Pascal Bresson

Aller en bas

Pascal Bresson

Message par Queenie le Sam 7 Juil - 9:26



Pascal Bresson natif de Reims, petit-fils d'un célèbre aquarelliste Champenois est dessinateur-scénariste de BD depuis plus de 20 ans. Breton d'adoption (Il habite maintenant à Saint-Malo), il est l'auteur de plus d'une quarantaine d'albums BD et livres pour la jeunesse. Ce dernier a appris le métier auprès de deux illustres auteurs du 9e art : Tibet (Ric Hochet) et René Follet...
Pascal Bresson met en avant ses sujets de prédilections comme : La mer, les valeurs, l'injustice ou l'humanisme... Il a également travaillé auprès de grandes personnalités comme le Commandant Cousteau et Nicolas Hulot avec qui il a réalisé quelques ouvrages BD et livres pour enfants.
Ses dernières créations BD : "Jean-Corentin Carré, l'Enfant Soldat" édité aux Editions Paquet a reçu le "Prix Meilleur Album BD à Lyon" 2015.
"Plus Fort que la Haine" édité aux Editions Glénat a reçu le "Prix du Meilleur Album Public 2015, catégorie BD Européenne".
Actuellement, il adapte en BD la célèbre série "Entre Terre et Mer", la célèbre série télé à succès d'Hervé Baslé pour les Editions Soleil Celtic...

Site officiel

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
avatar
Queenie

Messages : 3145
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

simone veil l'immortelle

Message par Queenie le Sam 7 Juil - 9:35


Simone Veil l'immortelle (ed. Marabulles (Marabout), 2018)
Dessin : Hervé Duphot

Entrée au Panthéon oblige, des sorties littéraires surgissent, dont cette bd.

Scénario très bien foutu, qui part du moment où la ministre va défendre sa loi ivg face aux ministres et députés, puis par des phrases, des moments, va faire des flash backs dans le passé de Simone Veil et dévoiler son histoire.
Chaque période a sa tonalité de couleur.
Des mots durs, violents, lors de l'opposition à sa loi. Cette brutalité avec laquelle les gens ne se gênent pas pour la renvoyer au régime hitlérien, la traitant elle-même de nazi... quelle violence... Il a fallut qu'elle soit forte pour rester tête droite à affronter ça.

La BD nous raconte donc un peu pourquoi elle en est arrivée là. Où elle a puisé la force.

Très bien mené. Evidemment très intéressant. Et illustration qui colle bien : impression de planches de journaux, quotidien. Qui donne aussi un aspect vintage à la bande dessinée, comme si elle était issue de l'époque racontée. comme si on regardait un documentaire à la télévision.





Dernière édition par Queenie le Mar 11 Sep - 9:18, édité 1 fois

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
avatar
Queenie

Messages : 3145
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pascal Bresson

Message par Queenie le Sam 7 Juil - 9:37


_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
avatar
Queenie

Messages : 3145
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pascal Bresson

Message par Mordicus le Lun 10 Sep - 9:45

Je l'ai fini hier, Simone Veil l'immortelle.


Dans cette BD on se concentre sur l’adoption à l'Assemblée de ce qui va devenir la loi Veil, sur la jeunesse de Simone, à Nice et surtout, dans les camps de concentration.
Un triptyque de bleu (Assemblée et loi), de jaune (Nice, douceur, enfance) et gris (l'horreur des camps, la perte des siens).



Hé bien.
Quelle vie.



Si je peux imaginer le contexte politique pour la loi Veil, j'ai eu du mal à ressentir la pression sur les épaules de Simone Veil. On comprend vaguement que Giscard et Chirac sont dans le coup, mais c'est à peine effleuré. Il manque une dimension "House of cards", à comprendre un peu mieux les enjeux, les attaquants, les défenseurs...
Et j'aurais aimé qu'on entende aussi la parole des principales intéressées.
Mais ce n'est pas une BD sur l'IVG, mais sur Simone Veil.


Entre les pages froides du climat de l'Assemblée, on entre dans les souvenirs de Simone à Nice. Le soleil se glisse dans les pages et on ressent la douceur de son enfance dans le sud, entourée de ses frère et soeurs, de sa tendre maman. Alors on ne peut que frémir d'avance, car on sait ce qu'il va arriver.
Les SS. La traque des juifs. L'incompréhension de cette famille qui se voit tout arracher des mains en un instant.
On les suit dans les camps, les trains... On a froid avec Simone, on tremble quand on parle de douche, on a envie de pleurer devant toutes les épreuves endurées. On a envie de sauter dans ces pages grises pour prendre dans ses bras Simone et sa famille.
C'est à peine réel tant c'est ignoble.

Est-ce que tout ceci a bien existé ?
C'était il n'y a pas si longtemps n'est-ce pas ?
Quelle horreur.
Quelle terreur.


Et quelle force.
Quelle résilience.


C'est... Incroyable.
Rappelez-moi pourquoi il n'y a pas des avenues "Simone Veil", partout, dans toutes les villes de France bordel ?!


C'est un beau résumé, un bon choix que de se focaliser sur 3 aspects très distincts de la vie de Simone Veil.



Elle avait déjà tout mon respect et ma reconnaissance.
Elle a aussi toute ma tendresse.


...


Qu'on délaisse un peu le Cid, Musset, Balzac... Et qu'on transmette un peu plus ce genre d’œuvres dans les collèges et les lycées.

_________________
Misunderstood, yeah She's good I can tell
Though everyone tells me I'm under her spell
But I'll never leave her they don't know our deal
avatar
Mordicus

Messages : 373
Date d'inscription : 03/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pascal Bresson

Message par Aeriale le Mar 11 Sep - 8:52

Bel hommage, alors?

Tel que vous le décrivez, il me dit et il semble bien fichu (Joli, l'idée des couleurs suivant les périodes)

Je vais y penser, merci!
avatar
Aeriale

Messages : 3937
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pascal Bresson

Message par Queenie le Mar 11 Sep - 9:22

Tu peux foncer @Aeriale. Elle est vraiment très bien faite cette BD. Assez documentée pour ne pas paraître superficielle, pour comprendre.

A transmettre.
Encore et encore.
(comme le dit @Mordicus. Je me demande aussi, pourquoi, encore trop souvent dans les écoles, on aborde de vieux classiques poussiéreux qui "ne dérangent pas" et jamais vraiment de textes forts et plus proches de nous.)

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
avatar
Queenie

Messages : 3145
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pascal Bresson

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum