Gary D. Schmidt

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

schmidt - Gary D. Schmidt Empty Gary D. Schmidt

Message par kenavo le Dim 29 Oct - 4:08

schmidt - Gary D. Schmidt A60

Gary D. Schmidt est né en 1957 à Hicksville dans l'état de New-York.

Il est professeur d’anglais dans le Michigan et l'auteur de plusieurs romans pour la jeunesse.


Source : Babelio

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 12372
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

schmidt - Gary D. Schmidt Empty Re: Gary D. Schmidt

Message par kenavo le Dim 29 Oct - 4:08

schmidt - Gary D. Schmidt A119 / schmidt - Gary D. Schmidt Aa41
The Wednesday Wars / La guerre des mercredis
Présentation de l’éditeur
S'il y a un élève du collège que Mme Baker, la prof d'anglais, ne peut pas voir en peinture, c'est bien lui, Holling Hoodhood. Chaque mercredi, alors que la moitié de la classe de cinquième est dispensée de cours pour se rendre à la synagogue, et que l'autre moitié va au catéchisme à l'église de la paroisse, Holling Hoodhood, qui n'est ni juif ni catholique, est le seul et unique élève à rester en cours avec Mme Baker. Elle le lui fait payer. Cela fait plusieurs mercredis qu'il nettoie les tableaux, dépoussière les effaceurs, retire les toiles d'araignée, décrasse les fenêtres. Et voilà que Mme Baker s'est mis en tête de lui faire lire du Shakespeare ! Encore un stratagème pour le faire périr d'ennui. Pendant que Holling Hoodhood découvre La tempête et s'aperçoit que Mme Baker est moins mauvaise qu'elle n'en a l'air, l'histoire des Etats-Unis suit son cours. Robert Kennedy se porte candidat à la présidence, la lutte pour les droits civiques prend de l'ampleur, la guerre du Vietnam fait rage... Nous sommes en 1968, et l'Amérique s'apprête à vivre l'une des années les plus violentes de son histoire.
Parfois des recherches inhabituelles mènent vers des lectures extraordinaires. Lors d’un challenge autour des jours de la semaine, j’ai trouvé ce roman pour le mercredi et la découverte fût très positive.

Gary D. Schmidt est surtout un auteur qui sait très bien faire parler un jeune personnage sans que cela sonne précoce (j’ai lu quelque part qu’il a six enfants, je pense qu’il a beaucoup d’inspiration tout autour de lui).

En plus il sème une bonne dose d’humour qui m’a fait rire par moments. Et ces moments drôles n’ont rien de poussés, c’est tout naturel, on se retrouve dans la tête du jeune Holling.

En plus de la trame d’histoire du jeune héros et ses « guerres » avec sa prof d’anglais, l’arrière-plan de l’Amérique des années 1967-1968 est très bien illustré.

J’ai adoré et je suis tout à fait sous le charme de ce beau roman… Holling Hoodhood est un personnage qui va me rester en mémoire !

schmidt - Gary D. Schmidt A120

Les personnages des pièces des Shakespeare

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 12372
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

schmidt - Gary D. Schmidt Empty Re: Gary D. Schmidt

Message par kenavo le Dim 29 Oct - 4:09

schmidt - Gary D. Schmidt Aa46 / schmidt - Gary D. Schmidt A61
Okay for now / Jusqu'ici, tout va bien
Présentation de l’éditeur
À quatorze ans, Doug Swieteck vient juste d'arriver dans une nouvelle ville, où il ne connaît personne. Son frère aîné est un crétin fini. Tout semble donc jouer contre lui.
Commence alors une histoire sur le passage de l'adolescence à l'âge adulte, où comédie et tragédie jouent à part égale.
Je l’ai déjà remarqué lors de ma première lecture de cet auteur : il sait donner une voix convaincante à un adolescent. Une fois de plus il m’a emporté dans un monde « de jeunes » et j’en ressors enthousiaste.

Un garçon qui se passionne pour les images de John James Audubon… en effet, c’est inhabituel, mais Gary D. Schmidt arrive à centrer son histoire autour de Doug sur cette découverte de l’œuvre d’Audubon et à partir de ce moment sa vie va changer… et de tous ceux autour de lui.

C’est un livre qui m’a fait beaucoup d’effet et j’ai adoré chaque moment passé en sa compagnie et j'avais du mal de le quitter à la fin...

Impressionnant.


You know one thing that Mr. Powell taught me? He taught me that sometimes, art can make you forget everything else all around you.


Chaque chapitre porte le titre d'un des oiseaux d'Audubon et s'ouvre avec l'image, ainsi il y a neuf illustrations tout au long du texte... un bel atout
schmidt - Gary D. Schmidt Aaa40

John James Audubon, Artic Tern

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 12372
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

schmidt - Gary D. Schmidt Empty Re: Gary D. Schmidt

Message par Liseron le Dim 29 Oct - 18:27

Oh, il faut que je le trouve celui-ci, j'aime beaucoup les illustrations d'Audubon ! Quel éditeur en français ?

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 1355
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 58
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

schmidt - Gary D. Schmidt Empty Re: Gary D. Schmidt

Message par kenavo le Lun 30 Oct - 5:42

@Liseron a écrit:Oh, il faut que je le trouve celui-ci, j'aime beaucoup les illustrations d'Audubon !
ah oui, je ne peux que t'encourager, c'est un si beau livre... Doug et son histoire vont me rester pour longtemps en mémoire...
n'ayant que la version anglaise, c'est vraiment dommage que je ne peux pas citer des passages... avec chaque nouvelle image d'Audubon que Doug découvre, sa vie sera en quelque sorte en relation avec l'oiseau en question... extra

et tu peux "rencontrer" brièvement Audubon dans Martha était là d'Atak... un très bel album Wink


@Liseron a écrit:Quel éditeur en français ?
c'est chez l'école des loisirs

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 12372
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

schmidt - Gary D. Schmidt Empty Re: Gary D. Schmidt

Message par Queenie le Dim 18 Mar - 11:24

schmidt - Gary D. Schmidt A61
Jusqu'ici, tout va bien

COUP DE COEUR !
COUPS AU COEUR !

Excellent. Fabuleux. Drôle. Attendrissant. Enrichissant.

Un livre génial.
C'est tout !

Bon, un petit peu plus.

Au début du livre, rien ne va trop tellement bien pour Doug. Son père est viré de son job, ils doivent déménager pour le trou paumé et nul de Marysville. Comme ils n'ont pas trop d'argent, ils ont une petite camionnette qu'ils bourrent comme ils peuvent, et doivent laisser beaucoup de choses derrière eux. Et emménagent, son père, sa mère, son frère et lui, au Trou à rats.
Le père retrouve du boulot grâce à un pote. Ils sortent ensemble quasi tous les soirs, à boire des bière. Le père, évidemment, est violent, égoïste. c'est une présence sombre, et flippante.
La mère est réservée, en arrière fond, elle fait tout pour que tout tienne. Elle aime ses enfants par-dessus tout. A un sourire merveilleux - quand elle sourit. Et aime les fleurs.
Le frère - dont on saura trèèès tard, au moment où quelque chose se débloque - Christopher (spoil !) est une petite brute, qui n'a pas l'air d'aller à l'école, traîne visiblement avec des petits voyous, et s'amuse autant qu'il le peut à frapper, voler, humilier son frère.
Un autre frère, Lucas - à la guerre du Vietnam.
Et Doug. Qui arrive dans cette nulle ville de Marysville. Qui ne sait pas quoi faire de son été.
Puis il se pose sur les marches de la bibliothèque, et ça va être le début du changement de sa vie : il rencontre la malicieuse, futée, et généreuse Lil. Elle trouve un job de livreur à Doug, le petit voyou maigrichon. Il rencontre M.Powell le futé, espiègle, patient bibliothécaire qui l'aidera à dessiner. Parce que... surtout... dans la bibliothèque, Doug découvre les illustrations d'Audubon. Fasciné, aspiré, inspiré par ses illustrations, elles vont lui ouvrir d'originales portes vers les autres et le monde. Doug a maintenant deux passions : Joe Pepitone, le joueur de baseball et les oiseaux dessinés par Audubon.

Bon, j'arrête là de raconter l'histoire.

Doug est drôle, vif, sur ses gardes, hyper intelligent, sensible, et artiste. Ouvert sur les autres et le monde, mais loin d'être naïf. Prêt à choper toutes les bonnes opportunités qui s'offrent à lui, mais avec toujours l'idée qu'à un moment ou un autre, ça va mal tourner. Ce qui est vrai.

L'écriture de Schmidt a cette faculté incroyable de ne pratiquement rien décrire tout en étant fabuleusement descriptive : tout passe par le regard et les mots de Doug. Et la façon qu'à Doug de cibler les choses, les gens et les situations, en des phrases incisives, est toujours juste. Parfois à décrocher des sourires, ou à surprendre comme une gifle soudaine.
L'auteur arrive, en plus, à faire vivre cette époque si fragile aux Etats-Unis pendant la guerre du Vietnam.
Il arrive aussi très très bien à transcrire l'étouffement et le microcosme d'une petite ville : quand une rumeur peut tout dévaster ou, qu'au contraire, une vérité peut soulever les sourires.

Ce livre est un tourbillon d'émotions, de justesse. Doug, au fil de ses livraisons, rencontre plusieurs personnes de la ville, des portraits de gens qui donnent l'impression de vivre dans un coin de leur quartier.


Il faut lire Jusqu'ici tout va bien !

Pour faire le fier en blouson signé Pepitone.
Pour enfoncer les pédales de son vélo à livrer au plus vite des glaces avant qu'elles ne fondent dans la chaleur de l'été.
Pour suivre des doigts les plumages d'oiseaux.
Pour apprendre à lancer des fers à cheval.
Pour voir le sourire de la Mère.
Pour le Dieu de la Créativité, qui s'assoit sur un coin de bureau, les ailes repliés.
Pour vouloir mettre des torgnoles à Percy Bishe Shelley et aimer lire Jane Austen.
Pour donner une seconde chance aux gens.
Pour tant et tant de choses.


_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3721
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

schmidt - Gary D. Schmidt Empty Re: Gary D. Schmidt

Message par Queenie le Dim 18 Mar - 11:36

@kenavo a écrit:schmidt - Gary D. Schmidt A119 / schmidt - Gary D. Schmidt Aa41
The Wednesday Wars / La guerre des mercredis
Présentation de l’éditeur
S'il y a un élève du collège que Mme Baker, la prof d'anglais, ne peut pas voir en peinture, c'est bien lui, Holling Hoodhood.

Il me semble @kenavo, que c'est Holling Hoodhood qui vient dire au revoir à Doug lorsque celui-ci doit déménager au tout début du livre, et lui offre le blouson de Pepitone, non ?

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3721
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

schmidt - Gary D. Schmidt Empty Re: Gary D. Schmidt

Message par Liseron le Dim 18 Mar - 18:16

@Queenie a écrit:schmidt - Gary D. Schmidt A61
Jusqu'ici, tout va bien

COUP DE COEUR !
COUPS AU COEUR !

Excellent. Fabuleux. Drôle. Attendrissant. Enrichissant.

Un livre génial.
C'est tout !

Encore un qu'il va falloir trouver vite ! J'aime tes derniers coups de cœur, Richard Wagamese (je viens de terminer Jeu Blanc, j'en suis encore toute retournée...) et Gilles Marchand ne m'ont pas déçue...c'est peu de le dire !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 1355
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 58
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

schmidt - Gary D. Schmidt Empty Re: Gary D. Schmidt

Message par kenavo le Lun 19 Mar - 4:52

@Queenie a écrit:COUP DE COEUR !
COUPS AU COEUR !

Excellent. Fabuleux. Drôle. Attendrissant. Enrichissant.

Un livre génial.
C'est tout !
oh quel beau kif... tellement contente de lire ton commentaire... et quel beau commentaire!


@Queenie a écrit:Il me semble @kenavo, que c'est Holling Hoodhood qui vient dire au revoir à Doug lorsque celui-ci doit déménager au tout début du livre, et lui offre le blouson de Pepitone, non ?
oui, Doug joue déjà un rôle dans ce livre, mais n'est qu'un personnage secondaire, cela lui va très bien d'être mis au centre de ce roman
et cette histoire comment ils ont eu ce blouson de Pepitone est un moment sublime... tiens, puisque tu as autant aimé ce dernier, je pense que La guerre des mercredis pourrait aussi te plaire... en tout cas il a une sacré plume


@Liseron, je suis sûre que tu vas adorer Doug autant que Queenie Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 12372
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

schmidt - Gary D. Schmidt Empty Re: Gary D. Schmidt

Message par Queenie le Lun 19 Mar - 8:18

@Liseron a écrit:
@Queenie a écrit:schmidt - Gary D. Schmidt A61
Jusqu'ici, tout va bien

COUP DE COEUR !
COUPS AU COEUR !

Excellent. Fabuleux. Drôle. Attendrissant. Enrichissant.

Un livre génial.
C'est tout !

Encore un qu'il va falloir trouver vite ! J'aime tes derniers coups de cœur, Richard Wagamese (je viens de terminer Jeu Blanc, j'en suis encore toute retournée...) et Gilles Marchand ne m'ont pas déçue...c'est peu de le dire !

Ce livre, je pense, ne peut que plaire. Franchement ! Il est superbe !

@kenavo a écrit:
@Queenie a écrit:COUP DE COEUR !
COUPS AU COEUR !

Excellent. Fabuleux. Drôle. Attendrissant. Enrichissant.

Un livre génial.
C'est tout !
oh quel beau kif... tellement contente de lire ton commentaire... et quel beau commentaire!


@Queenie a écrit:Il me semble @kenavo, que c'est Holling Hoodhood qui vient dire au revoir à Doug lorsque celui-ci doit déménager au tout début du livre, et lui offre le blouson de Pepitone, non ?
oui, Doug joue déjà un rôle dans ce livre, mais n'est qu'un personnage secondaire, cela lui va très bien d'être mis au centre de ce roman
et cette histoire comment ils ont eu ce blouson de Pepitone est un moment sublime... tiens, puisque tu as autant aimé ce dernier, je pense que La guerre des mercredis pourrait aussi te plaire... en tout cas il a une sacré plume

Tu te doutes bien que je l'avais noté Smile

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3721
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

schmidt - Gary D. Schmidt Empty Re: Gary D. Schmidt

Message par Aeriale le Lun 19 Mar - 8:48

Génial, je le veux!!!

Je ne sais pas pourquoi, j'imaginais une BD plus ciblée sur les ados. @Queenie m'a rassurée, et elle a raison: Peu importe le sujet, si c'est bien écrit, il convient à tout le monde.

Merci pour la découverte Kena et Queenie
Aeriale
Aeriale

Messages : 4843
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

schmidt - Gary D. Schmidt Empty Re: Gary D. Schmidt

Message par Queenie le Lun 19 Mar - 8:51

@Aeriale a écrit:Génial, je le veux!!!

Je ne sais pas pourquoi, j'imaginais une BD plus ciblée sur les ados. @Queenie m'a rassurée, et elle a raison: Peu importe le sujet, si c'est bien écrit, il convient à tout le monde.

Merci pour la découverte Kena et Queenie

Ben oui.
Sinon on ne lirait que des choses qui nous ressemble (et je crois que je me ferais vite chier à ne lire que des histoires de meuffes de presque 40 ans, vivant à Paris, blanche, et bobo).

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3721
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

schmidt - Gary D. Schmidt Empty Re: Gary D. Schmidt

Message par Liseron le Lun 28 Mai - 16:50

schmidt - Gary D. Schmidt A61
Jusqu'ici, tout va bien

Rien à rajouter au long commentaire de @queenie, sinon que j'ai adoré ! 
Un roman addictif, plein d'humour mais aussi de sensibilité et d'une grande richesse (tant de sujets délicats abordés sans pathos ni lourdeur)
Encore un auteur qui sait diablement se mettre dans la peau d'un adolescent, comme Pete Fromm et sa Lucy.
@aeriale, c'est pour toi, sans aucun doute !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 1355
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 58
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

schmidt - Gary D. Schmidt Empty Re: Gary D. Schmidt

Message par kenavo le Mar 29 Mai - 6:55

yes!!! ce livre est une pépite et je ne vois pas comment on ne pourrait pas aimer Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 12372
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

schmidt - Gary D. Schmidt Empty Re: Gary D. Schmidt

Message par Queenie le Mar 29 Mai - 8:09

Une petite merveille

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3721
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

schmidt - Gary D. Schmidt Empty Re: Gary D. Schmidt

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum