Le japonisme

Aller en bas

Le japonisme

Message par Aeriale le Sam 27 Jan - 17:32

La fièvre du japonisme chez les impressionnistes.
(1ere partie)


Tout commence grâce aux différentes expositions universelles du milieu XIXe. Cet art nouveau déclenche un enthousiasme délirant et les artistes d'avant garde, notamment les impressionnistes, vont s'en inspirer.

La 1ere, à New York en 1853, au moment où le Japon s'entrouvre, et où les marins américains acquièrent des estampes. Whistler le premier va se passionner.



2/ Celle de Londres, 9 ans après, provoque un intérêt grandissant en Europe. Et le goût va se répandre grâce aux peintres et quelques graveurs tels Bracquemond ou Henri Rivière, qui ramènent des fascicules d'Hokusaï et vont s'en inspirer, propageant leur découverte au monde de l'art. Ecrivains (Baudelaire, Théophile Gautier) sculpteurs, de nombreux intellectuels favorisent cet engouement pour l'univers asiatique.







Les frères Goncourt ouvrent même leur boutique chinoise rue de Rivoli à Paris. Manet, Monet, Zola, etc, la fréquentent. C'est dès lors une véritable révolution culturelle favorisée par les salons littéraires.



Dans ce portrait de Zola par Manet, on note les estampes dans le fond du tableau.

Les frères Goncourt ouvrent même leur boutique chinoise rue de Rivoli à Paris. Manet, Monet, Zola, etc, la fréquentent. C'est dès lors une véritable révolution culturelle favorisée par les salons littéraires.


Manet-  Madame Nina de Callias -

A Paris 1867. James Tissot s'en inspire à son tour avec ces paravents


En 1878: A la nouvelle Exposition, c'est la consécration à Paris ( 7,5 hectares 36 pays 16 millions de visiteurs) sur le Champ de Mars. L'architecture va à son tour s'en inspirer. Et les visiteurs découvrent HokusaI considéré comme le prince de l'Art japonais.

Dix ans plus tard Van Gogh organisera une expo consacrée aux estampes.

Pissaro, Rodin, et Gaughin vont s'engouffrer dans la brèche.

Pissaro.

Les estampes avec leur côté méditatif, mélancolique, et ce rythme de courbes et contrecourbes ouvrent de nouvelles perspectives.


Madame Monet en costume japonais (« La Japonaise ») 1876

apparaissent les kimonos, le goût des paravents et celui des éventails souvent décorés d'iris. Une certaine élégance, une préciosité et beaucoup de sensualité dont vont s'inspirer aussi Manet et Breitner, surtout Gustave Klimt


George Hendrik Breitner - Girl in a Red Kimono-1857-1923


La Japonaise au bain James Tissot-1864


La fameuse Judith de Gustav Klimt
avatar
Aeriale

Messages : 3298
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le japonisme

Message par kenavo le Dim 28 Jan - 4:03

merci pour cette première partie... de belles images à découvrir... vivement la suite Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 8738
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le japonisme

Message par Queenie le Dim 28 Jan - 23:15

Je savais pour l'influence des japonais et de leurs estampes sur les peintres français (je pense qu'on y a droit au moins une fois par an, dans une expo parisienne), mais par contre je découvre ces tableaux où est mis en scène cette influence.

Je ne connais pas Breitner, mais ce tableau de femme entoupillée dans son kimono rouge est très joli.

Merci pour ce début de partage !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
avatar
Queenie

Messages : 2620
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le japonisme

Message par Aeriale le Lun 29 Jan - 10:25

Tant mieux si ça vous plait!

@Queenie a écrit:Je ne connais pas Breitner, mais ce tableau de femme entoupillée dans son kimono rouge est très joli.
Je ne connaissais pas non plus. Et ses représentations d'une jeune fille alanguie en kimono sont aussi parmi mes préférées! (Peintre néerlandais)


(Au Rijksmuseum. Amsterdam)

avatar
Aeriale

Messages : 3298
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le japonisme

Message par Aeriale le Lun 29 Jan - 11:00

(2eme partie, suite)

-Les influences se remarquent surtout dans les postures, les silhouettes.(cf La dame aux éventails de Manet)

Van Gogh, le plus fervent admirateur, possédait de nombreuses estampes, et à l'époque s'habillait et se rasait comme un moine bouddhiste.




Son portrait du père Tanguy illustre bien cette passion nippone

Les impressionnistes abordent les mêmes thèmes. Pour preuve, Les pommiers en fleurs d'Hiroshige qui ont leur écho dans le semeur de Van Gogh



On remarque la même ligne oblique de l'arbre coupé chez les deux

Il a peint beaucoup de ponts, comme le maître japonais. Parfois la ressemblance est confondante!


Une tendance à revitaliser par de nouveaux outils fait jour.


Des peintures représentées comme des photographies

Les images sont tronquées, le regard plonge dans le lointain, comme chez Hiroshige Il y a une destructuration. Le cadrage est insolite, en contre plongée. A nous de poursuivre le rêve. C'est une saisie de l'instant





Et la fameuse vague de HokusaÏ trouve son pendant chez Winslaw Homer



Seurat y puisera l'inspiration pour ses côtes découpées


Pour Monet aussi, c'est la vision d'un spectateur qui ne fait que passer.Et la mer en est souvent le vecteur.





L'idée fondamentale de Hiroshige est la contre plongée. Degas et Gauguin s'en inspirent. Des rouge incandescents rappellent les couleurs des artistes japonais.

Degas



Degas.Le café-concert des Ambassadeurs.


Gauguin -La vision après le sermon (ou la lutte de Jacob avec l'ange)
avatar
Aeriale

Messages : 3298
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le japonisme

Message par kenavo le Lun 29 Jan - 16:34

merci pour cette suite... sublime...
j'ai vu la 'ressemblance' des tableaux de Van Gogh et les estampes de Hiroshige lors de cette grande expo il y a quelques années... c'est bien de les retrouver sur un fil Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 8738
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le japonisme

Message par Aeriale le Mar 30 Jan - 18:06

@kenavo a écrit:merci pour cette suite... sublime...
j'ai vu la 'ressemblance' des tableaux de Van Gogh et les estampes de Hiroshige lors de cette grande expo il y a quelques années... c'est bien de les retrouver sur un fil Very Happy
Alors je continue (et termine!) Wink

Suite 3

Autre influences: Les formats en hauteur

La mode des Kakemono, sorte de rouleaux peints, et paravents apparait aussi en Europe (ici Hokusaï)
Le format est découpé comme si on regardait au travers d'une fente, la forme est concentrée. Les nabis reprendront ce mouvement (Bonnard, Maurice Denis, Vuillard et surtout Klimt pour sa Judith)


(Vuillard -Les allées du souvenir - Les Jardins publics)


Bonnard -femmes au jardin

Le pilier

ils s'inspirent aussi de l'architecture japonaise. On tranche les fondaisons. Apparait l'importance des fluides, du liquide.
Hiroshige -vue d'Edo-
Whistler-Nocturne en bleu et or

La grille
chez Hiroshige

Ces réseaux de rectangles, très présents dans l'art japonais pour structurer la toile, se retrouvent aussi chez Manet



Le rythme est donné par les arbres, pour faire ressortir le mouvement. Tout cela structure l'ensemble.


(Van Gogh -Le Peintre sur la route de Tarascon)

 Klimt et Monet reprendront le principe




Les codes d'attitude et du mouvement sont donc déterminants. Ainsi qu'une intimité saisie dans l'instant, pour capter la rapidité de ce mouvement. C'est précis, nerveux ce sont des instantanés pris sur le vif (cf Degas et ses danseuses)

Il y a une dislocation des plans que Matisse reprendra à son tour en 1950

-La danse-

Les impressionnistes retiendront surtout une grande liberté: De couleurs, de cadrage, la pureté des lignes (comme chez Hodler) une sublimation de l'instant présent prêt à basculer...

avatar
Aeriale

Messages : 3298
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le japonisme

Message par kenavo le Mar 30 Jan - 20:52

quel beau fil... merci pour ce partage

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 8738
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le japonisme

Message par Epi le Mar 30 Jan - 21:03

Oui, merci pour ce beau fil. J'ai déjà vu quelques unes de ces oeuvres à Orsay, c'est toujours un plaisir.

_________________
Let It Be
avatar
Epi

Messages : 1720
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le japonisme

Message par Aeriale le Mer 31 Jan - 20:45

@Epi a écrit:Oui, merci pour ce beau fil. J'ai déjà vu quelques unes de ces oeuvres à Orsay, c'est toujours un plaisir.
Bien sûr!

Mais personnellement, je ne les avais pas vues sous cet angle, avec ces parallèles japonisants. Et c'est vraiment passionnant, toutes ces références et ces clins d'oeil!

Les partager ici me permet aussi de mieux fixer ces "clés" pour les aborder  :-)
avatar
Aeriale

Messages : 3298
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le japonisme

Message par Liseron le Jeu 1 Fév - 16:50

Très intéressants tous ces parallèles effectivement, merci @aeriale !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
avatar
Liseron

Messages : 652
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 57
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le japonisme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum