Jacques Cazotte

Aller en bas

Jacques Cazotte

Message par Croquant le Mar 6 Mar - 13:47

Jacques Cazotte fait ses études au collège des jésuites de Dijon, puis s’installe à Paris, où il publie ses premiers ouvrages, La Patte de chat en 1741 et Les Mille et une fadaises l'année suivante. Il est employé dans l'administration de la marine et envoyé en 1747 à la Martinique comme contrôleur des Îles du Vent. Il se retire ensuite à Pierry, près d'Épernay, pour se consacrer à ses goûts littéraires. En 1763, il publie L'Aventure du pèlerin, un court apologue dénonçant l'hypocrisie de la cour, puis en 1772 Le Diable amoureux, qui lui vaut d’être considéré comme l’un des pionniers de la littérature fantastique française. En rédigeant Voltairiade en 1783, il critique la philosophie des Lumières. Il publie encore la Guerre de l'opéra, Ollivier, poème en douze chants, le Lord impromptu.
 

À la fin de sa vie, il entre dans l'ordre des Martinistes et se fait remarquer par sa piété exaltée. Il prend parti contre la Révolution française, qu'il voit comme une gigantesque incarnation de Satan, et il est arrêté après le 10 août 1792. Il allait être égorgé lors des funestes journées de septembre, lorsque sa fille Elisabeth, qui s'était enfermée avec lui dans sa prison, le sauva en le couvrant de son corps. Il sortit alors de prison, mais, repris quelques jours après, il périt sur l'échafaud.


Dernière édition par Croquant le Mar 6 Mar - 18:07, édité 2 fois

Croquant

Messages : 12
Date d'inscription : 24/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Cazotte

Message par Croquant le Mar 6 Mar - 17:58

Le Diable amoureux raconte l'histoire d'un gentilhomme qui, en discutant avec un initié, se prend de curiosité pour la chose occulte. Il ne tarde pas à invoquer un démon, Belzébuth, et à le soumettre. Dans la religion chrétienne, chaque péché capital est rattaché à un démon tentateur et Belzébuth est un choix curieux de la part de l'auteur, car c'est le démon de la gourmandise. Le démon de la luxure, Asmodée, aurait été plus logique, dans la mesure où le démon tombe amoureux de son invocateur et cherche à le séduire. C'est là son unique but. Pour cela, il prendra l'allure d'une femme jolie, innocente, sincère, et on en viendra à douter que le diable soit diabolique. La fin est un peu brutale, mais l'aventure est prenante et le style de Cazotte est moderne et élégant, légèrement guindé, avec ce lyrisme un peu emphatique quand il s'agit d'émotion, mais ça marche et c'est un beau style.

Croquant

Messages : 12
Date d'inscription : 24/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Cazotte

Message par Arabella le Mar 6 Mar - 20:30

Lu il y a très très longtemps, dont difficile d'en dire quelque chose, mais j'ai gardé le souvenir d'une bonne lecture, avec en effet une belle écriture.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2647
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Cazotte

Message par Queenie le Mer 7 Mar - 8:42

@Croquant a écrit:[i]Dans la religion chrétienne, chaque péché capital est rattaché à un démon tentateur et Belzébuth est un choix curieux de la part de l'auteur, car c'est le démon de la gourmandise. Le démon de la luxure, Asmodée, aurait été plus logique.

Je suis tellement une noob de la chrétienté que je ne savais pas qu'il y avait plusieurs démons, attachés à différents péchés, dans la religion chrétienne...
(Alors qu'évidemment ces noms de Belzébuth et Asmodée me disent quelque chose)


C'est intéressant ce retournement, que le diable soit piégé, et amoureux. ça m'intrigue. L'homme est alors le Mauvais ?

[Je vais le mettre dans ma LAL]

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
avatar
Queenie

Messages : 2620
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Cazotte

Message par Epi le Mer 7 Mar - 21:05

@Arabella a écrit:Lu il y a très très longtemps, dont difficile d'en dire quelque chose, mais j'ai gardé le souvenir d'une bonne lecture, avec en effet une belle écriture.
Pareil, je sais que j'avais bien aimé mais je serais incapable de dire pourquoi.

_________________
Let It Be
avatar
Epi

Messages : 1720
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Cazotte

Message par Croquant le Jeu 8 Mar - 15:12

@Queenie a écrit:
C'est intéressant ce retournement, que le diable soit piégé, et amoureux. ça m'intrigue. L'homme est alors le Mauvais ?
 


J'ai eu une hésitation à la lecture et je pense que c'est un des attraits de cette histoire. Être un démon n'empêche pas d'avoir des sentiments sincères, de la même façon qu'une personne mauvaise peut tomber amoureuse. Pourtant, elle subira ce statut, cette étiquette d'être mauvais et ça lui vaudra de la part de l'homme une indifférence, voire un léger mépris, même s'il est fasciné par son physique et sa grâce. J'ai trouvé ça intéressant qu'un démon amoureux soit victime de sa réputation. Quant à la suite, il faut lire ! Very Happy
À noter que cette histoire est disponible chez Librio pour 2 euros. Les autres livres étant souvent des recueils avec d'autres histoires peut-être un peu plus fantaisistes, quelques fragments de correspondance de l'auteur, etc.

Croquant

Messages : 12
Date d'inscription : 24/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Cazotte

Message par Queenie le Sam 24 Mar - 10:14

J'ai ! Je le lirais dans peu de temps je pense !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
avatar
Queenie

Messages : 2620
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Cazotte

Message par Queenie le Jeu 26 Avr - 9:03

Lu le Diable Amoureux.
C'était parfait de petite pause après une lecture intense et éprouvante. Le côté désuet, doux et lyrique, fonctionne merveilleusement.
Jusqu'à la fin on se demande où est le piège, un peu comme le narrateur qui ne cesse de se rappeler que cette belle et soumise jeune femme est le diable. Et jusqu'à la fin on se demande comment ça va se terminer.

J'ai eu quelques fois envie de filer un bon coup de pied aux fesses de ce gentilhomme qui se montre bien égoïste et dans une insouciance inconsciente de ses actes (il blesse beaucoup de monde au final).


_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
avatar
Queenie

Messages : 2620
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Cazotte

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum