Miguel Bonnefoy

Aller en bas

Miguel Bonnefoy  Empty Miguel Bonnefoy

Message par kenavo le Lun 5 Déc - 6:32

Miguel Bonnefoy  A166
© Guy Bernot

Lauréat du prix du Jeune Ecrivain de langue française en 2013 pour sa nouvelle Icare, Miguel Bonnefoy est de nationalité vénézuélienne.

Il vit actuellement à Paris.

Le voyage d'Octavio est son premier roman.


Dernière édition par Kenavo le Lun 23 Jan - 7:37, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 13608
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Miguel Bonnefoy  Empty Re: Miguel Bonnefoy

Message par kenavo le Lun 5 Déc - 6:35

Miguel Bonnefoy  A165
Le voyage d’Octavio
Présentation de l’éditeur
Le voyage d'Octavio est celui d'un analphabète vénézuélien qui, à travers d'épiques tribulations, va se réapproprier son passé et celui de son pays. Le destin voudra qu'il tombe amoureux de Venezuela, une comédienne de Maracaibo, qui lui apprend l'écriture. Mais la bande de brigands "chevaleresques", menée par Rutilio Alberto Guerra, pour laquelle il travaille, organisera un cambriolage précisément au domicile de sa bien-aimée. Avant que ne débute un grand voyage dans le pays qui porte son nom. Octavio va alors mettre ses pas dans ceux de saint Christophe, dans ceux d'un hôte mystérieux, dans ceux d'un peuple qu'il ignore. Car cette rencontre déchirante entre un homme et un pays, racontée ici dans la langue simple des premiers récits, est d'abord une initiation allégorique et amoureuse, dont l'univers luxuriant n'est pas sans faire songer à ceux de Gabriel Garcia Mârquez ou d'Alejo Carpentier.

Je ne sais pas pour vous, mais moi, les listes, cela m’attire… et voilà que j’avais trouvé une liste avec la sélection du Journal du Dimanche, établie en commun avec France Inter.

Parmi les titres français, il y avait ce livre. En recherchant le résumé, j’étais curieuse, j’ai hébergé un extrait gratuit, j’étais happée, j’ai hébergé tout le livre et je n’en ai fait qu’une bouchée !!
Mais je vais le relire dès que possible, tellement beau, tellement bien, tellement extra.

Grand coup de cœur.

Je sais que je ne vais en aucun cas pouvoir rendre justice à ce beau texte, mais je vais tenter…
Tout d’abord il y a cette écriture – pas étonnée du tout que l’auteur a déjà eu ce prix du Jeune Ecrivain de langue française. Dès les premières phrases le lecteur est happé. C’est tellement bien fait, on n’a qu’une envie : remercier pour le fait qu’on n’est pas dans le cas d’Octavio, mais qu’on puisse lire pour découvrir ce roman avec toute sa force.

Et puis il y a cette histoire, qui frôle par moment ce monde « fantastique » qu’on connaît des auteurs de l’Amérique Latine. Tous ceux qui me connaissent, savent combien de mal j’ai avec cet aspect, mais ici, cela se boit comme du lait au miel… !!


Extraits :
À cette heure déjà, le soleil faiblissait sur Saint-Paul-du-Limon. L’ombre s’épaississait. Des milliers de petites maisons en brique s’étendaient sur la colline, entassées les unes sur les autres, dans un ordre sans discipline. Des cuisines à ciel ouvert, des terrasses vides, des hamacs tirés entre deux palmiers. Le soleil chauffait les murs. Sur les tôles, on distinguait encore les reflets tremblants d’un mirage. Un homme se tenait au loin à sa fenêtre, torse nu. Des femmes finissaient une cigarette, à la hâte, sous un porche. Des enfants lançaient des pierres sur un arbre pour faire tomber une mangue. C’était peut-être là le premier paysage du monde.


Il parlait peu, ou presque pas. Par mimétisme, il répétait ce qu’il entendait, parfois sans comprendre, supprimant des syllabes, prononçant à l’ouïe, et souvent les paroles déposées sur ses lèvres étaient comme des aumônes enfermées dans ses mains. De ce monde, il ne prenait que l’oxygène : au monde, il ne donnait que son silence.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 13608
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Miguel Bonnefoy  Empty Re: Miguel Bonnefoy

Message par Arabella le Mer 7 Déc - 7:45

Le voyage d'Octavio

Octavio, marqué par son illettrisme, fait tout ce qu'il peut pour le cacher dans un bidonville de Venezuela. Son chemin croise celui d'une femme qui lui apprend à lire, mais le voilà obligé de s'enfuir, avant de revenir à son point de départ...

J'ai été vraiment charmée par le premier chapitre du livre, l'écriture de Miguel Bonnefoy étant alerte et spirituelle. le charme de l'écriture a persisté, mais je n'ai pas du tout adhéré au récit. J'ai beaucoup de mal avec le fameux réalisme magique, le côté allégorique - métaphorique - poétique sans véritable structure, m'ennuie assez vite, et cela a aussi été le cas ici. Mais pour ceux qui aiment ce genre de récits, ils doivent y trouver leur compte.
Arabella
Arabella

Messages : 3454
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Miguel Bonnefoy  Empty Re: Miguel Bonnefoy

Message par kenavo le Mer 7 Déc - 10:39

@Arabella a écrit:J'ai beaucoup de mal avec le fameux réalisme magique, le côté allégorique - métaphorique - poétique sans véritable structure, m'ennuie assez vite, et cela a aussi été le cas ici. Mais pour ceux qui aiment ce genre de récits, ils doivent y trouver leur compte
en principe je suis aussi plutôt hermétique envers ce fameux réalisme magique, mais ici cela a très bien marché… peut-être aussi parce que j’étais sous le charme de la première partie

je reste en tout cas curieuse de voir du nouveau de lui


Dernière édition par Kenavo le Mer 7 Déc - 10:50, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 13608
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Miguel Bonnefoy  Empty Re: Miguel Bonnefoy

Message par Arabella le Mer 7 Déc - 10:49

Je sais que tu as beaucoup aimé ce livre, que tu m'avais donné envie de lire. J'ai été moins convaincue, mais il a d'incontestables qualités.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 3454
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Miguel Bonnefoy  Empty Re: Miguel Bonnefoy

Message par kenavo le Mar 22 Aoû - 4:56

Miguel Bonnefoy  Aa128
Sucre noir
Présentation de l’éditeur
Dans un village des Caraïbes, la légende d'un trésor disparu vient bouleverser l'existence de la famille Otero. A la recherche du butin du capitaine Henry Morgan, dont le navire aurait échoué dans les environs trois cents ans plus tôt, les explorateurs se succèdent. Tous, dont l'ambitieux Severo Bracamonte, vont croiser le chemin de Serena Otero, l'héritière de la plantation de cannes à sucre, qui rêve à d'autres horizons. Au fil des ans, tandis que la propriété familiale prospère, chacun cherche le trésor qui donnera un sens à sa vie. Mais, sur cette terre sauvage, la fatalité aux couleurs tropicales se plaît à détourner les ambitions et les désirs qui les consument. Dans ce roman envoûtant, sensuel, Miguel Bonnefoy réinvente la légende de l'un des plus célèbres corsaires pour nous raconter le destin d'hommes et de femmes guidés par la quête de l'amour et contrariés par les caprices de la fortune. Il nous livre aussi, dans une prose somptueuse, le tableau émouvant d'un pays dont les richesses sont autant de mirages et de maléfices.
Magicien, dompteur de mots, enchanteur, fabuleur… vous l’avez compris, Miguel Bonnefoy m’a une fois de plus hypnotisé avec une histoire fascinante.


À partir de la première phrase

Le jour se leva sur un navire naufragé planté sur la cime des arbres au milieu d’une forêt

j’étais happée et je n’en suis sortie qu’à la fin. Pas moyen de s’arrêter au cours de ce récit.


Dans une interview que j’ai lu, l’auteur dit qu’il voulait écrire une fable, et c’est vrai, il s’agit d’une fable. Plein de poésie, mots sorciers, histoire magique, personnages qu’on n’est pas prête à oublier après avoir refermé ce livre.

Le bonheur de lecture qui se dégage entre ses pages n’a pas de mots…

GRAND coup de coeur

Miguel Bonnefoy  A280

une statue de la déesse Diane joue aussi un rôle dans ce roman extraordinaire

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 13608
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Miguel Bonnefoy  Empty Re: Miguel Bonnefoy

Message par Queenie le Mar 22 Aoû - 7:03

Ah tiens il est dans ma PAL ne crois bien.
Le côté pirate m'avait attirée 
Je vais peut-être essayer maintenant

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 4035
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Miguel Bonnefoy  Empty Re: Miguel Bonnefoy

Message par kenavo le Mer 23 Aoû - 5:03

@Queenie a écrit:Ah tiens il est dans ma PAL ne crois bien.
Le côté pirate m'avait attirée 
Je vais peut-être essayer maintenant
mais oui... à part les premières pages le reste du livre ne parle plus trop de pirates... mais laisse-toi quand même charmer par cet auteur tout à fait à part Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 13608
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Miguel Bonnefoy  Empty Re: Miguel Bonnefoy

Message par Aeriale le Jeu 24 Aoû - 14:49

Tu donnes  envie, @Kenavo, c'est certain! J'ai bien envie de découvrir aussi, même si j'ai parfois du mal aussi avec le réalisme magique dont sont friands les Sud américains 

J'attendrai peut être l'avis de @Queenie si elle se lance, mes goûts se rapprochent assez souvent des siens... À suivre!
Aeriale
Aeriale

Messages : 5338
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Miguel Bonnefoy  Empty Re: Miguel Bonnefoy

Message par Queenie le Jeu 24 Aoû - 22:39

C'est en cours.
C'est sympa.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 4035
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Miguel Bonnefoy  Empty Re: Miguel Bonnefoy

Message par kenavo le Ven 25 Aoû - 4:53

@Aeriale a écrit:même si j'ai parfois du mal aussi avec le réalisme magique dont sont friands les Sud américains
je n'aime pas trop non plus... je peux t'assurer, rien de tel dans ce Sucre Noir Wink

@Queenie a écrit:C'est en cours.
C'est sympa.
cheers

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 13608
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Miguel Bonnefoy  Empty Sucre noir

Message par Queenie le Mar 29 Aoû - 9:51

Sucre noir

J'ai bien aimé me poser, et laisser Miguel me raconter son histoire de coin des Caraïbes isolé, de chercheurs de trésor, de cannes à sucre, et surtout de cet homme et de ses deux femmes. Deux femmes au caractère fort et marqué.
Une histoire qui coule toute seule. Et d'ailleurs, c'est exactement ça, une histoire. Miguel Bonnefoy est un conteur, et nous entraîne gentiment dans ce qu'il raconte.

C'était facile et chouette.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 4035
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Miguel Bonnefoy  Empty Re: Miguel Bonnefoy

Message par kenavo le Mer 30 Aoû - 6:07

@Queenie a écrit:Miguel Bonnefoy est un conteur, et nous entraîne gentiment dans ce qu'il raconte.
tout à fait...

contente de lire que cette première rencontre c'est si bien passée

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 13608
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Miguel Bonnefoy  Empty Re: Miguel Bonnefoy

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum