Frédéric Pajak

Aller en bas

Frédéric Pajak

Message par domreader le Dim 8 Oct - 9:46



Source 'Les Editions Noir Sur Blanc'
Frédéric Pajak est né en 1955 dans les Hauts-de-Seine. Il a publié une vingtaine d’ouvrages, souvent écrits et dessinés, dont : Le Chagrin d’amour, Humour – une biographie de James Joyce, Nietzsche et son père, Nervosité générale, Mélancolie, aux PUF ; La Guerre sexuelle, J’entends des voix et Autoportrait, chez Gallimard. Il est l’éditeur des Cahiers dessinés.

Après L’Étrange Beauté du monde et En souvenir du monde, réalisés avec Lea Lund, après la nouvelle édition de L’Immense Solitude et les cinq premiers volumes du Manifeste incertain (Avec Walter Benjamin, rêveur abîmé dans le paysage  ; Avec Nadja, André Breton, Walter Benjamin sous le ciel de Paris  ; La mort de Benjamin. Ezra Pound mis en cage  ; La liberté obligatoire. Gobineau l’irrécupérable ; Vincent van Gogh. Une biographie), les Éditions Noir sur Blanc poursuivent la publication des œuvres de Frédéric Pajak. Il a reçu, pour le Manifeste incertain 3, le prix Médicis Essai 2014 et le prix suisse de littérature 2015.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
avatar
domreader

Messages : 1124
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frédéric Pajak

Message par domreader le Dim 8 Oct - 9:56

Manifeste Incertain – Volume 6 – Blessures
Frédéric Pajak

Depuis 2012 Frédéric Pajak publie un volume par an des Manifestes Incertains. Ce sont des souvenirs éparpillés, de vraies histoires dans l’histoire de personnages célèbres ou pas, et curieusement ces lambeaux de pensées, de recherches, de moments historiques et de ressentis forment un roman. Pour écrire Frédéric Pajak dessine à l’encre de Chine et illustre les scènes de ses livres, il en fait des romans illustrés.


Dans ce volume 6 du Manifeste Incertain, intitulé Blessures, il revient sur une enfance compliquée, bafouée, abandonnée.


C’est le personnage énigmatique de sa mère qui occupe la place centrale de ce roman. Cette femme des années soixante qui sacrifie tout sur l’autel de sa propre libération sentimentale.

C’est un livre très touchant, magnifiquement illustré et dont le texte à la fois simple et poétique nous remue vraiment.Une belle découverte faite à la suite d’une lecture publique d’extraits de ce roman. Du coup j’ai aussi acheté le volume du Manifeste sur la vie de Van Gogh.   

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
avatar
domreader

Messages : 1124
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frédéric Pajak

Message par Liseron le Dim 8 Oct - 11:33

J'ai vu il y a peu des originaux de ces illustrations, c'est remarquable, ce travail du blanc et du noir est de toute beauté et la précision des traits fait parfois penser à une photo en noir et blanc.

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
avatar
Liseron

Messages : 912
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 57
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frédéric Pajak

Message par kenavo le Lun 9 Oct - 5:44

le nom de cet auteur figure depuis longtemps dans ma LAL... tout cela me donne bien envie de découvrir enfin

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 10054
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frédéric Pajak

Message par Arabella le Ven 28 Sep - 17:51

Manifeste incertain 1


Premier volet d'une série de livres très personnels, dans lequels le texte et les dessins se mêlent et se complètent. L'auteur évoque le désir, le fantasme, né dès l'enfance d'un livre absolu, toujours à recommencer, à reconstruire. Il parle de lui, mais aussi d'autres figures, d'artistes, d'écrivains, qui disent de par leurs vies, et de par leurs oeuvres.

Le plus important, celui qui est au centre de cet ouvrage, c'est Walter Benjamin. Dans les années trente, la montée du nazisme en Allemagne. le destin individuel se mêle à l'histoire, qui forcément transforme la vie des individus, qui sont d'une certaine façon impuissants face à elle. D'autres figures sont là, d'une manière plus fugitive, Céline, Beckett etc. Mais Benjamin symbolise quelque chose de fort, entre lucidité et incapacité, entre puissance de pensée et impossibilité de rendre le pire réel. La tragique de la condition humaine, en quelque sorte.

C'est un livre très original, inventif, un projet qui sort le lecteur des habitudes trop confortables. Mais il m'a manqué quelque chose que j'aurais du mal à préciser pour être complètement emportée. Peut-être que les dessins, aussi réussis soient-ils laissent moins de place au texte, et que je me suis toujours sentie frustrée par des textes trop courts. Mais j'ai été suffisamment intéressée pour continuer à suivre Frédéric Pajak encore un tome ou deux, pour voir comment son projet évolue et se construit.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2853
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frédéric Pajak

Message par Queenie le Sam 29 Sep - 9:41

J'aime les Manifestes Incertains de Pajak, mais je n'arrive jamais au bout. C'est très étrange. J'ai l'impression qu'il faudrait que je me pose plusieurs jours au calme, au fin fond d'un couvent de carmélites à faire des confitures de mûres, sans aucun autre distraction, pour pouvoir m'y plonger avec toute l'attention qu'ils demandent.


Les textes, de mon souvenir, prennent plus de place dans d'autres tomes.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
avatar
Queenie

Messages : 3141
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frédéric Pajak

Message par Arabella le Sam 29 Sep - 11:11

Celui-ci je l'ai lu très vite, mais comme je le disais, la part du texte n'est pas très importante au final, cela fait au maximum 50 pages de livre. Ce n'est peut être pas assez pour entrer dans un rythme, mais il y a des passages très prenants.

J'ai en fait très envie de continuer assez vite, parce qu'il y a une sorte de frustration.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2853
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frédéric Pajak

Message par kenavo le Dim 30 Sep - 6:20

j'avais déjà noté après le commentaire de Domreader, cette fois-ci c'est décidé, je veux découvrir... Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 10054
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frédéric Pajak

Message par domreader le Dim 30 Sep - 21:23

Cela pourrait te plaire Kenavo je pense.

C'est une expérience la lecture de Pajak en tous les cas. Le volume que j'ai lu est peut-être le plus personnel. Celui dans lequel on rentre sans doute le plus aisément.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
avatar
domreader

Messages : 1124
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frédéric Pajak

Message par kenavo le Lun 1 Oct - 6:44

je viens de passer commande pour le premier volume... je suis en tout cas curieuse de découvrir Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 10054
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frédéric Pajak

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum