Hans-Ulrich Treichel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hans-Ulrich Treichel

Message par kenavo le Jeu 8 Déc - 9:46



Hans-Ulrich Treichel, né à Versmold en Westphalie Est-Lippe le 12 août 1952, est un poète, romancier, essayiste et librettiste allemand.


Source : Wikipédia


Dernière édition par Kenavo le Lun 23 Jan - 8:27, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6414
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hans-Ulrich Treichel

Message par kenavo le Jeu 8 Déc - 9:47

/
Der Verlorene / Le disparu
Présentation de l'éditeur
En Allemagne, dans les années cinquante, un enfant de treize ans, dont la famille a fui à la fin de la guerre l'avance des années russes, raconte comment ses parents ont perdu son frère aîné Arnold. Après l'avoir longtemps cru mort, il apprend de sa mère qu'elle l'avait abandonné, craignant pour sa vie. Au cours des ans, l'enfant disparu obsède de plus en plus la petite famille, et le narrateur jalouse ce frère aîné, devenu un héros. Mais voici que les recherches de la Croix-Rouge mettent parents et enfant sur la piste du mythique Arnold, et pour l'identifier, le narrateur devra se soumettre à une succession de tests génétiques de plus en plus complexes...
Portrait ironique et cinglant de la bourgeoisie allemande de l'après-guerre, Le disparu est aussi une variation autour de la parabole du fils prodigue.
Salué par la presse allemande, le premier roman de Hans-Ulrich Treichel a connu un rapide succès outre-Rhin, et suscite aujourd'hui l'intérêt d'un public international.

Hans-Ulrich Treichel a écrit en quelque sorte une ‘trilogie’ autour de cet enfant ‘perdu’ (le titre allemand se rapproche plutôt de perdu que de disparu).

En effet, il s’agit d’un roman.. avec des traces de réalité de la vie de Hans-Ulrich Treichel. Au cours des trois romans on va découvrir un peu ce qui est vrai et ce qui est faux... bien qu’on ne puisse pas être tout à fait sûr parce l’auteur cache quand même bien son jeu. Et pour cause, il n’est pas obligé de dévoiler toute sa vie privée devant son lecteur.

L’important est ce qu’on trouve alors dans le livre et cela est fort, intéressant, avec une si bonne touche d’humour que j’ai par moments bien ri...

Il trouve la juste balance entre le ton sérieux qui vaut quand même ce sujet et la naïveté du garçon qu’il laisse raconter cette histoire.

Très bon moment de lecture et je donne raison à mon amie qui essaie de me convaincre depuis des années que Treichel est LE grand auteur allemand de l’instant. Tout à fait! Incontournable.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6414
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hans-Ulrich Treichel

Message par kenavo le Jeu 8 Déc - 9:47

/
Menschenflug / Vol humain
Présentation de l'éditeur
Parfois, dans la vie, il est temps de faire un bilan, se dit Stephan, un peu avant son cinquante-deuxième anniversaire. A première vue, tout semble aller au mieux pour lui. Certes, sa carrière universitaire ronronne, mais il est heureux avec sa femme Helen, psychanalyste, qui va même jusqu'à l'encourager lorsqu'il exprime le désir de prendre un peu de distance avec la vie de famille. C'est donc en vivant seul dans un petit appartement sous les toits qu'il ressent pour la première fois le besoin de se pencher sur l'histoire de ses parents. A partir de quelques papiers et menues affaires laissés par son père, il interroge cette existence, marquée par la disparition d'un petit garçon - son frère aîné - pendant la débâcle allemande, devant l'avancée des troupes soviétiques à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Mais très vite, une autre obsession prend toute la place : s'il devait mourir à cinquante-quatre ans d'une crise cardiaque, comme son père?
Hans-Ulrich Treichel nous offre ici une réjouissante variation sur le thème de la crise de la cinquantaine, et ce voyage romanesque, qui n'hésite pas à aborder des questions graves telles que la filiation et la mort, avec humour et légèreté, a été considéré par la critique allemande comme un des meilleurs romans de ces dernières années.

On retrouve dans ce roman Stephan, en quelque sorte l’alter ego de l’auteur mais qui est à mon avis beaucoup plus roman que ‘biographie’.
Bien qu’il laisse dire son protagoniste, qui est aussi auteur, qu’il a écrit un livre sur son frère disparu et il nous raconte quelques moments qu’il a vécu après la publication de ce livre.

Mais surtout il n'est maintenant plus le petit garçon de 12 ans, mais un homme âgé, dépassé la 50aine et il se pose des questions. Sur lui, sa vie, son passé, plus encore son avenir… et pour faire cela il prend du ‘congé’ de sa famille... habite seul pour un moment et fait un voyage en Egypte. Tout en s’interrogeant sur son travail, ses idées, …

Un peu trop de nombrilisme à mon goût, bien que toujours avec une écriture fluide et cela reste un bon moment de lecture.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6414
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hans-Ulrich Treichel

Message par kenavo le Jeu 8 Déc - 9:47

/
Anatolin
Présentation de l'éditeur
Le destin de son frère aîné, disparu pendant la guerre bien avant sa naissance, n'est pas le seul mystère que le narrateur d'Anatolie doit élucider. L'origine des parents, tous deux issus des minorités allemandes en Europe centrale, est également entourée de silence et de points d'interrogation. Se rendre dans le village ukrainien d'où vient le père, puis dans ce village polonais qui porte le nom étrange d'Anatolin et où est née la mère. semble alors au narrateur la bonne solution pour aller au bout de ses incertitudes. Mais ces deux voyages ne lui apprennent strictement rien... Dans un récit parfois burlesque et toujours teinté d'une ironie subtile, Treichel met non seulement à mal une certaine mode des " pèlerinages " sur les lieux de naissance de nos familles et, à travers eux, la mystification des origines qui participe à toute construction identitaire, mais il pousse aussi très loin le jeu entre fiction et réalité.
Roman à suspense, brillant et divertissant, Anatolin forme une sorte de trilogie romanesque avec Le disparu et Vol humain, et confirme le grand talent de Hans-Ulrich Treichel comme écrivain de la mélancolie et du doute.

Le jeu de cache-cache se termine. Hans-Ulrich Treichel ne se cache plus derrière son ‘je’ en tant qu’enfant, ni derrière un Stephan – il dit Je et on sent que c’est lui… ou ??

Le sujet du frère perdu réapparait mais il va surtout entreprendre deux voyages en Ukraine et Pologne pour retrouver les origines de ses parents. Il veut retrouver les ‘sources’ de sa biographie et par moment on a l’impression qu’il s'égare. Mais son talent d’écrivain est si bon qu’on ne perd pas sa trace et c’est un délice de voir se dénouer quelques-unes des questions apparues lors des trois livres.

Entre autre si le garçon retrouvé par la Croix-Rouge dans les années 50 est en effet son frère ou pas.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6414
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hans-Ulrich Treichel

Message par kenavo le Mar 3 Jan - 18:34

/
Grunewaldsee / Le Lac de Grunewald
Présentation de l’éditeur
Paul aime Berlin. Pour lui, vivre dans un logement sur cour un peu sinistre à Kreuzberg, c'est toujours mieux que de mourir d'ennui dans sa Westphalie natale. Mais la vie fait régulièrement trébucher Paul, que ce soit dans sa modeste carrière universitaire ou sur la plage nudiste du lac de Grunewald.
Lors d'un séjour à Malaga, il rencontre Maria, une jolie Espagnole dont il s'éprend. Malheureusement, Maria est mariée, enceinte même, et quand Paul quitte Malaga pour retourner à Berlin, ses mots d'adieu mal compris ne vont pas lui simplifier les choses.
Sous la plume acérée de Treichel, les tribulations d'un anti-héros des temps modernes et son histoire d'amour pleine de chausse-trappes deviennent un plaisir de lecture irrésistible de drôlerie.
Il ne faut surtout pas se laisser dissuader par « histoire d’amour » dans la présentation de l’éditeur.
Naturellement ce livre parle de Paul et de sa rencontre avec Maria, mais si on connaît Hans-Ulrich Treichel on peut s’imaginer qu’il ne va pas en faire un récit sucré. Au contraire !

Treichel est un auteur qui maitrise mieux que tout autre auteur le fait de passer du coq à l’âne. Bien qu’il reste toujours un fil rouge dans son histoire, ses digressions sont en fait l’attrait de ses romans.
En tout cas si on aime ce procès de se laisser raconter une histoire.

Je viens de passer un sublime moment de lecture avec lui, il figure parmi mes auteurs allemands préférés.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6414
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hans-Ulrich Treichel

Message par darkanny le Jeu 5 Jan - 19:00

Le lac de Grunewald


Quel délice de commencer l'année avec un si bon livre.
J'ai tout aimé, la forme si surprenante au départ, comme si l'auteur n'avait absolument rien prévu et cadré dans son récit, et pourtant c'est d'une fluidité magique.
On est baladé dans le temps et l'espace avec douceur, c'est reposant et touchant, car le héros, Paul un brillant garçon qui vient de terminer ses études, est en attente de quelque chose, sorte de parenthèse dans sa vie, aussi bien sur le plan sentimental que sur le plan professionnel.

Ce quelque chose, très indéfini, sert de toile de fond au récit. On navigue entre Berlin, Malaga, et encore Berlin, où Paul fait quelques rencontres amoureuses sans grande suite.
Mais c'est un grand observateur de ses contemporains, un passionné d'art et de beaucoup de choses en général, sans avoir l'air d'y toucher et sans la moindre prétention.

L'auteur, par sa description toujours empreinte d'un humour tout en finesse, en fait un héros très attachant et tous les micro événements tragi-comiques relatés font de ce récit quelque chose d'assez unique et d'inoubliable.

Parmi les marottes de notre héros, il y a l'île aux Paons à Berlin immortalisée par le peintre Carl Blechen




Ainsi que le lac de Grunewald, peint par Leistikow





Et l'église du rédempteur de Sacrow



C'est simple, chaque fois que Paul évoque quelque chose, comme un tableau ou autre, on a une envie immédiate d'aller voir de quoi il s'agit.

Que j'aimerais lire plus souvent des auteurs de ce talent.
Et merci Kena pour ce fil, qui ne manquera pas d'être alimenté.
avatar
darkanny

Messages : 734
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hans-Ulrich Treichel

Message par silou le Jeu 5 Jan - 19:44

C'est noté, merci !
avatar
silou

Messages : 96
Date d'inscription : 22/12/2016
Localisation : centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hans-Ulrich Treichel

Message par darkanny le Jeu 5 Jan - 19:48

Et j'avais oublié ce tableau qu'il évoque également (sa mère en fait le puzzle)
La chambre au balcon de Menzel

avatar
darkanny

Messages : 734
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hans-Ulrich Treichel

Message par kenavo le Jeu 5 Jan - 19:55

merci pour ton beau commentaire...
darkanny a écrit:Parmi les marottes de notre héros, il y a l'île aux Paons à Berlin
lors de ma lecture j'ai adoré toutes les parties concernant cette île... comme le hasard fait bien les choses, un autre auteur s'est consacré d'écrire sur cette île: Thomas Hettche, son livre L'île aux paons va paraître mi-février 2017, je vais lui ouvrir un fil à ce moment Wink

darkanny a écrit:Que j'aimerais lire plus souvent des auteurs de ce talent.
oh... voilà mon kif du jour
darkanny a écrit:Et merci Kena pour ce fil, qui ne manquera pas d'être alimenté.
cheers

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6414
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hans-Ulrich Treichel

Message par darkanny le Jeu 5 Jan - 20:01

Bien, je ne manquerai pas de suivre ce fil sur l'île aux paons.

Et je vais dare dare me commander d'autres livres de cet auteur Smile
avatar
darkanny

Messages : 734
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hans-Ulrich Treichel

Message par kenavo le Jeu 5 Jan - 20:04

darkanny a écrit:Bien, je ne manquerai pas de suivre ce fil sur l'île aux paons.
Very Happy

darkanny a écrit:Et je vais dare dare me commander d'autres livres de cet auteur Smile
sa trilogie vaut vraiment le détour... on n'est pas forcé de les lire tous, mais si tu veux y aller, garde un oeil à la chronologie

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6414
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hans-Ulrich Treichel

Message par darkanny le Jeu 5 Jan - 20:09

Ok c'est noté.
avatar
darkanny

Messages : 734
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hans-Ulrich Treichel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum