Guadalupe Nettel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guadalupe Nettel

Message par kenavo le Mar 3 Oct - 6:45



Guadalupe Nettel écrivain née à Mexico en 1973. Elle a obtenu de nombreux prix littéraires dont le Premio Herralde et le Prix Anna Seghers.


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guadalupe Nettel

Message par kenavo le Mar 3 Oct - 6:45


Après l’hiver
Présentation de l’éditeur
Claudio, exilé cubain de New York, a une seule passion : éviter les passions. Cecilia est une jeune Mexicaine mélancolique installée à Paris, vaguement étudiante, vaguement éprise de son voisin, mais complètement solitaire. Chapitre après chapitre, leurs voix singulières s’entremêlent et invitent le lecteur à les saisir dans tout ce qui fait leur être au monde : goûts, petites névroses, passé obsédant. Chacun d’eux traîne des deuils, des blessures, des ruptures. Lorsque le hasard les fait se rencontrer à Paris, nous attendons, haletants, de savoir si ces êtres de mots et de douleurs parviendront à s’aimer au-delà de leurs contradictions.

En plaçant le lecteur au cœur du dispositif narratif et sentimental, Guadalupe Nettel nourrit une proximité et un attachement sans pareils à ses personnages. Poursuivant ses obsessions littéraires pour les marges, les êtres bancals et leurs destins étranges, l’auteur s’affirme, avec ce roman acclamé, comme une figure incontournable et absolument originale des lettres latino-américaines.
Je dois l’avouer, je connais le nom de Guadalupe Nettel depuis des années, mais je ne la sentais pas trop pour moi. Peu après la publication de ce dernier livre, il faisait partie d’une action ‘éclair’ et du coup, j’ai tenté avec l’e-book pour la découvrir.

Après ma lecture il y a surtout un mot qui me vient : triste.

J’ai beaucoup aimé le parcours des deux personnages qu’elle présente dans ce roman. En alternant les chapitres, chacun d’eux prend à tour de rôle la parole et ainsi le lecteur devient le témoin des deux vies qu’ils mènent.

Mais en fin de compte, il y a beaucoup de tristesse et l’un comme l’autre ont un destin assez particulier.

Son écriture emporte, je me suis sentie en de bonnes mains tout au long de cet récit. Aussi bien le point de vue féminin que masculin sont bien rendus, aspect intéressant de raconter ainsi son histoire.

Une première rencontre donc qui s’est très bien passée… je vais voir de plus près ses autres écrits…



Des cimetières, surtout le Père Lachaise, jouent un grand rôle dans ce roman

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guadalupe Nettel

Message par eXPie le Mar 3 Oct - 19:09

Il faudra peut-être que j'essaye, alors... J'ai eu des expériences très diverses, avec cette auteure... Pétales et autres histoires embarrassantes, par exemple, m'a paru comporter du bon et du vraiment très ennuyeux. Et L'Hôte m'avait paru un peu fumeux, tout en étant bien fichu.
J'espère qu'elle s'améliore avec les années !
avatar
eXPie

Messages : 376
Date d'inscription : 04/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guadalupe Nettel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum