Michael Sowa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Michael Sowa

Message par kenavo le Sam 23 Sep - 6:14



Michael Sowa, né en 1945, a étudié de 1965 à 1972 à l’Académie des Beaux-arts de Berlin.

Il a été illustrateur pour le Titanic, Die Zeit et le New Yorker, ainsi que de nombreux ouvrages.

En 1995, il a reçu le prix Olaf Grulbransson. Il a été récompensé en 2004 pour le livre Prinz Tamino, au Berliner Buchpreis dans la catégorie livre pour enfants.


Source : Editeur

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6974
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Sowa

Message par kenavo le Sam 23 Sep - 6:15

Histoire : Elke Heidenreich


Le chien de Noureev
Présentation de l’éditeur
À l'évidence, le chien mou et pataud oublié ce soir-là chez Truman Capote a l'âme russe : il suit immédiatement le célèbre danseur Noureev, lorsque celui-ci l'interroge dans sa langue maternelle. Rebaptisé Oblomov, il a désormais la belle vie : allongé sur son coussin de brocart, il suit d'un œil las les exercices des danseurs à l'Opéra et prend sa pâtée dans la porcelaine la plus fine. À la mort de son illustre maître, il est recueilli par une ballerine - qui le surprend une nuit, dressé sur la pointe des pattes... Oui, le chien de Noureev danse !
J’ai fait connaissance de l’artiste/illustrateur Michael Sowa à travers ce livre… il y a une éternité.

Peu, ou disons, pas du tout connu, en France, Elke Heidenreich fait partie des personnages très présents dans le monde germanophone. Il y a plus de 40 ans, elle a inventé « Else Stratmann », personnage qui a commenté dans le temps tous les événements d’actualité avec plein d’esprit et d’humour (je viens de réécouter quelques émissions, sublime, trop dommage de ne pas pouvoir partager).
Par après elle a commencé d’écrire, surtout des nouvelles mais aussi des histoires pour un public plus jeune.
Depuis des années elle fait partie d’une émission littéraire et entre-temps elle est surtout un des critiques littéraires les plus connus en monde germanophone.
Ainsi, je l’ai découvert, adoré et suivi depuis ses débuts.
Donc, ses livres pour la jeunesse ne pouvaient pas m’échapper Wink

Mais on est sur le fil de l’illustrateur. Revenons donc à Michael Sowa qui appartient aux artistes dont l’œuvre frôle par moment le surréalisme.

Je pense que les amateurs de Quint Buchholz devraient aussi se réjouir des images de Michael Sowa.

couverture du livre allemand

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6974
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Sowa

Message par kenavo le Sam 23 Sep - 6:17

Histoire : Axel Hacke


Le petit roi de décembre
Présentation de l’éditeur
Décembre II, le petit roi ventripotent, n'est pas plus haut que trois pouces, et si gros, qu'il ne peut plus boutonner son manteau de velours rouge. Autoritaire - il n'est pas roi pour rien -, rouspéteur, il surgit, à tout instant, dans la vie solitaire du narrateur auquel il dicte ses quatre volontés. Ils ont ensemble de longues conversations. Chacun raconte ce qui se passe dans son pays. Pour l'un, le bureau, les jours qui se ressemblent tous. Pour l'autre, les nounours en sucre, les étoiles qui deviennent des rois et une profusion de boîtes à rêves, qu'on ouvre, le soir, en s'endormant... Le narrateur est mélancolique, le petit roi, guilleret. Il a de quoi: chez lui, on naît déjà grand, puis on rapetisse, l'enfance est au bout de la vie et la vie n'a pas de fin. Le petit roi sait aussi comprendre, compatir, et sa logique est imparable: inversons la nuit et le jour, et le rêve deviendra réel! Comment entrer dans son royaume ? Il suffit de fermer les yeux et de se faire tout petit... Avec ce " petit prince " revu et corrigé, s'ouvre un univers peuplé de machines-à-sauver-les-caniches, de poètes ralentisseurs-de-circulation et de dragons bleus pétaradant au milieu des embouteillages. Tout ce que nos yeux ordinaires ne nous permettaient plus de voir...
Beaucoup de lecteurs pensent probablement : livre avec illustrations = pour les jeunes.

La plupart des livres de Michael Sowa appartiennent certainement à ceux qui ciblent un public plus adulte.

C’est sans doute le cas pour Le petit roi de décembre qui illustre un texte assez philosophique.

Axel Hacke, tout comme Elke Heidenreich, appartient aux auteurs germanophones qui ne sont pas trop traduits, ce qui est dommage parce qu’ils sont à l’origine de très beaux textes.

Celui-ci est mon préféré de lui. Je suis tombée amoureuse de ce petit roi et à la fin du livre je n’avais qu’une envie : découvrir qu’il y aurait aussi quelqu’un de sa famille vivant derrière mes murs…








_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6974
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Sowa

Message par kenavo le Sam 23 Sep - 6:18

Histoire : Irene Dische / Hans Magnus Enzensberger


Esterhazy Un lièvre à Berlin
Présentation de l’éditeur
En Allemagne, c'est le lièvre (der Hase) qui, à Pâques (Ostern), apporte aux enfants des œufs en chocolat. Le lièvre de Pâques est donc "der Osterhase". Ainsi, le jeune lièvre Esterhazy est-il reconnu par tous comme le lièvre de Pâques. Esterhazy, donc, part à la recherche d'une épouse et à la découverte de Berlin.
En Allemagne la fête autour de Pâques et le chocolat et les cadeaux apportés par le « Osterhase » (lièvre de Pâques) est presque aussi important que Noël.

Ainsi un livre qui en parle de lui est évident.

Mais à part une jolie histoire, le livre tourne autour de Berlin et la réalité du mur (avant et après).

Ce qui semble anodin devient quand même un instant d’histoire important et ainsi un livre précieux.






_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6974
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Sowa

Message par kenavo le Sam 23 Sep - 6:19

Histoire : Axel Hacke


Un ours nommé Dimanche
Présentation de l’éditeur
Quand j'étais petit, j'avais un petit ours taciturne qui s'appelait Dimanche. Un matin, en me réveillant, je l'avais trouvé allongé dans mon lit à côté de moi, l'air neuf, tout neuf
"Comment tu t'appelles, petit ours ? " Lui- avais-je demandé. L'ours n'avait pas répondu...
Compagnon de chaque instant, source infinie de tendresse et de réconfort, Dimanche a un défaut: il ne parle pas, il ne répond pas, il regarde fixement droit devant lui. Le petit Axel décide de le mettre à l'épreuve, mais l'expérience se retourne contre lui. Au cours d'un double rêve - ou cauchemar ? - il prend la place de la peluche, sur l'étagère d'un magasin d'enfants - jouets au pays des ours... Une prise de conscience dont il sortira grandi.
Une deuxième collaboration entre Axel Hacke et Michael Sowa. Cette fois-ci beaucoup plus ‘enfantin’.

Mais cette histoire autour de son ours est aussi très touchante. Surtout quand le narrateur devient lors de son rêve un jouet à son tour, le livre prend son vrai envol.

J’ai beaucoup aimé. En Allemagne ce livre appartient aux ‘classiques’ des livres pour la jeunesse.


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6974
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Sowa

Message par kenavo le Sam 23 Sep - 6:20

Histoire : Elke Heidenreich


Un cochon pour la vie
Présentation de l’éditeur
Erika a la peau douce et les yeux bleus. Elle est énorme et légère à la fois. Quand ils la voient, les gens sourient, les souvenirs affluents, les langues se délient. Pas de doute, Erika a le pouvoir de changer la vie de ceux qui la croisent. Et c'est bien ce qui va arriver à Betty, l'héroïne de ce roman tendre et cocasse, alors qu'en cette veille de Noël, elle s'apprête à traverser l'Europe pour rejoindre son ex-amant. Petite précision : Erika est un cochon, un cochon en peluche grandeur nature...
Tout comme l’histoire d’Axel Hacke pour le petit roi décembre, je pense que cette nouvelle avec Erika au centre est pour un public plus adulte.

Et c’est une merveille.

J’ai lu pas mal des œuvres d’Elke Heidenreich, mais son cochon pour la vie est vraiment un moment tout à fait à part.

Et en relisant le texte pour ouvrir le fil de Michael Sowa, j’ai réalisé qu’il fait en plus un très bon moment qui sent Noël Wink

Un vrai coup de cœur.



En allemand le livre a comme titre Erika oder Der verborgene Sinn des Lebens (Erika ou le sens caché de la vie)

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6974
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Sowa

Message par kenavo le Sam 23 Sep - 6:21

Histoire : Donna Leon


Le Bestiaire de Haendel A la recherche des animaux dans les opéras de Haendel
Présentation de l’éditeur
Lorsque Donna Leon, auteur mondialement célèbre de romans policiers, n’est pas occupée à imaginer des intrigues policières ayant pour théâtre Venise, elle écoute des opéras. En particulier ceux de son compositeur favori, Georg Friedrich Haendel. Ce dernier a rempli ses arias de références animalières ; riches de symboles, les vertus et vices des lions, abeille, rossignol, serpent, éléphant, ou tigre résonnent dans toute son œuvre.
Dans le présent ouvrage, Donna explore les compositions de Haendel et les bestiaires médiévaux pour réaliser un bestiaire personnel de douze animaux et de leur représentation mythologique, historique, artistique, au gré des illustrations du peintre allemand Michael Sowa.
Le CD joint renferme toutes les arias dont il est question dans le livre, interprétées magnifi quement par Il Complesso Barocco, sous la direction d’Alan Curtis. Fascinant et tout à fait original, Le Bestiaire de Haendel est un témoignage magnifique de la culture et de l’esprit de Donna Leon.
Comme vous avez pu le voir, bon nombre des livres de Michael Sowa sont souvent plus importants côté texte qu’images.

Certainement ses œuvres ajoutent un charme aux livres, mais il faut quand même être partante de découvrir vraiment aussi les mots autour.

Cette recherche de Donna Leon est tout à fait fascinante, j’ai passé un très bon moment!




_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6974
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Sowa

Message par kenavo le Sam 23 Sep - 6:22

Nouvelles : Eva Demski



Gartengeschichten (Histoires de jardin)

Malheureusement pas traduit en français… dommage pour les deux aspects.

Des histoires charmantes autour du sujet des jardins avec de très belles illustrations de Michael Sowa.


Couverture du format de poche

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6974
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Sowa

Message par kenavo le Sam 23 Sep - 6:22

Conte inspiré de la Flûte enchantée de Mozart, raconté par Ute Blaich


Le prince Tamino
Présentation de l’éditeur
Cet album de Michael Sowa raconte l'histoire de « La Flûte enchantée » aux enfants. Les tableaux à la fois drôles, fins et grinçants viennent illustrer ce récit de facture classique. Cet album s’inscrit à merveille dans la collection les petits dés rangés en ce qu'il présente une histoire qui s’adresse tant aux parents, par la finesse du pinceau et les clins d'œil mordants, qu'aux enfants (à partir de 6 ans) par la simplicité narrative, son bestiaire et ses couleurs. A travers ses personnages dignes d’un Jean de La Fontaine, cette œuvre donne à voir un monde original, théâtral et parfois inquiétant.
En 1998 Alfred Kirchner a mis en scène la Flûte enchantée et Michael Sowa a conçu les décors et costumes.







Cette mise en scène a donné l’idée d’en faire cet album.

Rendre le monde de l’opéra accessible aux jeunes, c’est une bonne idée.

Les images de Michael Sowa donnent tout plein de chemins vers des interprétations imaginatives…. j’aime beaucoup.






_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6974
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Sowa

Message par kenavo le Lun 13 Nov - 6:26

Michael Sowa a changé hier la photo de couverture de sa page FB...


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6974
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Sowa

Message par Aeriale le Lun 13 Nov - 10:03

Vraiment magnifique! Et quel parcours...Très éclectique, avec un graphisme toujours tourné vers le surréalisme

Tu as raison, son univers fait penser à Quint Buchholz !
avatar
Aeriale

Messages : 2523
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Sowa

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum