Serge Pey

Aller en bas

Serge Pey

Message par kenavo le Ven 16 Fév - 6:07



Serge Pey est un écrivain et poète français né à Toulouse le 6 juillet 1950.


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 9408
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Serge Pey

Message par kenavo le Ven 16 Fév - 6:08


Le Trésor de la guerre d’Espagne : Récits d'enfance et de guerre
Présentation de l’éditeur
Héritier de la liberté et du combat de ses pères, tous républicains et résistants, Serge Pey nous offre avec ce Trésor de la guerre d'Espagne un fabuleux kaléidoscope d'histoires vraies. Son écriture porte en elle cette force des grands écrivains telluriques comme Giono ou Faulkner, et parvient à nous rendre présente, comme intimement vécue, l'aventure de ces enfants pris dans la tourmente des guerres et des répressions. Partout on chasse, on traque et on tue l'enfant des révoltes, le fils des opprimés, qui doit pour survivre trouver les ruses de l'animal. Il y a un tel bonheur de conter chez Pey qu'on ne peut s'empêcher de se délecter de chacun de ces épisodes tragiques ou pathétiques. Rarement une écriture aura rendu avec une telle intensité la mémoire à la vie.


Robert Capa, Espagne, 1936-39


Parmi les remerciements au début de l’album de Marion Duclos, j’ai lu ceci

… Serge Pey qui sans le savoir a accompagné cette écriture avec le recueil rouge de ses nouvelles que j’ai relu si souvent…

et puisque ce livre se trouvait sur mes étagères depuis des années, je pensais que c’était enfin le bon moment de le ressortir.

Dès le début on sent que Serge Pey est aussi un poète. Son écriture est si jolie, même s’il parle des « horreurs » de cette guerre. Bien qu’il faut dire qu’il n’y a pas beaucoup de moments graves dans ces nouvelles. Ou disons qu’on le voit surtout à travers les lignes.

Des petits instantanés, le plus souvent même pas en relation avec des scènes de guerre, quelques souvenirs d’enfances, la description de gens à part (j’ai surtout adoré les trois nouvelles centrées sur les deux joueurs d’échecs)… tout un monde qui fait revivre ces années noirs de ce pays.

J’ai vécu un moment très fort à ses côtés…

Extrait :
Ma mère appelait des voyelles avec ses fleurs et avec ses chats. En étendant le linge elle écrivait des consonnes pour faire sonner le monde. Elle dictait avec nos draps de nos chemises des phrases que le ciel seul comprenait. Je voyais par la fenêtre mes pantalons, comme des lettres, faire signe aux camions sur la route et aux feux inconnus des bergers.
[…]
Ma mère étendant vraiment son linge n’importe comment. Elle ne respectait pas les saisons. Elle ne le rentrait pas lorsqu’il pleuvait. Parfois elle le laissait exposé aux rôdeurs de la nuit. Alors que l’étendoir était vide, elle disposait souvent le linge sur l’herbe pleine de rosée. Mais ce que les voisins ignoraient c’était que ma mère n’étendait pas le linge, elle faisait des signes : les draps étendus sur l’herbe, et maintenus par des pierres, signifiaient que le passage était libre et que l’on pouvait descendre de la montagne sans danger. Si elle laissait une paire de pantalons orphelins sur le fil, il fallait se ternir sur ses gardes car la police attendait au carrefour des deux vallées. Quand ma mère n’accrochait pas des robes sur la corde, elle notifiait que les colis de journaux étaient arrivés. Un drap seul sur l’étendoir avec une jupe rouge signalait l’arrivée des armes ou d’un colis dangereux. Une couverture indiquait qu’on pouvait accueillir quelqu’un pendant la nuit.




Robert Capa, Espagne, 1936-39

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 9408
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Serge Pey

Message par domreader le Lun 19 Fév - 11:51

J'adore ce passage sur le linge étendu !!

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
avatar
domreader

Messages : 1079
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Serge Pey

Message par kenavo le Mar 20 Fév - 5:09

@domreader a écrit:J'adore ce passage sur le linge étendu !!
de même... c'est assez rare que je mets des extraits... mais ce passage était trop beau pour ne pas le partager Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 9408
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Serge Pey

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum