Friedrich Dürrenmatt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Friedrich Dürrenmatt

Message par kenavo le Mer 26 Juil - 5:32



Friedrich Dürrenmatt, né le 5 janvier 1921 à Konolfingen, dans le canton de Berne, et mort le 14 décembre 1990 à Neuchâtel, est un écrivain, auteur de roman policier, dramaturge et peintre suisse de langue allemande.


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Friedrich Dürrenmatt

Message par kenavo le Mer 26 Juil - 5:32

/
Das Versrechen / La Promesse
4ème de couverture
Autopsie d'un meurtre. La Promesse fait l'anatomie d'une idée fixe. Tout en perpétuant la tradition du roman policier en tant que genre intellectuel, où la vie ressemble à un problème arithmétique, et où la solution de l'énigme s'obtient par un raisonnement logique, Dürrenmatt place sur l'échiquier une pièce lunatique, double et trouble : son détective a résolu le crime par l'intelligence ; pour mettre la main sur le coupable, il choisit la folie comme méthode et son raisonnement est simple : « Je ne sais rien de l'assassin. Il m'est impossible de le rechercher. Ce que je peux chercher par contre, c'est sa prochaine victime. » Le détective mettra toute son énergie au service de son idée fixe, faisant de sa vie entière le décor d'une pièce - d'un piège ? - qui n'attend plus que le principal acteur, le criminel recherché.
Linda Lê
Ce roman porte comme sous-titre : Requiem pour le roman policier.

Et c’est évocateur.

La trame du livre n’a rien d’un policier ‘classique’. C’est vrai, il y a un meurtre, un suspect, des policiers et des inspecteurs… mais il s’agit surtout de cette promesse que l’inspecteur, qui est en charge de l’enquête, fait à la mère de l’enfant tué. Il va trouver le coupable… il va le trouver…

L’histoire est racontée dix ans après les événements et peu à peu on va découvrir ce qui s’est passé dans le temps et surtout ce qu’est devenu l’inspecteur en question.
Friedrich Dürrenmatt crée un moment qui est haletant et très bien menée.

En reprenant cet auteur, je voulais non seulement en lire une pièce de théâtre, mais aussi un roman… et pourquoi pas un policier, ce qui s’associe bien avec mon été en polars/policiers.

Sur un site allemand on disait que ce livre était à la base du film Es geschah am hellichten Tag (Ça s'est passé en plein jour), Je l’ai vu il y a une éternité… mais je me rappelle que j’étais encore jeune, trop jeune, parce qu’il fait partie de mes cauchemars d’enfance!

Je voulais surmonter ce mauvais souvenir et voir de plus près. À la fin du livre j’ai découvert une postface de Dürrenmatt qui expliquait pourquoi le film et le livre sont tellement différent (il a tout d’abord écrit le scénario ensemble avec le réalisateur Ladislao Vajda mais il l’a transformé par la la suite pour en faire ce roman).

J’adore ce qu’il en a fait… un très bon moment de lecture !


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Friedrich Dürrenmatt

Message par kenavo le Mer 26 Juil - 5:34

/
Der Besuch der alten Dame / La visite de la vieille dame
Présentation de l’éditeur
Lorsqu'elle retourne à Güllen après une longue absence, Claire est prête à sortir le bourg de sa misère financière. Mais elle demande un prix, son propre prix : la vieille dame veut régler son compte à Alfred, son ancien amant qui l’avait éconduite après l’avoir mise enceinte... La Visite de la vieille dame est la pièce de Dürrenmatt la plus jouée au monde.
Lors de mes études, cette pièce de Dürrenmatt faisait partie du programme de lecture. Je ne sais pas ce qui en est aujourd’hui, mais je pense qu’elle y est toujours. C’est tellement fort, extra, sublime…

De toutes mes lectures imposées je pense que celle-ci et Andorra de Max Frisch sont les pièces de théâtres qui m’ont le plus marqué, me restent le mieux en mémoire.

Après tant d’années il était temps de reprendre ‘la vielle dame’, surtout après que je suis tombée sur une nouvelle adaptation (2008), disponible sur YouTube. Quelques changements et surtout un réajustement en temps moderne (p.ex. Claire vient en hélicoptère et pas avec le train)… mais sinon, tout y est, l’atmosphère et l’esprit de la pièce sont si bien rendus… j’étais scotchée et j'avais trop envie de relire la pièce.

Ce ‘retour pour avoir la justice’ est pour moi surtout de la vengeance de la part de Claire et en même temps elle tend un miroir à tout le village… ils vont se voir de très près, mais cela ne va pas les empêcher de faire le geste fatal.

Tout comme dans le passé, je ressors enthousiaste de cette lecture !


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Friedrich Dürrenmatt

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum