Ira Levin

Aller en bas

Ira Levin Empty Ira Levin

Message par kenavo le Dim 15 Oct - 4:58

Ira Levin Aa250

Ira Levin, né le 27 août 1929 à New York et mort le 12 novembre 2007 dans la même ville, est un écrivain américain, auteur de pièces de théâtre et de romans touchant les genres du fantastique, de la science-fiction, du policier et du thriller.


source et suite


Dernière édition par kenavo le Lun 16 Oct - 5:57, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 12300
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Ira Levin Empty Re: Ira Levin

Message par kenavo le Dim 15 Oct - 5:00

Ira Levin Aaa160 / Ira Levin Aaaa106
The Stepford Wives / Les femmes de Stepford
Présentation de l’éditeur
Qu'arrive-t-il donc aux femmes de Stepford ? Ont-elles toujours été, ainsi que Joanna les découvre en s'installant dans cette ville, de véritables poupées ménagères, uniquement préoccupées de l'entretien de leur intérieur et du bien-être de leur famille ? Ou alors sont-elles victimes de leurs maris, tous adhérents du " Club des Hommes ", qui se réunissent chaque soir dans une vieille bâtisse mystérieuse interdite aux femmes ? Joanna, jeune femme libérée, tente de créer une association féminine avec l'aide de deux amies nouvellement arrivées. Quelle n'est pas sa stupeur de les voir, à leur tour, se tranformer brusquement à l'image des autres femmes de la ville. L'inquiétude devient rapidement de l'angoisse... Joanna réussira-t-elle à échapper à ce cauchemar aseptisé, climatisé, lot quotidien des femmes de Stepford ?
Pour mon voyage à travers les états des Etats-Unis, je suis tombée sur ce livre d’Ira Levin. Je me rappelle vaguement du film, dont je ne sais même plus si je l’ai vu ou pas. Mais le résumé m’a donné envie de tenter ce roman.

Faut prendre en considération que l’histoire date de l’année 1972.
Le monde se trouvait en plein mouvement de la « Women’s Liberation ».
Et les hommes avaient peur…

Sans trop d’effets, l’auteur sait créer une atmosphère effrayante et dès les premières pages le lecteur se trouve dans ce tourbillon qui va emporter notre héroïne…

En regardant les genres dans lequel Ira Levin excelle – fantastique et science-fiction – je n’étais pas sûre que ce soit pour moi, mais j’ai adoré ce roman.

Même après toutes ces années, il en reste encore des « Stepford Wives »… et je suis contente de dire que je n’en fais certainement pas partie Razz

Ira Levin Aaaaa73

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 12300
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Ira Levin Empty Re: Ira Levin

Message par Aeriale le Dim 15 Oct - 8:54

Je n'ai jamais entendu parler de ce film, non plus de l'auteur je crois...Mais le principe de la satire SF me plait toujours beaucoup.

Je le note! Merci Kenavo :-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 4815
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Ira Levin Empty Re: Ira Levin

Message par domreader le Dim 15 Oct - 12:06

J'ai beaucoup aimé cet auteur, j'avais commencé par lire le terrifiant Rosemary's Baby !

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 1301
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Ira Levin Empty Re: Ira Levin

Message par Epi le Dim 15 Oct - 22:01

Je ne savais pas qu'il avait écrit Rosemary's Baby ! En tout cas, je note The Stepford Wives, j'ai vu le film il y a longtemps, je suis curieuse de lire le livre maintenant.

_________________
Let It Be
Epi
Epi

Messages : 1947
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Ira Levin Empty Re: Ira Levin

Message par kenavo le Lun 16 Oct - 6:07

@Aeriale a écrit:Je n'ai jamais entendu parler de ce film, non plus de l'auteur je crois...Mais le principe de la satire SF me plait toujours beaucoup.

Je le note! Merci Kenavo :-)
150 pages, cela se lit tout seul Wink

@domreader a écrit:J'ai beaucoup aimé cet auteur, j'avais commencé par lire le terrifiant Rosemary's Baby !
trop terrifiant pour moi, je ne pense pas que ce soit un livre pour moi Very Happy

@Epi a écrit:Je ne savais pas qu'il avait écrit Rosemary's Baby ! En tout cas, je note The Stepford Wives, j'ai vu le film il y a longtemps, je suis curieuse de lire le livre maintenant.
je te souhaite te retrouver le même plaisir que j'ai eu

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 12300
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Ira Levin Empty Re: Ira Levin

Message par darkanny le Lun 16 Oct - 17:44

ça éveille ma curiosité tout ça.
darkanny
darkanny

Messages : 824
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Ira Levin Empty Re: Ira Levin

Message par Aeriale le Mar 17 Oct - 19:15

@kenavo a écrit:
150 pages, cela se lit tout seul Wink
Ah oui, ça peur se faire. Et même en anglais (soyons fou) Very Happy

@Kenavo a écrit:
@domreader a écrit:J'ai beaucoup aimé cet auteur, j'avais commencé par lire le terrifiant Rosemary's Baby !
trop terrifiant pour moi, je ne pense pas que ce soit un livre pour moi Very Happy
Pareil, je ne savais pas qu'il était l'auteur de ce monument, vu au cinéma, mais comme Kena je ne pense pas avoir le courage de le lire  shock2
Aeriale
Aeriale

Messages : 4815
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Ira Levin Empty Re: Ira Levin

Message par kenavo le Mer 18 Oct - 4:21

@darkanny a écrit:ça éveille ma curiosité tout ça.
laisse-toi tenter Wink

@Aeriale a écrit:Ah oui, ça peur se faire. Et même en anglais (soyons fou) Very Happy
tu es arrivée avec Elizabeth Strout, Ira Levin devrait être peanuts par après Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 12300
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Ira Levin Empty Re: Ira Levin

Message par Aeriale le Mer 18 Oct - 9:38

@kenavo a écrit:
@Aeriale a écrit:Ah oui, ça peur se faire. Et même en anglais (soyons fou) Very Happy
tu es arrivée avec Elizabeth Strout, Ira Levin devrait être peanuts par après Wink
Tu crois??  Suspect

Ok, je relève le défi, et vous tiens au courant cheers
Aeriale
Aeriale

Messages : 4815
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Ira Levin Empty Re: Ira Levin

Message par Epi le Dim 19 Nov - 18:20

The Stepford Wives

Les Ebehart quittent New York et s’installent dans la petite ville de Stepford. Cet endroit a priori a tout pour plaire, tout le monde a l’air serein et tranquille, heureux et souriant. Joanna, photographe et membre de NOW (National Organization for Women, une organisation féministe), naturellement cherche à se faire de nouvelles amies et s’étonne qu’un groupe de femmes n’existe pas alors que les hommes ont leur association. Bizarrement, aucune des épouses à qui elle parle semble intéressée, leur principale, voire unique, préoccupation étant de s’occuper de leur foyer et de leur mari. Il y a quand même Charmaine et Bobbie qui ne ressemblent pas aux autres. Mais bientôt Charmaine change radicalement et devient elle aussi une femme au foyer parfaite. Joanna et Bobbie comprennent qu’il y a un problème quelque part et enquêtent. Y a-t-il quelque chose dans l’eau qui rend les femmes dociles ? Est-ce lié à ce club des hommes qui semble bien mystérieux ? Une chose est certaine, la transformation se produit quatre mois après l’installation à Stepford. Elles n’ont plus beaucoup de temps, un mois pour Bobbie, deux pour Joanna. Vont-elles pouvoir échapper au sort qui leur semble réservé ?

Le livre a été écrit à une époque où les femmes s’activent pour changer les mentalités et les lois. C’est une histoire assez effrayante, Levin sait créer le suspense et l’horreur avec l’ordinaire, le quotidien et, presque 50 ans après, on ne peut que se demander ce qui a changé vraiment. Je trouve tout de même le propos de Levin ambigu et je n’arrive pas à décider si c’est un livre profondément antiféministe (les femmes et leur mouvement sont ridicules, les hommes seront toujours plus forts et c’est dans l’ordre des choses) ou au contraire si c’est sa façon de nous dire, attention, méfiez-vous des apparences, les hommes attendront toujours la même chose des femmes et ne les considèreront jamais comme leurs égales.

Un livre à lire et à relire, ne serait-ce que pour ne pas oublier que le « combat » n’est jamais terminé et que la cause féministe a fait bien peu de progrès en 50 ans.

Le film de 1975

Juste après ma lecture, j’ai regardé le film. J’avais vu le remake de 2004 qui est assez différent du livre mais la version 75 est au contraire assez fidèle. Je l’ai perçu sur le moment comme une pâle copie du livre et sans grand intérêt mais avec le recul, je le trouve finalement pas mal fait et avec un intérêt supplémentaire par rapport au livre en ce qu’il laisse entendre que le mari de Joanna ne s’est pas laissé convaincre par les hommes de Stepford une fois devenu membre de l’association, comme je l’ai perçu en lisant le livre mais au contraire avait tout planifié depuis le début et qu’il a fait déménager sa famille à Stepford dans l'unique but de faire de sa femme l'épouse parfaitement soumise dont il a toujours rêvé. Cette idée est encore plus terrifiante et renforce le propos de Levin que le sexisme chez une grande majorité des hommes n’est pas prêt de disparaître (si on choisit de penser que son livre a été écrit pour soutenir le mouvement féministe).

_________________
Let It Be
Epi
Epi

Messages : 1947
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Ira Levin Empty Re: Ira Levin

Message par kenavo le Lun 20 Nov - 5:37

merci pour ton commentaire
@Epi a écrit:je n’arrive pas à décider si c’est un livre profondément antiféministe (les femmes et leur mouvement sont ridicules, les hommes seront toujours plus forts et c’est dans l’ordre des choses) ou au contraire si c’est sa façon de nous dire, attention, méfiez-vous des apparences, les hommes attendront toujours la même chose des femmes et ne les considèreront jamais comme leurs égales
pour moi il s'agit surtout d'une satire, des propos outrancièrs, ainsi sa position était pour moi plutôt positive, un texte pour mettre en vigilence...

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 12300
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Ira Levin Empty Re: Ira Levin

Message par Queenie le Lun 20 Nov - 9:04

J'ai toujours trouvé le film charmant, mais jamais franchi le pas de lire le livre. Merci pour ce comm' !

Par contre, ado, j'avais lu Un Bonheur Insoutenable : complètement dans la veine de 1984 et le Meilleur des Mondes. Du coup, à l'époque, j'étais cynique, méchante, cruelle, et j'aimais personne (ça a ... tellement... pas trop... changé), que je l'avais trouvé très bien, même si j'étais étonnée d'enchaîner des livres qui étaient si similaires dans leurs propos.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3698
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Ira Levin Empty Re: Ira Levin

Message par Epi le Lun 20 Nov - 21:35

@kenavo a écrit:
@Epi a écrit:je n’arrive pas à décider si c’est un livre profondément antiféministe (les femmes et leur mouvement sont ridicules, les hommes seront toujours plus forts et c’est dans l’ordre des choses) ou au contraire si c’est sa façon de nous dire, attention, méfiez-vous des apparences, les hommes attendront toujours la même chose des femmes et ne les considèreront jamais comme leurs égales
pour moi il s'agit surtout d'une satire, des propos outrancièrs, ainsi sa position était pour moi plutôt positive, un texte pour mettre en vigilence...
Comme je ne connais pas Levin, je penche également pour cette hypothèse mais c'est quand même assez troublant.

@Queenie a écrit:J'ai toujours trouvé le film charmant
Tu as vu lequel ?

@Queenie a écrit:Par contre, ado, j'avais lu Un Bonheur Insoutenable : complètement dans la veine de 1984 et le Meilleur des Mondes. Du coup, à l'époque, j'étais cynique, méchante, cruelle, et j'aimais personne (ça a ... tellement... pas trop... changé), que je l'avais trouvé très bien, même si j'étais étonnée d'enchaîner des livres qui étaient si similaires dans leurs propos.
Je pense continuer avec Levin alors je note ce titre. Merci !

_________________
Let It Be
Epi
Epi

Messages : 1947
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Ira Levin Empty Re: Ira Levin

Message par Queenie le Mar 21 Nov - 7:37

Celui de 2004

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3698
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Ira Levin Empty Re: Ira Levin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum