Claire Messud

Aller en bas

Claire Messud

Message par Queenie le Ven 10 Aoû - 15:04


Claire Messud
Née le 8 octobre 1966 à Greenwich au Connecticut, Etats-Unis.

le monde a écrit:Française par son géniteur, canadienne par sa mère, et américaine parce qu’elle est née, en 1966, aux Etats-Unis, pays où ses parents s’étaient rencontrés. Pays où elle vit aujourd’hui, à Boston (avec son mari, critique littéraire, et leurs deux enfants), et dont elle est devenue l’une des voix littéraires importantes depuis la parution, en 2006, de son quatrième livre, Les Enfants de l’empereur (Gallimard, 2008). Celui-ci est, sans aucun doute, l’un des meilleurs romans du 11-Septembre, quand bien même l’attentat ne se produit que dans les soixante dernières pages de ce pavé, satire d’une merveilleuse intelligence, Foire aux vanités contemporaine décrivant l’étendue des illusions nourries par les personnages, sur eux-mêmes et leur pays.
La Fille qui brûle forme avec La Femme d’en haut une sorte de diptyque autour de la condition féminine, évoquant la manière dont la société s’échine à réduire le champ des possibles pour les petites filles, puis pour les femmes

biblio

When the World Was Steady (1995)
La Vie après (trad. Guillemette Belleteste), Éditions Gallimard, 2011
Une histoire simple (trad. France Camus-Pichon), Éditions Gallimard, 2004.
Les Enfants de l’empereur (trad. France Camus-Pichon) Éditions Gallimard, 2008
La Femme d’en haut (trad. France Camus-Pichon) Éditions Gallimard, 2014
La Fille qui brûle (trad. France Camus-Pichon) Éditions Gallimard, 2018

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
avatar
Queenie

Messages : 3285
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Messud

Message par Mordicus le Jeu 16 Aoû - 16:08

La fille qui brûle






Une histoire d'amitié entre Julia et Cassie (Cassandra), dans une ville du Massachusetts.


Julia, c'est la bonne élève, avec un papa et une maman. Ultra-réfléchie et mature, c'est elle qui nous raconte la lente agonie de son amitié fusionnelle avec Cassie.
Cassie est aussi blonde que Julia est brune. Corps longiligne et d'apparence fragile, Julia fait plus "épaisse" et robuste. Mais les contraires s'attirent non ?


Ensemble depuis la maternelle, elles se rêvent soeurs et s'imaginent toute leur vie ensemble. Mais à 12 ans, les choses peuvent trembler si facilement.
Elles vivent leur dernier été d'enfant, avec un bras immobilisés, à découvrir dans la forêt tentaculaire, un vieil asile abandonné... Là, elles se courent après, se fantasment en chevalier, en amoureux transis, en infirmière dévouée... Leur imagination est sans limite.
Mais la réalité de la rentrée les rattrape.
Cassie change de classe, devient amie avec Le Poison et s'éloigne de la douceur et l'amour inconditionnel de Julia.


Cette dernière, sans jamais faire le deuil de son amitié, va se consacrer à d'autres passions et d'autres gens.
Mais elle surveille toujours Cassie du coin de l'oeil, elle ne cesse de s'inquiéter (et elle a bien raison, le nouveau mec de la mère de Cassie est complètement bizarre).
Cassie s'éloigne et ne répond pas aux mains tendues de Julia.


Et Julia qui décortique tout, qui revient sur mille anecdotes, qui se repasse le film de leur parfaite amitié.


Ô comme j'aurais aimé réconforter Julia, lui dire qu'il y aura d'autres meilleurs amies. Ou l'aider à vraiment reconquérir Cassie.
Mais avec le recul, c'est toujours plus facile n'est-ce pas ?


...


C'était doux et délicieusement bien écrit, on se coule sans problème dans cette amitié. À repenser à sa propre adolescence, à sa meilleure amie de l'époque, aux serments sacrés, aux après-midis passées à écouter de la musique en parlant de garçons (débiles, évidemment).


...


Une parenthèse nostalgique, douce et légèrement surannée.

_________________
Misunderstood, yeah She's good I can tell
Though everyone tells me I'm under her spell
But I'll never leave her they don't know our deal
avatar
Mordicus

Messages : 373
Date d'inscription : 03/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Messud

Message par Liseron le Jeu 16 Aoû - 16:13

Ton commentaire donne bien envie, merci !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
avatar
Liseron

Messages : 973
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 57
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Messud

Message par Queenie le Sam 18 Aoû - 12:19

ça m'a l'air d'une belle histoire trop triste tout ça.

(J'ai toujours cru qu'elle était française cette auteure. On m'avait conseillé La femme d'en haut. Je garde son nom dans un coin.)

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
avatar
Queenie

Messages : 3285
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Messud

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum