Olivier Bourdeaut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Olivier Bourdeaut

Message par Aeriale le Ven 9 Déc - 13:36



Olivier Bourdeaut est un écrivain français, né en 1980 à Nantes dans la Loire-Atlantique.

Son premier roman En attendant Bojangles, paru en janvier 2016 chez Finitude, est récompensé du prix France Culture-Télérama 2016, du grand prix RTL-Lire 2016 et du prix Roman France Télévisions 2016.






Mon père m'avait dit qu'avant ma naissance, son métier c'etait de chasser les mouches avec un harpon. Il m'avait montré le harpon et une mouche écrasée."

Tout débute sur une boutade, et cette phrase donne le ton: Léger, joyeux et fou. C'est aussi la façon dont le narrateur découvre ce monde, en tout cas la vision que ses parents s'évertuent à lui donner. Des parents qui ne comptent plus les fêtes, reçoivent dans leur salon où danse un oiseau de Numidie surnommé Mademoiselle 'Superfétatoire', changent de prénoms tous les jours, et n'ouvrent plus le courrier. L'enfant grandit dans cette douce euphorie, sans contrainte et sans règles autre que celle de détourner la vérité pour qu'elle en devienne plus magique.

On rit beaucoup à imaginer cette drôle de famille flanquée d'une grue à collier, adepte du "gym tonic", qui s'enivre de danses sur l'air de Mr Bojangles et se construit (réellement) des châteaux en Espagne. Mais derrière l'extravagance se profile aussi le tragique. Les écrits du père s'immiscent au travers de ce joyeux bazar et renvoient à ce que personne n'ose nommer: la vraie folie, la démence de Louise, le déni de George et cet immense amour qui lui donne la force de "continuer la partie".

J'ai adoré ce roman, à la fois pudique, drôle et tendre, qui m'a emportée dès les premières notes. J'avais besoin de bulles de fraîcheur, je les ai trouvées ici, sans m'y attendre et loin de cette course au Prix Inter. J'ai su que ce jeune auteur avait vu son récit refusé par plusieurs maisons d'édition et que c'est cette petite inconnue (Finitude) qui aura au final permis de découvrir ce bijou brut de tendresse!
avatar
Aeriale

Messages : 2105
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olivier Bourdeaut

Message par Steven le Ven 9 Déc - 13:46

En attendant Bojangles


 
Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur "Mr. Bojangles" de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.
Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C’est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mademoiselle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l’appartement. C’est elle qui n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.
Un jour, pourtant, elle va trop loin. ….

 
Le bonheur et la folie ne sont jamais très éloignés. Sous les mots forts  du fils, le lecteur découvre la vie d’un couple qui s’enivre de la vie, qui  s’aime et sème les fleurs nées de cet amour dans le sillage tumultueux qu’il trace. La mère et le père, le père et la mère indissociables dans  leur vie, dans le délire qu’ils construisent et substituent à la réalité d’une vie qu’ils ne veulent pas monotone. Alors, ils rient, alors ils dansent - Nina Simone  est omniprésente !
Alors ils dansent, ils rient pour éviter de pleurer sas doute. C’est loufoque, fantaisiste à souhait !
Même quand la vraie vie les rattrape, quand la légèreté se fait pesante, le rire et le loufoque restent la règle, érigée comme un rempart , qu’ils vont suivre !
L’auteur cisèle cette merveille d’histoire, amenant le  lecteur à passer du rire  aux larmes dans la même phrase.
Avec , en exergue cette magnifique phrase de Charles Bukowski    : « Certains ne deviennent jamais fous… Leurs vies doivent être bien ennuyeuses. »  sans doute déclencheur du roman !

_________________
« Certains ne deviennent jamais fous… Leurs vies doivent être bien ennuyeuses. »  Charles Bukowski

Steven

Messages : 29
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 45
Localisation : Par là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olivier Bourdeaut

Message par Aeriale le Ven 9 Déc - 14:26

Merci pour ton chouette commentaire, S.a.l!

Ce livre a eu du succés, il parait léger mais la fin nous rattrape, et surtout il y a beaucoup de tendresse.

Et puis s'il ne vous séduit pas, il vous remettra au moins en tête cette merveilleuse chanson de Nina Simone dont le titre est inspiré ;-)




I love you
avatar
Aeriale

Messages : 2105
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olivier Bourdeaut

Message par Queenie le Ven 9 Déc - 22:18

Je suis aussi toute pleine d'enthousiasme pour ce livre.

J'ai aimé :
La facétie des pas de danse.
L'excentricité.
Le tas de courrier qui s'accumule dans lequel on plonge.
Madame Superfétatoire, le grand oiseau exotique et gracieux.
Les mots de cet enfant qui raconte ses parents. L'amour, qui les serre si fort les uns près les autres. Contre le monde.
J'aurais voulu être une invitée dans leurs fêtes mondaines complètement débridées !

J'ai souri.
Ô Oui.
Entraînée dans leur danse folle.
Et j'ai eu peur.
Pour cette famille lunaire, fragile.
Le tragi-comique maîtrisé parfaitement par l'auteur nous fait tourbillonner. Un tourbillon de sourires dans la grisaille.

Une fin Magistrale.

_________________
*Imaginer en Grand*
avatar
Queenie

Messages : 1769
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olivier Bourdeaut

Message par Queenie le Ven 9 Déc - 22:19

En ce moment, les Louise frôlent la Folie, y sombrent (Mr. Bojangles et Chanson Douce en tête)

_________________
*Imaginer en Grand*
avatar
Queenie

Messages : 1769
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olivier Bourdeaut

Message par Steven le Sam 10 Déc - 6:52



Je ne résiste pas à poster la couverture ! Elle m'a longtemps intrigué avant d'acheter le livre. Très belle, presque pop art, elle m'a presque dissuadé d'acheter le livre - peur que la couverture ne m'abuse...
Pour la petite histoire, c'est un commentaire d'Aeriale qui m'a fait franchir le pas ! 
Si j'avais lu le très beau com' de Queenie, je l'aurai franchi aussi !

_________________
« Certains ne deviennent jamais fous… Leurs vies doivent être bien ennuyeuses. »  Charles Bukowski

Steven

Messages : 29
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 45
Localisation : Par là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olivier Bourdeaut

Message par Aeriale le Sam 10 Déc - 8:16

@Steven a écrit:Je ne résiste pas à poster la couverture ! Elle m'a longtemps intrigué avant d'acheter le livre. Très belle, presque pop art, elle m'a presque dissuadé d'acheter le livre - peur que la couverture ne m'abuse...

J'ai eu la même impression, intriguée mais plutôt méfiante de prime abord. Si Queenie ne m'en avait pas dit du bien, je serais peut être passée à côté!

Contente qu'on t'y ait incité alors Steven Very Happy
avatar
Aeriale

Messages : 2105
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olivier Bourdeaut

Message par Liseron le Jeu 20 Juil - 17:57



Quel petit bijou ! J'ai adoré...
On se laisse emporter dans le tourbillon de la vie de cette famille si particulière...et ça fait un bien fou ! Que d'amour entre ces 3 personnages, que de fantaisie, on rit, on pleure et on passe un délicieux moment...C'est comme si on savourait une friandise !
Quelques perles :
-les excuses à la maîtresse pour les absences répétées du fiston
-la pile de courrier jamais ouvert dans laquelle on peut se vautrer
-l’échiquier géant sur le sol de l'entrée avec les 40 coussins noirs et blancs
-la visite de l'inspecteur des impôts
-les portraits du sénateur et des patients de la clinique
et tant d'autres...Quelle inventivité ! Bravo pour ce premier roman !
avatar
Liseron

Messages : 221
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 56
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olivier Bourdeaut

Message par Queenie le Jeu 20 Juil - 19:13

Et Madame Superfetatoire !

_________________
*Imaginer en Grand*
avatar
Queenie

Messages : 1769
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olivier Bourdeaut

Message par Liseron le Jeu 20 Juil - 19:29

Oui bien sûr ! Une des plus belles trouvailles !
avatar
Liseron

Messages : 221
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 56
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olivier Bourdeaut

Message par domreader le Jeu 20 Juil - 21:02

Il est dans la petite pile à côté de mon lit !!

_________________
'Be curious, not judgmental.' Walt Whitman
avatar
domreader

Messages : 579
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olivier Bourdeaut

Message par Liseron le Jeu 20 Juil - 21:25

Eh bien moi, il n'y est plus ! Rangé dans la bibliothèque  depuis cet après-midi !
avatar
Liseron

Messages : 221
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 56
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olivier Bourdeaut

Message par Aeriale le Ven 21 Juil - 9:11

Bien contente que vous l'ayiez tous apprécié, ça avait été un petit coup de coeur inattendu, ce livre!

J'ai aussi adoré ce ton, léger et fantasque, rattrapé par la dureté de la vie, vers la fin. Lis le, Dom :-)

avatar
Aeriale

Messages : 2105
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olivier Bourdeaut

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum