Richard Wagamese

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Richard Wagamese

Message par Liseron le Jeu 1 Fév - 17:57


Richard Wagamese, né en 1955 en Ontario, est l'un des écrivains indigènes canadiens les plus connus. Il a exercé comme journaliste et producteur pour la radio et la télévision, et est l'auteur de treize livres publiés en anglais par les principaux éditeurs du Canada anglophone. Il appartient à la nation amérindienne ojibwée, originaire du nord-ouest de l'Ontario et il est devenu en 1991 le premier indigène canadien à gagner un prix de journalisme national. Il est notamment le lauréat du prix 2013 du Conseil canadien des arts. 
Son dernier roman, Jeu blanc, a paru aux Editions Zoé.
Richard Wagamese s'est éteint en mars 2017, à l'âge de 61 ans.
Source Ed. Zoé

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
avatar
Liseron

Messages : 652
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 57
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard Wagamese

Message par Liseron le Jeu 1 Fév - 18:46



Tout d'abord, merci à @queenie et à @domreader pour cette belle découverte !
Ce roman se lit d'une traite, véritable hommage à la nature et magnifique description de la relation entre un père et son fils... J'ai vraiment beaucoup, beaucoup aimé !
Franklin Starlight, âgé de 16 ans, ne sait pas qui est sa mère et a très peu de contact avec son père, un homme détruit par l'alcoolisme mais lorsque celui-ci, mourant, le fait venir à son chevet et lui demande de l'accompagner dans la montagne pour y être enterré comme un guerrier, il se décide finalement à répondre favorablement à sa demande. Commence alors un périple extraordinaire dans des contrées sauvages, que l'on devine de toute beauté, l'histoire se passe dans l'arrière-pays de la Colombie-Britannique, et au fil des jours et des veillées auprès du feu, se tisse un lien entre ce père et son fils. D'inexistante la relation entre ces deux personnes s'enrichit peu à peu des découvertes qu'ils font l'un sur l'autre, le père découvre son fils, son aptitude à se débrouiller seul en milieu hostile et en devient extrêmement fier et Franklin découvre l'histoire de son père, et la sienne par la même occasion, ce qui lui permet de mieux le comprendre voire de lui pardonner...
C'est vraiment une très belle histoire sur la transmission, la découverte d'un passé enfoui, de ses origines et quelle libération ou reconstruction cela peut entraîner. J'ai beaucoup aimé aussi la relation entre Franklin et le vieil homme qui l'a élevé et lui a tout appris, on ne saura qu'à la fin du livre qui il est réellement.
La nature est merveilleusement décrite, c'est un régal !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
avatar
Liseron

Messages : 652
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 57
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard Wagamese

Message par Epi le Jeu 1 Fév - 20:55

Je sens qu'il pourrait me plaire celui-là Very Happy

_________________
Let It Be
avatar
Epi

Messages : 1720
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard Wagamese

Message par Queenie le Jeu 1 Fév - 20:58

Il faut que je mette mon avis sur Jeu blanc ! J'ai complétement zappé de le mettre !

Merci pour ce super comm Liseron

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
avatar
Queenie

Messages : 2620
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard Wagamese

Message par Liseron le Ven 2 Fév - 8:54

Si c'est de la même veine, je vais aller le chercher à la bibli !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
avatar
Liseron

Messages : 652
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 57
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

jeu blanc

Message par Queenie le Ven 2 Fév - 9:45


Jeu blanc

Le Canada des années 60-70.
Saul Indian Horse vit avec sa famille, dans les traditions indiennes, leur monde se rétrécit de plus en plus avec l'invasion des blancs. Enfant, Saul, ne comprend pas tout, aux disparitions de son peuple, de son frère et sa sœur. Il comprend mieux sa grand-mère, ses traditions ojibwés, ses rites, sa proximité avec la nature, ses vieilles histoires.
Mais un jour, Saul n'a plus rien et se retrouve dans un internat chrétien. Maltraitance et racisme sont le lot quotidien des enfants, desquels on essaye d'effacer toute indianité. Seule lumière pour Saul : le hockey sur glace.
Ce sport va l'aider à échapper à l'internat, à retrouver une famille, à s'épanouir, mais aussi à affronter avec de plus en plus de colère le racisme, l'injustice, la violence.
Car, malgré tout, le hockey est un "jeu blanc".

Wagamese a un don pour le récit, à immerger le lecteur dans ses histoires. Il sait tenir sous silence des détails, des failles, pour faire avancer. Tout en sentant les aspérités, on continue à avancer. Ce qui fait que le lecteur est tenu en haleine, a peur des ombres qui planent, a peur pour Saul. Et lorsque les failles sont toutes révélées, on pourrait en chialer.

Saul qui va sombrer dans l'alcoolisme, qui va se perdre, ne plus savoir qui il est, va subir violence après violence. Une spirale qui l'aspire.
Mais Saul avance, coûte que coûte. D'abord sans violence, subissant toutes les injures et les coups de crosse. Il avance, et il joue tellement bien, qu'il esquive, et marque.
Ensuite, le corps et l'esprit n'en peuvent plus. Et Saul aussi va frapper. Va n'être plus que colère.
Enfin, Saul va comprendre. Se comprendre. Comprendre son histoire, celle de son peuple, celle de sa famille, et la sienne.

Wagamese fait vivre dans ses lignes ce Canada froid de glace et de neige, de camp indien au bord d'un lac noir, aux petits bleds paumés. Il fait vivre avec une acuité incroyable les match de hockeys. On sent toute la vie de Saul qui en dépend. On vit la tension, l'excitation, la violence, la force.

Un roman intense émotionnellement, tout en étant sobre, très sobre, dans l'expression des sentiments. Wagamese sait faire comprendre ce qui est contenu, et caché.

Jeu blanc a été écrit avant Les étoiles s'éteignent à l'aube, mais a été publié après en France.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
avatar
Queenie

Messages : 2620
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard Wagamese

Message par Queenie le Ven 2 Fév - 9:55


_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
avatar
Queenie

Messages : 2620
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard Wagamese

Message par Nightingale le Ven 2 Fév - 18:39

Deux commentaires qui donnent furieusement envie ! Merci les amies. Smile

_________________
Quand je pense à tous les livres qu’il me reste à lire, j’ai la certitude d’être encore heureux. Jules Renard
avatar
Nightingale

Messages : 184
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 49
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard Wagamese

Message par Aeriale le Sam 3 Fév - 8:30

Oh oui, encore un à noter!

Au secours...On ne va pas s'en sortir!!!
avatar
Aeriale

Messages : 3296
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard Wagamese

Message par Nightingale le Sam 3 Mar - 10:26

J'en suis à la moitié des Etoiles s'éteignent à l'aube. C'est excellent ! Wink

_________________
Quand je pense à tous les livres qu’il me reste à lire, j’ai la certitude d’être encore heureux. Jules Renard
avatar
Nightingale

Messages : 184
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 49
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard Wagamese

Message par Liseron le Dim 4 Mar - 17:36

dance

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
avatar
Liseron

Messages : 652
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 57
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard Wagamese

Message par domreader le Dim 4 Mar - 17:58

Je ne l'ai pas encore lu, mais je suis sûre que cela va me plaire après ces commentaires enthousiastes!! Il est sur les étagères qui attend son tour.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
avatar
domreader

Messages : 929
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard Wagamese

Message par Queenie le Lun 5 Mar - 7:44

Je suis très contente de cet engouement !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
avatar
Queenie

Messages : 2620
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard Wagamese

Message par Nightingale le Jeu 8 Mar - 19:13

Les étoiles s'éteignent à l'aube terminé.
Pas grand chose à ajouter au commentaire de Liseron, c'est vraiment très beau.
Le cheminement de deux êtres qui vont reconstruire des morceaux d'eux-même au travers de cette ultime rencontre.
Malgré ce qu'on peut imaginer quand ils se retrouvent pour ce dernier voyage, ils vont tous deux en apprendre de l'autre.
Le rapport à la nature est aussi très fort.

Quand il eut fini, il démonta le campement, sella le cheval et projeta de la terre et du sable sur le feu, et il dansa dessus pour s'assurer qu'il était éteint.
   - Tu prends beaucoup de précautions, non ? demanda son père.
Sa voix était éraillée.
Le garçon hocha la tête.
   - Il le faut. Quand tu es tout seul dans la nature, il n'y a personne derrière toi.
   - J'ai laissé pas mal de choses derrière moi en mon temps, dit son père.
Le garçon continua à taper du pied sur les restes du feu.
   - T'as dû te sentir seul.

Bonne lecture... Wink
avatar
Nightingale

Messages : 184
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 49
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard Wagamese

Message par Liseron le Ven 9 Mar - 18:05

Trop contente qu'il t'ait plu ! D'ailleurs je devrais le mettre dans mon TOP 100 + 1 ! Je vais commencer Jeu Blanc...

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
avatar
Liseron

Messages : 652
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 57
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard Wagamese

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum