David Vann

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

david vann - David Vann Empty David Vann

Message par Aeriale le Mer 13 Déc - 14:13

david vann - David Vann Captur10



David Vann, né le 19 octobre 1966 sur l'île Adak en Alaska, est un écrivain américain.

Les plus notables de ses écrits sont A Mile Down : The True Story of a Disastrous Career at Sea (basé sur l'histoire du naufrage d'un bateau construit par l'auteur) et le recueil de nouvelles, Legend of a Suicide (inspiré par le suicide de son père).

En France, la maison d'édition Gallmeister publie Sukkwan Island en janvier 2010. Le roman, tiré de Legend of a Suicide, rencontre un fort succès critique et public et reçoit le prix Médicis étranger en novembre 2010

Il publie également dans les magazines tels The Atlantic Monthly, Esquire, Outside Magazine, Men's Journal et Writer's Digest. Ses textes sont notamment appréciés pour leur approche nouvelle de la masculinité.

Son second roman, Désolations est publié en France en septembre 2011.
David Vann enseigne à l'université de San Francisco.

Ses tentatives de mobiliser l'opinion contre le libre commerce des armes, les négligences de l'armée dans le suivi des centaines de milliers de vétérans présentant des troubles psychologiques graves et dangereux, le rôle néfaste de la NRA et du lobby des armes, se sont heurtés à l'hostilité des médias. Découragé par l'impossibilité d'agir contre le culte des armes et de la violence qui sévissent dans son pays, David Vann a quitté définitivement les États-Unis

Bibliographie

Sukkwan Island -Prix Médicis étranger- 2010
Désolation -2011
Impurs - 2013
Dernier jour sur terre- 2014
Goat Mountain-2014
Aquarium -2016
L’Obscure Clarté de l’air-2017
Aeriale
Aeriale

Messages : 4817
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

david vann - David Vann Empty Re: David Vann

Message par Aeriale le Mer 13 Déc - 18:44

-Aquarium-

david vann - David Vann 1173-c10

Les parents sont des dieux. Ils nous font et nous détruisent. lls déforment le monde, le recréant à leur manière, et c'est ce monde-là qu'on connait ensuite, pour toujours. C'est le seul monde.On est incapable de voir à quoi d'autre il pourrait ressembler.

Caitlin vit avec sa mère Sheri dans la banlieue pauvre de Seattle. Un quotidien morose et solitaire pour cette petite fille de 12ans auquel elle tente d'échapper en se réfugiant à l'aquarium dès sa sortie des cours. Là, elle y attend Sheri qui travaille aux conteneurs du vieux port, tout en se rêvant immergée au milieu des espèces marines, protégée par cet univers aquatique. Un jour elle rencontre un vieil homme, passionné comme elle par les poissons. Tous deux prennent l'habitude de se retrouver et une forte complicité les lie peu à peu. Mais lorsque Sheri découvre leur relation, c'est le drame, et des secrets étouffés rejaillissent brutalement.

Impossible d'en dire plus. Un récit qui prend le lecteur par surprise, le berçant au départ par son ton poétique et tendre, lorsque Catlin découvre le monde marin et ses premiers émois d'adolescente, mais qui prend de plus en plus de force à mesure que l'intrigue avance et que le passé ressurgit. Peut être inspiré d'une partie de sa vie (Le livre est dédié à sa mère) car l'auteur a une faculté incroyable pour se mettre dans la peau de cette gamine qui ne vit qu'au travers de l'amour porté à sa mère et qui un jour lui découvre un visage nouveau, presque barbare. On ressent beaucoup de souffrance dans ce texte, une violence, un malaise croissant, David Vann explore les tréfonds de l'âme jusque dans ses recoins les plus sombres. Mais il ne se départit jamais de cette petite lumière qui ressemble à de l'espoir, ou peut-être au pardon, donnant à son écriture une incandescence et une pureté bouleversantes.

Grand coup de coeur pour ce roman qui nous parle merveilleusement bien de la fin de l'innocence mais aussi d'une renaissance au travers d'une forme de rédemption. Magnifique!
Aeriale
Aeriale

Messages : 4817
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

david vann - David Vann Empty Re: David Vann

Message par Nightingale le Mer 13 Déc - 18:49

Merci pour ce conseil de lecture.
Un roman apparemment moins sombre que le Sukkwan Island, terrible ! affraid

_________________
Quand je pense à tous les livres qu’il me reste à lire, j’ai la certitude d’être encore heureux. Jules Renard
Nightingale
Nightingale

Messages : 469
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 50
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

david vann - David Vann Empty Re: David Vann

Message par Aeriale le Jeu 14 Déc - 9:06

@Nightingale a écrit:Un roman apparemment moins sombre que le Sukkwan Island, terrible ! affraid
Je n'ai pas lu ce fameux Sukkwan Island, certains le trouvaient trop tortueux et décevant sur la fin, je crois. Du coup je ne saurais te dire. Mais j'ai tellement aimé celui ci que je reviens sur mes hésitations!

Il est quand même sombre, et surtout proche de la folie par moments. Le rythme s'accélère dans la deuxième partie et il devient carrément oppressant. Mais il y a cette forme d'apaisement sur la toute fin, du fait du pardon ou quelque chose qui s'en approche. Et le personnage de Catlin amène beaucoup de candeur à l'ensemble.

A la fois sombre et lumineux, en fait. David Vann réussit le pari!
Aeriale
Aeriale

Messages : 4817
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

david vann - David Vann Empty Re: David Vann

Message par Nightingale le Jeu 14 Déc - 15:24

@Aeriale a écrit:

Il est quand même sombre, et surtout proche de la folie par moments. Le rythme s'accélère dans la deuxième partie et il devient carrément oppressant....

Ah ! Je me disais aussi ! Twisted Evil  Ca me parait plus correspondre au personnage (l'auteur), qui me semble avoir quelques comptes à régler...
Nightingale
Nightingale

Messages : 469
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 50
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

david vann - David Vann Empty Re: David Vann

Message par Aeriale le Ven 15 Déc - 9:19

@Nightingale a écrit:Ah ! Je me disais aussi ! Twisted Evil  Ca me parait plus correspondre au personnage (l'auteur), qui me semble avoir quelques comptes à régler...
Oui, j'ai lu que David Vann avait eu un passé difficile, et que Sukkwan Island se reportait au suicide de son père, qu'il y avait des passages dérangeants, limite glauques (Il y en a aussi dans ce roman) 

Je crois qu'il est parvenu à passer un cap, il le dit lui même dans un interview...

Le pardon, au sein de ma famille, a été très difficile, surtout envers ma mère, elle a été le moteur caché de ce livre
Ma vie est désormais bien meilleure et bien plus heureuse qu’avant. Mes livres reflètent actuels reflètent cet état d’esprit où j’ai plus d’espoir, plus de possibilités, et ils sont en conséquents plus positifs. Je crois que du coup ils sont plus accessibles qu’avant, moins éprouvants à la lecture. J’en suis enchanté!

Hâte d'en découvrir plus sur cet auteur, mais j'ai le sentiment que celui ci est le meilleur.
Aeriale
Aeriale

Messages : 4817
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

david vann - David Vann Empty Re: David Vann

Message par Epi le Ven 15 Déc - 22:55

@Aeriale a écrit:-Aquarium-

Grand coup de coeur pour ce roman qui nous parle merveilleusement bien de la fin de l'innocence mais aussi d'une renaissance au travers d'une forme de rédemption. Magnifique!
Ca fait envie. Depuis le temps que je veux découvrir Vann, je crois que je vais commencer par ce livre. Merci pour le com !

_________________
Let It Be
Epi
Epi

Messages : 1947
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

david vann - David Vann Empty Re: David Vann

Message par domreader le Sam 16 Déc - 9:31

S'il croise mon chemin peut être que je lirai ce livre. D'après ce que tu dis D. Vann a l'air de s'être amélioré depuis Sukkwan Island que j'avais moyennement aimé. Mais beaucoup d'avis de l'époque étaient dithyrambiques. Je ne demande qu'à m'en faire une meilleure opinion comme tu es enthousiaste.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 1304
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

david vann - David Vann Empty Re: David Vann

Message par Nightingale le Sam 16 Déc - 9:56

Je pense que les éloges sur Sukkwan Island étaient dus à la surprise énorme de ce livre coup de poing.
Avec quand même un très beau style d'écriture.
Mais c'est un roman qui peut être difficile à supporter, sans aucun doute. Le personnage principal n'est vraiment pas attachant, c'est le moins qu'on puisse dire ! Et c'est glauque.

J'ai deux autres romans de David Vann (que mon épouse à lus) : "Impurs" et "Désolations". Il faudra que j'essaie et je vous en reparlerai à l'occasion... Wink
Nightingale
Nightingale

Messages : 469
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 50
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

david vann - David Vann Empty Re: David Vann

Message par Queenie le Sam 16 Déc - 10:21

J'ai bien entamé L'obscure clarté de l'air. Qui raconte Médée. La mer. Le bateau (comme quoi, en ce moment, je navigue, avec le dernier Jim Lynch et celui-ci).
Du sang. De la tyrannie.
On sait bien Médée, personnage sans concession.

David Vann livre un livre... fort, dense, difficile d'accès. Une écriture imagée, complexe, rude, à la prose poétique.

Je n'ai pas pu continuer. J'ai du le laisser reposer.
J'avais lu Sukkwan à sa sortie, en le trouvant bof bof d'écriture, et l'histoire presque racoleuse.
Et là, c'est le Grand Ecart. Mais je crois savoir que cet Obscure Clarté est complètement à part dans sa biblio.

J'essaierai d'arriver au bout.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3698
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

david vann - David Vann Empty Re: David Vann

Message par Aeriale le Sam 16 Déc - 13:38

@Nightingale a écrit:Je pense que les éloges sur Sukkwan Island étaient dus à la surprise énorme de ce livre coup de poing.
Avec quand même un très beau style d'écriture.
Mais c'est un roman qui peut être difficile à supporter, sans aucun doute. Le personnage principal n'est vraiment pas attachant, c'est le moins qu'on puisse dire ! Et c'est glauque.
Oui, il a vraiment une belle écriture, forte et lumineuse par endroits. Je suis tombée sous le charme.

Hier j'étais à deux doigts de m'acheter ce fameux bouquin, encensé et décrié à la fois, mais peut-être vais je me reporter sur d'autres. Si tu y penses, donne nous un éclairage sur ceux que tu cites, @Nightingale :-)

Dans Aquarium, le personnage de la mère est très dure aussi, à la limite du supportable. Mais j'ai adoré le personnage de Catlin, il y a mis surement beaucoup de lui.

@Queenie a écrit:David Vann livre un livre... fort, dense, difficile d'accès. Une écriture imagée, complexe, rude, à la prose poétique.

Je n'ai pas pu continuer. J'ai du le laisser reposer.
Ca me plait! Et je retrouve les qualités que j'ai trouvées dans mon premier. Il y a eu des fois où j'ai dû laisser passer tant c'était rude.
Aeriale
Aeriale

Messages : 4817
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

david vann - David Vann Empty Re: David Vann

Message par Liseron le Mar 17 Juil - 16:42

david vann - David Vann Images12

Aquarium
Mais quel livre ! Magistral et bouleversant ! Merci @aeriale pour cette découverte, si riche en émotions !
Un livre, plein de douceur, de sensibilité et de poésie avec en toile de fond tous ces poissons qui tournent et retournent dans de gigantesques aquariums. David Vann décrit à merveille les relations humaines : celle, fusionnelle entre Caitlin et sa mère Sheri, celle de Sheri et de Steve, qui s'apprivoisent tout doucement ainsi que la découverte des premiers émois amoureux. Une pléiade de sentiments d'une grande richesse.
Mais c'est aussi un livre de rage et de violence, certaines pages sont terrifiantes et d'une puissance inouïe...David Vann écrit avec ses tripes. Contre l'abandon, contre l'intolérance...Heureusement, au bout, il y a comme une lueur, le pardon existe...peut-être.
A lire, vraiment !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 1332
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 58
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

david vann - David Vann Empty Re: David Vann

Message par domreader le Mar 17 Juil - 18:44

A tenter alors. Il semble que David Vann ait travaillé ses personnages et ses récits et qu'il se soit amélioré. J'avais peu aimé Sukkwann Island avec son histoire racoleuse comme le disait Queenie. Mais tant mieux si les choses vont dans le bon sens.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 1304
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

david vann - David Vann Empty Re: David Vann

Message par Aeriale le Mer 18 Juil - 8:45

@Liseron a écrit:Mais quel livre ! Magistral et bouleversant ! Merci @aeriale pour cette découverte, si riche en émotions !
Oh que ça me fait plaisir!!! Trop contente que tu aies autant aimé, Liseron

Tu décris très bien ce qui en ressort, cette puissance émotionnelle et qui monte en tension. Une grande sensibilité, comme tu dis.

Je l'avais tellement aimé, je l'ai offert à @Mordicus quand on s'est fait nos échanges à Noel, mais je crois qu'elle se méfie de Vann depuis Sukkwann Island, comme beaucoup à te lire @Domreader.

Dommage!
Aeriale
Aeriale

Messages : 4817
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

david vann - David Vann Empty Re: David Vann

Message par Queenie le Mer 18 Juil - 9:00

J'ai encore deux-trois bouquins de lui dans ma PAL. Va vraiment falloir que je m'y remette après tout ce que vous dites (j'avais tellement pas aimé Sukkwann Island et perdue - non terminée - par L'obscure clarté de l'air)

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3698
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

david vann - David Vann Empty Re: David Vann

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum