Blexbolex

Aller en bas

Blexbolex

Message par kenavo le Jeu 7 Déc - 6:17



Blexbolex, pseudonyme de Bernard Granger, né à Douai en 1966 est un sérigraphe, illustrateur et un auteur de bande dessinée français.


source et suite


son site

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 10344
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blexbolex

Message par kenavo le Jeu 7 Déc - 6:18

Un livre qui n'est pas destiné pour un public jeune, mais je ne vais pas ouvrir pour l'instant un deuxième fil dans la section BD pour lui


Destination : Abécédéria
Résumé
L'histoire de Bernard et Léon Blanchet, deux gangsters marseillais en cavale qui se réfugient dans une contrée isolée : Abécédéria, en Katagonie. Mais ce qu'ils croyaient être un paisible lieu de villégiature se révèle être une dictature bananière dirigée par un scientifique aux expériences douteuses.
Une histoire proche de George Orwell et un graphisme ‘futuriste’.

Les planches m’ont rappelé certains BDistes américains… mais sinon je trouve que c’est tout à fait unique et j’ai beaucoup adoré découvrir ce monde à part.

Je veux continuer de découvrir d’autres œuvres de lui.




_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 10344
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blexbolex

Message par kenavo le Jeu 7 Déc - 6:18


Saisons
Présentation de l’éditeur
Ce livre parle du cycle des saisons, et avec lui du temps qui passe, de la manière dont les gens habitent, occupent le temps, s'y habituent, oublient, se souviennent…
À travers les objets, les paysages et les événements ou les personnages qui marquent le passage d'une saison à une autre, le monde est évoqué dans ce qu’il a de permanent et aussi, dans ce qu’il comporte de mouvements perpétuels.
Le livre se présente en quatre parties, dans lesquelles se joue un cycle complet de saisons.

Au fil de cette lecture un jeu s’instaure : certains décors, objets, personnages se répètent dans différentes scènes, réapparaissent sous différent éclairages, jouant ainsi avec la mémoire et l’attention du lecteur.

Le but étant de faire observer le monde qui nous entoure, celui qui existe dans le quotidien tout autant que dans le passé ou l'imaginaire, de donner un aperçu de la vie toujours foisonnante, toujours surprenante, et de faire aimer la nature, permanente, mouvante et fragile.
Conquise du graphisme de Blexbolex, je voulais découvrir un autre livre de lui.

Quoi de plus beaux que de le faire via les saisons.

C’est en effet un très bel ouvrage dans lequel on traverse les différentes saisons.

Du plus petit détail jusqu'aux grands changements, tout y est.

Extra…






_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 10344
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blexbolex

Message par kenavo le Jeu 7 Déc - 6:19


Romance
Présentation de l’éditeur
Au commencement de l'histoire, il y a l'école, la maison, et le chemin qui les relie. Chaque soir un enfant, le lecteur, parcourt ce chemin et observe ce qui l'entoure. L'accumulation de ces observations, au fil des jours, rend le chemin plus long et plus compliqué, car de menus incidents, d'étranges rencontres, s'y produisent. Progressivement, les personnages croisés deviennent des protagonistes. Ainsi, l'inconnu croisé au début devient le héros qui devra affronter le monde de la sorcière pour sauver la reine...
Car, petit à petit, l'enfant se fait rêveur et poursuit son trajet sur des pistes imaginaires.
Cet « imagier des histoires » en sept séquences se construit, page après page, comme une suite arithmétique : la séquence initiale comporte trois images et pour les six séquences suivantes on place une nouvelle image dans chaque interstice. Le principe de répétition fixe la concentration, et chaque nouvelle image peut faire basculer le récit. Très vite la petite histoire devient gigantesque, mais quoi qu'il advienne, on finit à la fin par retrouver la maison... Avec ce nouvel et dernier imagier Blexbolex interroge à la fois sur le fond et la forme : comment repousser les limites d'un système, l'imagier, et qu'est-ce qu'un récit ? Il nous offre pour y répondre une oeuvre unique, merveilleusement illustrée et géniale d'intelligence et de simplicité.
Après mes premières lectures de Blexbolex j’étais partante pour d’autres livres.

Celui-ci est considéré comme un OVNI et c’est tout à fait cela.

Il n’y a pas de paroles et l’histoire se dévoile en feuilletant cet épais volume.

Au début cela semble tout simple, mais à fur et à mesure il introduit de plus en plus de nouveaux éléments et il faut vraiment se concentrer sur l’évolution du « récit ».

C’est loufoque et génial…








_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 10344
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blexbolex

Message par kenavo le Jeu 7 Déc - 6:19


Nos Vacances
Présentation de l’éditeur
Une petite fille passe des vacances chez son grand-père quand un invité indésirable vient troubler son bonheur. Elle doit partager grand-père, jeux et repas avec un éléphanteau qu'elle juge stupide et grotesque. Pour apaiser l'hostilité entre les deux enfants le vieil homme doit faire preuve de patience et d'imagination. Il les conduit dans à la fête du village où la petite fille endormie devant un grand feu entame un " voyage céleste " et rencontre un bel enfant. Le lendemain, jour du départ de l'invité, elle refuse d'aller à la gare mais postée dans un arbre elle voit passer le train : à l'intérieur, le petit éléphant lui fait signe. Un battement de paupière et elle croit voir à sa place l'enfant des étoiles... Dans Nos Vacances la narration est entièrement confiée à l'image, que Blexbolex construit comme le fil ininterrompu d'une histoire.
Trop contente de voir cet album élu pépite à Montreuil.

J’adore tellement le graphisme de Blexbolex, celui-ci est mon grand coup de cœur.

Un livre tout à fait à part.

Je pourrais continuer avec mes éloges, mais pour pouvoir vraiment situer ce prochain classique, Sophie van der Linden en parle si bien sur son blog.












_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 10344
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blexbolex

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum