Raia Del Vecchio

Aller en bas

Raia Del Vecchio

Message par Arabella le Dim 30 Juil - 16:34

Raia Del Vecchio (1975 -    )




Née en 1975, elle a grandit en Suisse, où elle a fait des études de traduction et de littérature.

Elle vit à Paris, elle est traductrice, essentiellement de l'hébreu, pour la littérature et le cinéma.

Hôtel Receptor est son premier roman.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2858
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raia Del Vecchio

Message par Arabella le Dim 30 Juil - 16:40

Hôtel Receptor



Igor se rend chez des amis pour le week-end. Mais il se trompe de train en prenant sa correspondance, et finit par se retrouver, sans l’avoir voulu, à l’hôtel Receptor. Il ne semble pas possible de repartir de cet endroit pour le moment, mais les clients devant réservant des années à l’avance pour avoir une place, Igor doit faire parti du personnel, et se livrer à des tâches étranges, et chaque jour différentes, qui lui permettent de circuler dans l’immense et isolé complexe hôtelier, faire des rencontres. Tout semble soumis à des règles qui n'ont pas cours ailleurs, qui n’ont pas la même logique que notre monde. Igor essaie de les comprendre, pour essayer de survivre, et peut être pouvoir enfin rentrer chez lui.

Un roman à la limite du fantastique, du surréaliste, de l’irréel. La situation de départ peut avoir quelque chose d’angoissant, mais ce n’est pas vraiment la tonalité dominante du livre. Tous les jours de nouvelles activités viennent s’imposer à Igor, dont il ne comprend pas bien le sens, mais qui ont aussi un côté onirique voire, agréable, tout au moins pour certaines d’entre elles. Tout ressemble au réel, sans donner l’impression d’être réel. Quelque chose dérape à chaque instant, part ailleurs que ce que l’on attendrait. Raia des Vecchio fait preuve d’une grande imagination pour créer des situations inattendues et étranges, qui ont une apparence banale, tout au moins au départ. C’est étrange, ludique, par moments amusant. Difficile de prévoir ce qui va arriver, le roman surprend à chaque page.

Le livre joue sur plusieurs registres, entre humour décalé, l’absurde, et aussi une sorte de cruauté par moments. Les choses se passent un peu comme dans le monde des rêves, dans lequel on peut faire des choses inimaginables dans la vraie vie, marcher sur les eaux, ou voyager sur le dos d’autruche, mais en même temps, un danger (ou un désagrément)  potentiel peut surgir sans que l'on puisse l’anticiper.

Un premier livre original et prometteur, qui fait passer un bon moment, et qui donne envie de suivre l’auteur.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2858
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raia Del Vecchio

Message par Arabella le Dim 30 Juil - 16:42

Petits extraits ;


- Comme nous organisons un nombre limité de concerts par saison, les musiciens se sentent frustrés. Ils s'en vont alors jouer dans la ville, par petits groupes, de la musique de chambre, du jazz, de la samba. A toute heure du jour et de la nuit, au gré de leur fantaisie. Sans tenir compte des convenances. Une attitude intolérable. Fort heureusement, la brigade des musiciens les rattrape et met fin aux nuisances...


Ils s'approchèrent du débarcadère. C'était comme si le cuisinier voulait profiter de ce dernier instant d'intimité pour lui extorquer des confidences. Igor avait souvent remarqué que les personnes curieuses de caractère commençait toujours par se livrer à vous. Pour ne pas décevoir, il fallait en échange, trouver un secret aussi palpitant que le leur ou quelque chose dans le même registre. Igor resta vague.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2858
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raia Del Vecchio

Message par kenavo le Lun 31 Juil - 5:38

merci pour ce fil
répéré lors de la parution, mais voilà que tu donnes envie de franchir le pas...  je le note en haut de ma liste Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 10082
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raia Del Vecchio

Message par Arabella le Lun 31 Juil - 11:56

cheers

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2858
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raia Del Vecchio

Message par darkanny le Lun 31 Juil - 18:40

Je l'ai en extrait sur ma ma liseuse
Arabella a titillé ma curiosité.
avatar
darkanny

Messages : 818
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raia Del Vecchio

Message par Arabella le Lun 31 Juil - 19:12

Vraiment une bonne surprise ce livre. J'avais un peu peur avant de commence, parce que ce genre de récit ou le personnage arrive dans un univers étrange, cela a déjà pas mal été fait. Mais elle a un ton vraiment à elle, et le livre est étonnant de bout en bout.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2858
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raia Del Vecchio

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum