire le troisième volume, et le dernier, encore non traduit!


Dernière édition par Merlette le Lun 22 Mai - 19:17, édité 1 fois

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
avatar
Merlette

Messages : 2219
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena Ferrante

Message par kenavo le Lun 22 Mai - 19:11

j'ai eu le premier tome dans un de mes envois KUBE... voilà qui me donne sacrément envie de franchir le pas
en plus que j'ai récemment découvert mon amour pour Naples Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5332
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena Ferrante

Message par Merlette le Lun 22 Mai - 19:15

@kenavo a écrit:j'ai eu le premier tome dans un de mes envois KUBE... voilà qui me donne sacrément envie de franchir le pas
en plus que j'ai récemment découvert mon amour pour Naples Wink

Mais oui, qu'attends-tu ? Je suis sûre que cela te plairait.

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
avatar
Merlette

Messages : 2219
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena Ferrante

Message par kenavo le Lun 22 Mai - 19:18

je suis certaine que tu connais la formule 'trop de livres, trop peu de temps' Wink
mais à partir de jeudi trois semaines libres... il se trouve tout en haut de ma PAL-vacances Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5332
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena Ferrante

Message par Merlette le Lun 22 Mai - 19:19

@kenavo a écrit:je suis certaine que tu connais la formule 'trop de livres, trop peu de temps' Wink
mais à partir de jeudi trois semaines libres... il se trouve tout en haut de ma PAL-vacances Very Happy

Super!

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
avatar
Merlette

Messages : 2219
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena Ferrante

Message par Liseron le Mar 23 Mai - 19:49

Merci pour le fil, j'avais réservé le premier tome à la bibliothèque, hâte de le lire alors ! Mais c'est souvent long les réservations...
avatar
Liseron

Messages : 180
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 56
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena Ferrante

Message par Ruth May le Mer 24 Mai - 13:41

@Liseron : Si tu as trop hâte et que ta réservation tarde, je peux te l'envoyer !!  Wink Je l'ai en version poche !
avatar
Ruth May

Messages : 536
Date d'inscription : 07/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena Ferrante

Message par Liseron le Mer 24 Mai - 19:27

@Ruth May a écrit:@Liseron : Si tu as trop hâte et que ta réservation tarde, je peux te l'envoyer !!  Wink Je l'ai en version poche !
Oh ! c'est sympa ça ! J'attends encore une semaine, et j'irai aux nouvelles, s'il y a 3 personnes devant moi, j'abandonne et te fais signe mais je peux l'acheter aussi puisque apparemment c'est un livre à avoir dans sa bibliothèque !
avatar
Liseron

Messages : 180
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 56
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena Ferrante

Message par Merlette le Jeu 25 Mai - 9:12

@Liseron a écrit:Merci pour le fil, j'avais réservé le premier tome à la bibliothèque, hâte de le lire alors ! Mais c'est souvent long les réservations...

Contente de t'avoir donné encore plus envie! 
Personne d'autre ne l'a lu ici ?

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
avatar
Merlette

Messages : 2219
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena Ferrante

Message par Ruth May le Jeu 25 Mai - 10:12

Si, moi !!  Rolling Eyes




Honnêtement, je n'ai pas été happée,comme toi, par l'histoire et je me suis forcée à le lire jusqu'au bout pour savoir où l'auteur nous emmenait.


Mais je ne vaux pas jouer les rabat-joies !





Dans le genre de récit sur la vie en Italie après guerre , je préfère de loin, les livres d'Erri de Luca, mais je manque peut-être d'objectivité car j'aime beaucoup les écrits de ce dernier....





@Liseron : tu sais , quand je dis que je peux te l'envoyer, cela veut dire aussi que tu peux le garder... Wink
avatar
Ruth May

Messages : 536
Date d'inscription : 07/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena Ferrante

Message par Merlette le Jeu 25 Mai - 10:41

Ah mais c'est normal que l'on n'accroche pas tous de la même façon aux mêmes auteurs @Ruth May et c'est plus intéressant quand les avis divergent. C'est courageux de ta part de t'être contrainte à poursuivre jusqu'au bout. Si les 30 premières pages ne me convainquent pas je laisse tomber.

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
avatar
Merlette

Messages : 2219
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena Ferrante

Message par Ruth May le Ven 26 Mai - 13:22

Je n'aime pas abandonner un livre, en fait, je me dis toujours que c'est moi qui n'arrive pas à entrer dans une lecture.

En plus, là, ce livre a remporté un tel succès ... scratch
avatar
Ruth May

Messages : 536
Date d'inscription : 07/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena Ferrante

Message par silou le Ven 26 Mai - 15:06

D'Elena Ferrante j'ai lu Poupée volée, j'ai eu du mal avec cette lecture, j'ai trouvé l'atmosphère souvent angoissante parfois même un peu perverse. L'atmosphère est je crois toute autre dans sa tétralogie mais je pense que je vais quand même attendre encore un peu avant de retrouver Elena Ferrante...
avatar
silou

Messages : 96
Date d'inscription : 22/12/2016
Localisation : centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena Ferrante

Message par Merlette le Ven 26 Mai - 17:57

@silou a écrit:D'Elena Ferrante j'ai lu Poupée volée, j'ai eu du mal avec cette lecture, j'ai trouvé l'atmosphère souvent angoissante parfois même un peu perverse. L'atmosphère est je crois toute autre dans sa tétralogie mais je pense que je vais quand même attendre encore un peu avant de retrouver Elena Ferrante...

C'est drôle, car c'est autour d'une histoire de poupée volée que se noue l'amitié entre Lila et Elena, et cet épisode ne manque pas de tension et d'angoisse car il est empreint des terreurs de l'enfance (du noir, des créatures malfaisantes etc).

Je ne connais pas ce livre, mais oui,  l'atmosphère doit être assez différente dans L'amie prodigieuse (du moins dans les 2 tomes que j'ai lus), qui, par son élan romanesque de fresque, est agréable et fluide à lire. Cela dit une sorte de malaise sous-tend quand même le récit, surtout dans le cas de Lila, dont l'intelligence hors du commun s'accompagne de troubles psychologiques assez importants. Il y est rarement question de personnages heureux...

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
avatar
Merlette

Messages : 2219
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena Ferrante

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum