André Lafon

Aller en bas

André Lafon Empty André Lafon

Message par kenavo le Jeu 3 Mai - 5:25

André Lafon A767

André Lafon, né le 17 avril 1883 et mort le 5 mai 1915 à Bordeaux, est un écrivain français.

Il est le premier lauréat du Grand prix de littérature de l'Académie française en 1912.


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 12858
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

André Lafon Empty Re: André Lafon

Message par kenavo le Jeu 3 Mai - 5:25

André Lafon Aa490
L’élève Gilles
Présentation de l’éditeur
Disparu précocement en 1915, André Lafon " était de ceux que ne quitte jamais le sentiment tragique de la vie ", confia François Mauriac, son frère en littérature.
Longtemps introuvable, L'Elève Gilles, qui soutient la comparaison avec Le Grand Meaulnes d'Alain-Fournier ou Les Désarrois de l'élève Törless de Robert Musil, appartient à ces livres dont on se confie l'existence entre amis, comme un secret, et dont on recommande la lecture avec précaution. C'est un mot de passe, le signe de reconnaissance d'une sympathique maçonnerie. Il marque l'appartenance à une communauté sensible, à un petit clan d'amateurs fraternels se saluant comme membres d'une même famille.
Roman d'apprentissage, L'Elève Gilles est avant tout un récit secret. Dans une langue intemporelle, André Lafon puise parmi ses propres souvenirs pour évoquer une enfance solitaire et contemplative au bord d'un estuaire. Il dit la consolation et l'enthousiasme qui saisissent l'exilé, dans son lit de dortoir, à contempler, avec une avidité forcenée, la splendeur des constellations.
ActuaLitté est souvent une bonne adresse pour piocher des idées de lectures et avec ce commentaire pour L’élève Gilles, ils m’ont certainement donné envie de tenter cette lecture.

Après l'avoir lu j’ai pu découvrir dans plus d’un commentaire le regret que ce livre ne se trouve pas parmi les classiques plus connus.
J’en suis. Il s’agit vraiment d’un très beau texte, surtout du côté des descriptions de la nature. Puisé dans ses propres souvenirs, André Lafon a dû être cet élève un peu solitaire, un peu perdu… mais ouvert à toutes les beautés de la campagne autour de lui.

C'est un roman d’apprentissage, dont il existe pas mal, qui sort du lot. Je vais en tout cas retenir ce Gilles. Il a été rendu avec ce roman très réel et on partage tous ses états d’âmes avec beaucoup de compassion.

Dans sa préface à L’Élève Gilles, François Mauriac écrit : « L’univers tel qu’André Lafon le contemplait à mes côtés, mais qui l’avait en quelque sorte pénétré dès son enfance, il en avait été envahi, possédé, au point que, depuis Maurice de Guérin, nous chercherions en vain dans les lettres françaises un jeune être identifié à la nature comme le fut André Lafon. »

André Lafon A768

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 12858
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

André Lafon Empty Re: André Lafon

Message par Arabella le Jeu 3 Mai - 9:53

Un classique totalement inconnu pour moi....

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 3333
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

André Lafon Empty Re: André Lafon

Message par kenavo le Ven 4 Mai - 6:08

un roman qui mérite certainement d'être plus connu

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 12858
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

André Lafon Empty Re: André Lafon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum