Stephen King

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Stephen King Empty Stephen King

Message par Queenie le Jeu 16 Nov - 9:45

Stephen King Stephe10
Stephen King
(21.09.47, Portland, Maine)

Est-ce qu'il est vraiment besoin de le présenter ?
Auteur culte du roman d'horreur, fantastique, et qui flirte même avec la SF et le roman policier. Aucun n'a atteint une telle notoriété - touchant les lecteurs de tous âges, de tous lieux, et même ceux qui n'auraient jamais ouvert un livre "de genre".

Y'a un Wiki ultra complet sur le bonhomme que je vous laisse soin de parcourir si la curiosité vous y conduit.

Une bibliographie à rallonge, et, je dois quand même reconnaître, que pour ma part, j'ai lu une ou deux fois des œuvres "récentes" de King, et n'ai pas autant accroché qu'à celles des années 70-80-90. Donnez moi tort !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3765
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Stephen King Empty bazaar

Message par Queenie le Jeu 16 Nov - 9:48

Je chéris très précieusement mon souvenir de la lecture de Bazaar. Qu'il faudrait vraiment que je relise, un jour. Vraiment.
Histoire de gamins, d'une ville paumée, de fête foraine, de monstre affreux.

Pas très original dans le fond, ni en général, ni dans l'univers de Stephen King, et pourtant, il a le talent de faire qu'on s'y accroche et que ça marque. Je l'ai lu jeune - mais pas trop - et j'en suis marquée. Je sens qu'il commence à s'effacer de ma mémoire après une vingtaine d'années, d'où, je me dis, qu'il serait temps que je trouve le moment d'y retourner.




_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3765
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Stephen King Empty ça

Message par Queenie le Jeu 16 Nov - 10:03

ça
Stephen King Stephe11

Evidemment, il existe plusieurs éditions différentes, et une dernière, sortie au moment de la sortie de la film (et en deux tomes au lieu de 3)


Livre que je n'avais jamais lu.
Il fallait bien que je m'y mette.
J'ai donc d'abord vu le dernier film. Puis l'ancien téléfilm. Puis j'ai pris les bouquins qui étaient bien sagement rangés dans une de mes bibliothèques.

Et j'ai terminé le 1er tome.
Je retrouve ce Stephen King qui prend son temps, qui distille son histoire, qui donne une voix, un corps, une histoire, à ses personnages, avant de les plonger dans un monde terrifiant.

Le pitch rapide : un groupe d'adultes, chacun dans des coins différents des Etats-Unis, reçoivent un coup de fil, d'un ami d'enfance, leur disant qu'ils doivent tenir leur promesse, que "ça est revenu". Et ils y retournent, tous, à Derry, morts de trouille, mais ils y vont.

On découvre donc ce qu'il sont adultes, et au fur et à mesure de leurs km à manger pour retourner dans leur patelin d'enfance, ils se souviennent, et racontent, leur enfance, leur rencontre, et surtout, comment ça a surgit dans leurs vies.

Des scènes terrifiantes. De monstres qui apparaît, essaye d'attirer, prend des allures différentes, la forme des peurs enfouies dans le cœur des enfants, et les attire, et les mange.
Des scènes attendrissantes. De ces mioches qui se rencontrent, se serrent les coudes, affrontent les petites frappes, rêvent d'amour, de construire un barrage indestructible, foncent sur leurs vélos.
Des gamins qui n'ont pas la vie facile, déjà. Des bosses partout. L'habitude de faire front. Ces gosses, qui chacun, auront échappé à ça. Et se mettront à en parler.

Stephen King est un conteur.
Un vrai.
Tous ses personnages sont réels. On se croirait faire partie de la petite bande des ratés de Derry.
Et l'horreur qui est bien réelle, et en même temps une matérialisation des angoisses que l'on peut porter en soi.

je vais donc continuer sur le deuxième tome !
Hâte de les voir se retrouver adultes.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3765
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Stephen King Empty Re: Stephen King

Message par Queenie le Sam 6 Jan - 23:16

J'ai terminé les 3 tomes.
Je me suis fait une petite pause avant d'attaquer le dernier. Et j'ai tout lu doucement, entrecoupé.

C'est excellent.
Cette bande de gamins incroyable !
Ces adultes qui se dépatouillent.

Stephen King qui fait monter la sauce petit à petit. Les dernières pages m'ont tenue en haleine, j'avais une frousse monstrueuse. C'était terriblement cauchemardesque.
Stephen King qui entremêle parfaitement l'histoire passé et présente, des résonnances, des échos, qui rendent le récit trépidant.

Une histoire qui fait de héros tous ces gamins qui, un jour, ont été victimes. Ceux qui souffrent de ségrégation, qui en prennent plein la tronche parce qu'ils sont trop petits, trop gros, juifs, noirs, binoclards, bègues... Et trouvent en eux force et courage. Et sauvent le monde.
Stephen King dépeint tous les vices de la société et leur donne une bonne baffe.

Jolie ode à l'imagination, à la force innocente des enfants. Qui peuvent vaincre les monstres parce qu'ils y croient, et osent les affronter.

Tellement extra !

(Aller. Zou. Enchaînement avec Bazaar sous peu)

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3765
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Stephen King Empty Re: Stephen King

Message par Liseron le Dim 7 Jan - 19:30

Je dois avouer que je n'ai jamais rien lu de lui, je le note donc, je commencerai peut-être par Bazaar avant de m'attaquer aux tomes de Ca !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 1418
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 58
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Stephen King Empty Re: Stephen King

Message par Queenie le Lun 8 Jan - 8:35

C'est vraiment un très bon auteur. Il parvient à faire du divertissement, à peindre une fresque humaine et sociale, à angoisser, à tenir en haleine, à user de métaphores, à affronter les monstres, avec style !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3765
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Stephen King Empty Re: Stephen King

Message par darkanny le Lun 8 Jan - 11:47

Avec "ça" on a Stephen King à son meilleur.
darkanny
darkanny

Messages : 824
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Stephen King Empty Re: Stephen King

Message par Mordicus le Mer 24 Jan - 17:36

Je viens de terminer Bazaar.


Oh, je n'en suis pas à ma première lecture, loin de là. Mais c'est toujours absolument délicieux.


Quel talent.
Quelle montée en puissance d'un déferlement insensé de violence et de diablerie dans une petite ville paumée du Maine. Il y aura des meurtres, des suicides, des explosions, des règlements de compte, de la coke, une araignée, une queue de renard, un petit garçon désespéré, 2 grosses dindes fan d'Elvis, un flic comme on les aime, une guerre des gangs, un terrible secret, une histoire de ceinture de sécurité qu'on ne saura jamais, des tours de magie... Et surtout, une carte de Sandy Koufax et des draps propres.


Les personnages sont, comme toujours, d'un réalisme familier. Comme si on les connaissait, comme si on les voyait.
Et toujours, mille drames qui leur collent aux baskets. Mille anecdotes tragiques ou merveilleuses qui font des personnages de Stephen King tout leur charme.


Oh.
Fuyez Castle Rock si vous voyez l'échoppe de Leland Gaunt et son horrible Bazaar des Rêves. Ne regardez pas son sourire. N'entrez pas. Ne convoitez rien ! Ne marchandez jamais. 
Vous ne saurez jamais le vrai prix des choses et ce qu'il vous en coûtera de votre âme.

_________________
Misunderstood, yeah She's good I can tell
Though everyone tells me I'm under her spell
But I'll never leave her they don't know our deal
Mordicus
Mordicus

Messages : 401
Date d'inscription : 03/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Stephen King Empty Re: Stephen King

Message par Queenie le Jeu 25 Jan - 11:31

C'est parfaitement résumé !

Il me reste 150 ou 200 pages. Y'a un bordel monstre dans la ville. Les morts s'accumulent, le shérif Pangborn est rongé de ne pas comprendre ce qui arrive aux habitants de sa petite ville tranquille. Il sent le truc étrange. Il sent le petit coup de pouce du Mal sans arriver à mettre le doigt dessus. Faut dire qu'il est rationnel. 
Et que toute la ville a perdu la raison, plongée dans les vieilles rancunes, la paranoïa, les colères enfouies. 

On y croit tellement à cette possibilité de franchir le pas vers l'obsession et l'inéluctable qu'on aura probablement un peu peur en passant devant des vieux magasins de bric à brac.

(J'aimerais tellement, quand même, que Polly retrouve un semblant de raison.)

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3765
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Stephen King Empty Re: Stephen King

Message par Mordicus le Jeu 25 Jan - 15:34

(Ça viendra !)

_________________
Misunderstood, yeah She's good I can tell
Though everyone tells me I'm under her spell
But I'll never leave her they don't know our deal
Mordicus
Mordicus

Messages : 401
Date d'inscription : 03/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Stephen King Empty Re: Stephen King

Message par Queenie le Dim 28 Jan - 23:04

Bazaar.

Quel livre.
Quelle construction.
Quelle peinture de l'Amérique "normale", des gens comme tout le monde retranchés dans le coin le plus sombre de leur âme.
Utiliser le fantastique pour faire ressortir l'affreux chez l'humain. Et le Beau, aussi.

Des tas de gens, familiers comme le souligne Mordicus. On a l'impression de les connaître. Tellement de vraisemblance.
En lisant Bazaar, je retrouve tout ce qui me fait me pencher toujours sur les romans américains. Stephen King est certainement en parti responsable de mon goût pour cette littérature, ces films, ces musiques.
Le quotidien, les petits bouts de vie qui font qu'on y croit dur à leur réalité, et les aspérités, les failles, les grincements.

Et cette montée lente, inexorable, de tension terrible, à savoir que tout va péter, à vouloir que tout pète, à avoir peur.
A vouloir secouer certains, les sauver.

Des scènes horribles, qui font peur, qui font mal.
Des morts qui attristent.

Et la dénonciation de la cupidité, des armes qui circulent partout, de la folie dans la religion...


Puis, ce malin de Stephen King qui glisse des références à d'autres de ses bouquins... Me donne envie de lire Cujo. Ou Christine. Ou Sac d'os. Malin le singe.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3765
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Stephen King Empty Re: Stephen King

Message par Steven le Mer 9 Mai - 22:30

Bazaar, que de bons souvenirs ! Pour moi, mon meilleur moment de lecture avec cet auteur. 
Ces jours-ci, je lis Dome, j'ai fini la première partie. Tout au long de mon avancée dans le livre, je me suis dit qu'il se laissait aller à la facilité, qu'il exagérait... N'empêche que King m'a une fois de plus ferré et que je n'ai pas lâché le livre. Que d'horreurs dans ces pages, horreurs qu'on sent venir... Chaque fois, je me dis que King va l'épargner celui-là... Et puis non. Il y a quand même un point commun à beaucoup de ces livres, c'est la force de l'innocence de l'enfance ! Bref, j'attaque le second tome ce soir, pressé de voir comment ça finira.

_________________
« Certains ne deviennent jamais fous… Leurs vies doivent être bien ennuyeuses. »  Charles Bukowski
Steven
Steven

Messages : 33
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 47
Localisation : Par là

Revenir en haut Aller en bas

Stephen King Empty Re: Stephen King

Message par Queenie le Jeu 10 Mai - 8:53

Je n'ai jamais lu Dome. C'est de là qu'est tirée la série Under the Dome ou rien à voir ?

Enfin, malgré les bémols, tu donnes envie de le lire. Encore un !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3765
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Stephen King Empty Re: Stephen King

Message par Steven le Jeu 10 Mai - 9:17

Under the dôme je ne connais pas. Dans ce roman, une petite ville, où sévissent des personnages corrompus comme les aime tant King, est coupée du monde par un Dôme infranchissable. Un huis clos en quelque sorte. Et chaque personnage va suivre ses penchants naturels, perversion pour certains, colère pour d'autres. Il y a bien sûr des personnages positifs, mais pour l'instant leur sort n'est pas très enviable... Les personnages sont forts, attachants ou odieux. Les fragiles relèvent une face forte inconnue... Par contre, les bigots, les ultra conservateurs chargent...

_________________
« Certains ne deviennent jamais fous… Leurs vies doivent être bien ennuyeuses. »  Charles Bukowski
Steven
Steven

Messages : 33
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 47
Localisation : Par là

Revenir en haut Aller en bas

Stephen King Empty Re: Stephen King

Message par Pia le Jeu 10 Mai - 13:13

Oui je crois que la série est tirée du livre. J'en ai entendu, et du bien, et du mal (de la série). Donc je lirai plutôt le livre. Bien envie tout à coup!
Pia
Pia

Messages : 106
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 51
Localisation : Utrecht

Revenir en haut Aller en bas

Stephen King Empty Re: Stephen King

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum