Alice Munro

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Alice Munro  Empty Alice Munro

Message par Queenie le Mar 6 Déc - 12:09

Alice Munro  Munro10

Biographie
Née dans un village rural de l'Ontario, d'un père éleveur de volailles et d'une mère institutrice, Alice Laidlaw commence à écrire dès son adolescence. En 1949, elle entre à la University of Western Ontario pour étudier l'anglais, et y publie sa première nouvelle. Elle abandonne ses études en 1951 pour épouser James Munro, et le couple s'installe à Vancouver. Son premier recueil de nouvelles, 'Dance of the Happy Shades' (1968), est couronné par le Canadian Governor General' s Award. En 1971 elle publie son seul roman, 'Lives of Girls and Women', qui est en fait un ensemble des nouvelles interconnectées. Le Governor General' s Award lui sera octroyé à nouveau pour 'Who Do You Think You Are ?' (1978) et 'The Progress of love' (1986), ainsi que le Giller Prize pour 'The Love of a Good Woman' (1998) et pour 'Runaway' (2004). Son douzième et dernier recueil, 'The View from Castle Rock', est sorti en 2006.

Appelée le Tchekhov canadien, Alice Munro situe ses nouvelles dans sa région natale. Dans un langage sobre et détaillé, un narrateur omniscient tente de donner un sens aux ambiguïtés de la vie.

Alice Munro a annoncé qu'elle arrêtait l'écriture pour de bon.

Les anecdotes sur Alice Munro
Vie privée
De son mariage avec James Munro, Alice Munro a eu trois filles, Sheila, Jenny et Andrea. Après son divorce en 1972, elle se remarie avec Gerald Fremlin, photographe. Le couple vit dans une ferme de l'Ontario, non loin du village natal d'Alice.

Fille
Sheila, la fille d'Alice Munro, a publié en 2002 un livre intitulé 'Lives of Mothers and Daughters : Growing up with Alice Munro.'

Source: Evene.fr


Bibliographie



1989 Les Lunes de Jupiter
1992 Amie de ma jeunesse
1995 Secrets de polichinelle
2001 L'Amour d'une honnête femme
2002 Un demi-pamplemousse, deux nouvelles
2003 La Danse des ombres heureuses,
2004 Un peu, beaucoup, pas du tout
2007 Loin d'elle
2008 Fugitives
2009 Du côté de Castle Rock
2013 Trop de bonheur
2014 Rien que la vie
Queenie
Queenie

Messages : 4035
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Alice Munro  Empty Re: Alice Munro

Message par Queenie le Mar 6 Déc - 12:10

Ce fil.
Parce que j'avais Tellement Aimé Fugitives. Parce que je me jure depuis des années d'y retourner - au livre, à l'auteur.

Et.
Parce que.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 4035
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Alice Munro  Empty Re: Alice Munro

Message par kenavo le Mar 6 Déc - 14:51

Ah oui... il le fallait, celui-là, merci d'avoir pensé à elle

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 13608
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Alice Munro  Empty Re: Alice Munro

Message par Arabella le Mar 6 Déc - 19:28

Kena qui se fait doubler pour ouvrir le fil d'Alice Munro. Razz

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 3454
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Alice Munro  Empty Re: Alice Munro

Message par kenavo le Mar 6 Déc - 19:30

oh mais non, il y a tellement de fils à refaire, je laisse volontiers la place à celle/celui qui se sent motivé(e) Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 13608
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Alice Munro  Empty Re: Alice Munro

Message par Arabella le Mer 7 Déc - 7:30

Amie de ma jeunesse



Si Alice Munro était un peintre, ce serait sans l'ombre d'un doute un portraitiste. Qui plus, qui ne ferait que des portraits de femmes. Les hommes ne seraient là qu'au second plan, mélangés au décor, même si certaines absences ou présences diffuses semblent parfois avoir un grand poids dans une composition d'ensemble. Et puis, il s'agirait souvent de portraits doubles, ou même multiples, dans lequel une juxtapositions permettrait de révéler d'autant plus les traits propres à chacun par opposition avec une autre, différente et par cela révélatrice de ce qui est propre à son complémentaire. Un univers de femmes, complices plus que rivales, même si parfois la rivalité ou l'antagonisme existent, de façon explicite ou non, parfois juste comme une potentialité. Comme si des véritables relations et attachements ne pouvaient se nouer qu'entre semblables. Les hommes apparaissant comme des êtres d'une autre espèce en quelque sorte. Même si on ne peut pas s'en passer.

Comme pour tout bon portraitiste, il s'agit de tirer la quintessence d'un être à partir de quelques éléments, d'une unique pose. Pas besoin de raconter une histoire, des péripéties. La vérité d'un être, comme si l'histoire d'une vie pouvait en être inférer, tout ce qui arrive à telle ou telle tient en quelque sorte de sa nature intime, qui fait qu'elle va réagir de telle ou telle façon, et que le cours de sa vie sera d'une certaine façon la conséquence de ce qu'elle est au plus profond. Capter des instants, des moments particuliers, est en fait de compte aussi révélateur que de raconter une vie avec tous ces détails. 

L'écriture précise, dépouillée, dépassionnée, alors qu'elle aborde souvent le thème de la passion donne une consistance et une étrange harmonie à l'ensemble et contribue en grande partie au charme, à l'obsédante mélodie, de ces vies ordinaires, qui deviennent un instant exemplaire par la grâce d'un regard.
Arabella
Arabella

Messages : 3454
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Alice Munro  Empty Re: Alice Munro

Message par Arabella le Mer 7 Déc - 7:33

Du côté de Castle Rock


Un livre d'Alice Munro qui n'est pas un livre de nouvelles. Quoique. Il s'agit en fait d'une sorte de projet autobiographique. En commençant l'histoire avec les ancêtres. Répertoriés, venus d'Ecosse. Donc nous nous rendons d'abord en Ecosse. Puis nous traversons l'Atlantique avec ceux qui sont partis dans le Nouveau Monde. Puis nous les voyons y vivre et s'installer. Enfin certains d'entre eux. Et à certains moments.Alice Munro braque le projecteur sur certains protagonistes, à un moment choisi, généralement court, pendant lequel nous le suivons de très près, puis elle passe à quelqu'un d'autre. A un moment dans le futur, avec un nouvel personnage central. La moitié est réelle, provient de l'état civil, de faits avérés, de lettres, journaux. L'autre moitié, celle qui concerne l'intime, le subjectif, le vécu vient de l'imagination de l'écrivain. Puis nous arrivons aux parents de l'auteur et à elle-même. Avec le même procédé qui consiste à saisir un instant, à le décrire en détails avant de passer à un autre moment, parfois loin dans le temps. Nous saisissons ainsi des moments forts d'une vie, des moments clés. Cela fait pratiquement du livre une sorte de recueils de nouvelles, mais qui raconteraient dans leur discontinuité la continuité d'une lignée et d'une vie. 

C'est très prenant, original, et très authentique. J'avoue quand même préférer les nouvelles d'Alice Munro à ce livre, aussi réussi soit-il. Mais en quelque sorte contraire à l'art naturel de l'auteur. Même si par un artifice brillant elle contourne ce qui n'est dans sa nature.
Arabella
Arabella

Messages : 3454
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Alice Munro  Empty Re: Alice Munro

Message par Arabella le Mer 7 Déc - 7:35

Trop de bonheur


10 nouvelles, 315 pages. Alice Munro est l'écrivain de l'économie, du mot juste, de la phrase où tout fait sens, sans rien de superflu. Parce que dans chacun de ses textes, elle résume une vie. Et rien ne manque. Enfin, rien d'essentiel. Une situation, quelques événements disent tout. Rares sont les écrivains qui maîtrisent à ce point l'art de dire énormément en peu de mots. Et de toucher au coeur des êtres, à l'endroit le plus secret et le plus vital. Sans pathos, sans jugement. 

Je ne vais pas faire la synthèse de ces histoires, ce serait de toute façon sans intérêt sans l'écriture et l'extraordinaire plume lapidaire d'Alice Munro. Peut être évoquer la dernière nouvelle du recueil qui lui donne son titre. A cause d'une certaine originalité, qui frappe. En effet dans ce récit elle quitte son Canada, pour s'attacher à la vie d'une personne réelle, Sofia Kovalevskaïa, une mathématicienne russe, qui fut aussi romancière, et qui vécut dans la deuxième moitié du XIXe siècle. C'est étrange, mais dans ce récit à priori le plus éloigné d'elle (en ce qui concerne le temps et l'espace) j'ai presque eu la sensation de lire le texte le plus personnel de l'auteur. le choix du personnage, ce que fut sa vie, et la vie des femmes à cette époque, en disent finalement pas mal sur Alice Munro, ses préoccupations et questionnements. Alors que ses textes sont caractérisés par une sorte de détachement, qu'ils laissent le lecteur avec les personnages, et que pour cela l'auteur se fait discrète, s'efface, là j'ai eu le sentiment de l'entrapercevoir d'avantage. En train de regarder Sofia, avec nous qui la lisons. C'est peut être le texte d'elle que je préfère.
Arabella
Arabella

Messages : 3454
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Alice Munro  Empty Re: Alice Munro

Message par Mordicus le Mer 7 Déc - 17:43

(J'aime tellement Alice Munro. Je dois absolument m'y replonger. Je pourrais tellement lui faire des becs.)

_________________
Misunderstood, yeah She's good I can tell
Though everyone tells me I'm under her spell
But I'll never leave her they don't know our deal
Mordicus
Mordicus

Messages : 403
Date d'inscription : 03/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Alice Munro  Empty Re: Alice Munro

Message par Arabella le Mer 7 Déc - 18:50

@Mordicus a écrit:(J'aime tellement Alice Munro. Je dois absolument m'y replonger. Je pourrais tellement lui faire des becs.)



Moi aussi je dois m'y replonger. 
Arabella
Arabella

Messages : 3454
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Alice Munro  Empty Re: Alice Munro

Message par Queenie le Mer 7 Déc - 19:11

Si on plonge toutes en même temps, ça va faire des remous. y'aura des gouttelettes de Munro partout.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 4035
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Alice Munro  Empty Re: Alice Munro

Message par Arabella le Mer 7 Déc - 20:03

Ou simplement une lecture commune ?

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 3454
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Alice Munro  Empty Re: Alice Munro

Message par Mordicus le Mer 7 Déc - 21:20

(Arabella qui ne perd pas l'nord !)

_________________
Misunderstood, yeah She's good I can tell
Though everyone tells me I'm under her spell
But I'll never leave her they don't know our deal
Mordicus
Mordicus

Messages : 403
Date d'inscription : 03/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Alice Munro  Empty Re: Alice Munro

Message par Arabella le Mer 7 Déc - 21:34

Alice Munro  642175

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 3454
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Alice Munro  Empty Re: Alice Munro

Message par Queenie le Jeu 8 Déc - 8:30

@Arabella a écrit:Ou simplement une lecture commune ?
Je ne lance aucune initiative et je ne promets rien, mais si ça se fait, je pourrais bien vous suivre.
Queenie
Queenie

Messages : 4035
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Alice Munro  Empty Re: Alice Munro

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum