Nathan Hill

Aller en bas

Nathan Hill Empty Nathan Hill

Message par Nightingale le Sam 29 Déc - 10:16

Nathan Hill Nathan10


Nathan Hill est né en 1976 dans l'Iowa.
Il vit aujourd'hui en Floride et enseigne la littérature et l'écriture à l'Université Saint-Thomas dans le Minnesota.
Ses nouvelles ont été publiées dans de nombreuses revues américaines. Les fantômes du vieux pays est son premier roman.

_________________
Quand je pense à tous les livres qu’il me reste à lire, j’ai la certitude d’être encore heureux. Jules Renard
Nightingale
Nightingale

Messages : 457
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 50
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Nathan Hill Empty Re: Nathan Hill

Message par Nightingale le Sam 29 Déc - 10:44

Les fantômes du vieux pays  [The Nix]

Nathan Hill The_ni10
(différentes couvertures du roman)


Scandale aux États-Unis : le gouverneur Packer, candidat à la présidentielle, a été agressé en public. Son assaillante est une femme d'âge mûr : Faye Andresen-Anderson. Les médias s’emparent de son histoire et la surnomment Calamity Packer. Seul Samuel Anderson, professeur d’anglais à l’Université de Chicago, passe à côté du fait divers, tout occupé qu’il est à jouer en ligne au Monde d'Elfscape. Pourtant, Calamity Packer n’est autre que sa mère, qui l’a abandonné à l’âge de onze ans. Et voilà que l’éditeur de Samuel, qui lui avait versé une avance rondelette pour un roman qu’il n’a jamais écrit, menace de le poursuivre en justice. En désespoir de cause, le jeune homme lui propose un nouveau projet : un livre révélation sur sa mère qui la réduira en miettes. Samuel ne sait presque rien d’elle ; il se lance donc dans la reconstitution minutieuse de sa vie, qui dévoilera bien des surprises et réveillera son lot de fantômes.
(sources : http://www.gallimard.fr)

********

Oufff...! Voilà, je suis venu à bout sain et sauf des quelques 700 pages de ce monument.
Impressionnant, hallucinant aussi ; voici les termes qui viennent à l'esprit.
Nathan Hill raconte qu'il s'était lancé en 2004 dans l'écriture d'une nouvelle. Il y consacrera finalement 12 années.
Couronné de nombreux prix, il est comparé à John Irving, en particulier pour Le monde selon Garp. Je ne peux rien en dire, ne l'ayant pas lu. Cela dit, John Irving lui-même a dit de Nathan Hill : "The best new writer of fiction in America. The best."

Le roman s'étale sur une quarantaine d'années, mais n'est pas construit de façon chronologique, ce qui donne beaucoup de force et de tenue à l'ensemble. Les différentes parties se succèdent en apportant des explications, mais aussi de nouveaux questionnements autour des différents personnages. Et quels personnages ! C'est aussi un regard aiguisé sur l'Amérique et le pouvoir, les médias, la société de consommation, la démocratie, etc... On se trouve à un moment immergés dans les émeutes de 1968 à Chicago, fortement réprimées ; puis on observe en 2011 le mouvement Occupy Wall Street ; les différentes guerres sont également dans la danse, à un bout de l'histoire le Vietnam, puis l'Afghanistan.
Bref, beaucoup, beaucoup de choses dans ce roman addictif. Certains diront "trop de choses", et y trouveront sans doute des longueurs. C'est un point de vue qui a pu m'effleurer pour quelques passages. Néanmoins, je pense que ça contribue à l'ampleur de l'histoire dans laquelle on est emporté.
Il faut se laisser entrainer par ces fantômes....  Wink

_________________
Quand je pense à tous les livres qu’il me reste à lire, j’ai la certitude d’être encore heureux. Jules Renard
Nightingale
Nightingale

Messages : 457
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 50
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Nathan Hill Empty Re: Nathan Hill

Message par Aeriale le Sam 29 Déc - 16:20

Eh bien, il me parait très dense, en effet. Et l’intrigue de base assez complexe. 

Merci pour ton résumé, je ne connaissais pas du tout. Intrigant, en tout cas
Aeriale
Aeriale

Messages : 4720
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Nathan Hill Empty Re: Nathan Hill

Message par domreader le Sam 29 Déc - 18:31

Très très tentant !! Merci pour le com @Nightingale.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 1276
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Nathan Hill Empty Re: Nathan Hill

Message par Queenie le Lun 31 Déc - 8:42

Comme ça donne envie ce que tu racontes !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 3662
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Nathan Hill Empty Re: Nathan Hill

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum