Joseph Heller

Aller en bas

Joseph Heller Empty Joseph Heller

Message par eXPie le Dim 30 Déc - 22:45

Joseph Heller
(New York, 01/05/1923 - East Hampton, Etat de New York, 12/12/1999)

Joseph Heller Heller-joseph-p

 
"Joseph Heller est né en 1923 à Coney Island. Il rentra dans l'armée en 1942 et part combattre en Italie en 1944.
Rentré aux États-Unis il reprend ses études, travaille dans la publicité et commence à écrire.

Son premier roman, Catch 22, fut publié en 1961 aux États-Unis et en 1964 en France sous le titre de L'Attrape-nigaud. Il est en partie inspiré par son expérience personnelle et constitue une satire féroce de l'armée et de la Seconde Guerre mondiale. Le succès de ce roman fut tel que son titre est entré dans le langage courant anglais et désigne aujourd'hui une situation perdant-perdant.
Il meurt le 12 décembre 1999 d'une crise cardiaque à East Hampton."
(Wikipedia).
"Bien qu'il ait continué à écrire, y compris une suite à Catch 22On Ferme (Closing Time, 1994), les oeuvres ultérieures de Heller ont été inévitablement éclipsées par le succès de Catch-22. Lorsque des critiques lui demandèrent pourquoi il n'avait jamais réussi à écrire un autre roman aussi bon que Catch 22, Heller répondit avec un sourire “Mais qui d'autre l'a fait ?” "
(Wikipedia anglais)
Il a quand même reçu le prix Médicis Etranger en 1985 pour Dieu sait (God Knows).
eXPie
eXPie

Messages : 564
Date d'inscription : 04/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Joseph Heller Empty Re: Joseph Heller

Message par eXPie le Dim 30 Déc - 22:45

Joseph Heller Heller-catch22-p
Belle-Île en Mer, Citadelle Vauban, le 5 août 2018.
 
Catch 22 (Catch 22, 1961). Roman traduit de l'américain en 1985 par Brice Matthieussent. Le Livre de Poche. 638 pages.
"Pendant la Seconde Guerre mondiale, Joseph Heller avait fait partie d'une escadrille de bombardement cantonnée en Corse et a participé à soixante missions sur la France et l'Italie. On ne s'étonnera donc pas que son héros, Yossarian, fasse lui aussi partie d'une escadrille d'aviateurs basée sur une petite île italienne, où règne en tyran le colonel Cathcart, tempérament sanguin et sanguinaire, prêt à tout pour avoir sa photo dans le Saturday Evening Post." (présentation, page 7).
Catch 22, en français, c'est l'Article 22. Je me souviens que, pendant mon service militaire, lorsque l'on demandait quelque chose qui ennuyait nos supérieurs, ils nous rétorquaient "article 22, démerde-toi comme tu peux." On savait alors qu'il ne fallait pas attendre d'aide, on était seul. Je ne le savais pas alors (mais ces supérieurs eux-mêmes, le savaient-ils ?) qu'il devait s'agir d'une référence à ce livre.

Au début du roman, notre héros, le capitaine Yossarian, a l'impression qu'on veut sa peau. Effectivement : la DCA ennemie ne reste pas les bras croisés lorsqu'il participe à une mission de bombardement. Or, Yossarian préférerait survivre, et quoi de mieux pour cela que de rester à l'hôpital ? Il simule donc juste ce qu'il faut, ce qui rend les médecins perplexes.
Yossarian s'occupe comme il le peut.
"Tous les officiers en traitement à l'hôpital devaient censurer les lettres de tous les soldats hospitalisés, qui avaient leurs salles à eux. C'était un travail monotone et Yossarian fut déçu de s'apercevoir que la vie des hommes de troupe était à peine plus intéressante que celle des officiers. Après le premier jour, il perdit toute curiosité. Pour tromper son ennui, il inventa des jeux. À bas tous les modificatifs, décida-t-il un jour, et de toutes les lettres qui lui passèrent entre les mains furent extirpés adverbes et adjectifs. Le lendemain, il déclara la guerre aux articles. Mais il atteignit un niveau bien supérieur de créativité le jour où il caviarda tout le contenu des lettres, sauf les motsunune et le. D'après lui, cette opération provoquait des tensions « subliminales » plus dynamiques et, dans presque tous les cas, conférait au message une bien plus grande universalité. [...] L'Article 22 stipulait que toute lettre censurée devait être paraphée par l'officier censeur. La plupart des lettres, il ne les lisait pas. Sur celles qu'il ne lisait pas, il écrivait son nom. Mais sur celles qu'il lisait, il signait « Washington Irving ». Cela devenant fastidieux, il signa « Irving Washington »." (page 18-19).
Le service de contre-espionnage va tenter de trouver ce mystérieux officier Irving ou Washington...
eXPie
eXPie

Messages : 564
Date d'inscription : 04/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Joseph Heller Empty Re: Joseph Heller

Message par eXPie le Dim 30 Déc - 22:46

Comme on l'a dit et qu'on s'imagine bien, les sorties en avion, c'est dangereux : il vaut mieux rester sur le plancher des vaches (sans doute pas très nombreuses dans l'île).
A un moment, Yossarian demande au Doc Daneeka s'il peut mettre un certain Orr au service au sol.
"« Orr est-il cinglé ?
- Bien sûr, fit Doc Daneeka.
- Peux-tu le mettre de service au sol ?
- Bien sûr que je peux. Mais il faut d'abord qu'il me le demande, c'est la règle.
- Alors pourquoi ne te le demande-t-il pas ?
- Parce qu'il est cinglé. Il faut qu'il soit cinglé pour continuer à faire des vols de bombardement après avoir si souvent frôlé la mort. Bien sûr que je peux le mettre de service à terre, mais il faut d'abord qu'il m'en fasse la demande.
- Pas d'autre démarche à faire ?
- Non, c'est tout. Qu'il me fasse sa demande.
- Et alors tu pourras l'affecter au service au sol ? questionna Yossarian.
- Non, alors je ne pourrai pas l'affecter au service au sol.
- Tu veux dire qu'il y a une entourloupe ?
- Evidemment qu'il y a une entourloupe, répondit Doc Daneeka. L'Article 2 : quiconque veut se faire dispenser de l'obligation d'aller au feu n'est pas réellement cinglé. »" (pages 71-72)
Le lecteur, avec Yossarian, va être pris - et la structure de l'oeuvre en spirale renforce cette impression - dans une folie collective faite d'absurdités administratives, de combines de chefs prêts à tout pour gagner du galon...
Le livre est peuplé d'une foule de personnages hauts en couleur : le colonel qui, pour se faire bien voir de sa hiérarchie, relève encore et toujours le nombre de missions que doivent effectuer les pilotes ; le pilote qui se crashe systématiquement en mer mais qui survit toujours ; un certain Major Major Major (si, si) qui n'est visiblement pas fait pour son poste ; un lieutenant obsédé par les défilés ; un Grand Chef Indien ; un mort qui occupe quand même une tente ; un incroyable personnage d'entrepreneur au succès phénoménal et aux méthodes efficaces mais très contestables...
Ce roman, très original, est "à mi-chemin entre les Gaîtés de l'escadron de Courteline et le Château de Kafka. [...]
Catch 22 est une anthologie - presque un manuel - de l'imparable logique militaire. [...] Comme chez Dickens, chaque personnage de cette galerie est identifié par une rengaine, une scie. L'art du récit tient moins à l'originalité de la scie elle-même qu'à son retour périodique au moment où on l'attend le moins : il y a chez Heller un sens merveilleux du timing qui fait l'efficacité de la farce. [...]
C'était déjà un peu le cas pour The Naked and the Dead : l'ambiguïté du roman tient, on le voit, à ce qu'il reflète moins l'état d'esprit de la Seconde Guerre mondiale que l'ambiance des années cinquante où il fut écrit. [...]
Produit des années cinquante, Catch 22 ne connut sa grande vogue qu'au milieu des années soixante, lorsque avec One Flew Over the Cuckoo's Nest et V. il remplaça The Catcher in the Rye [L'Attrape-coeurs] comme bible de la jeunesse rebelle et que fleurirent sur les campus, calqués sur le célèbre « Bird Lives » (Charlie Parker est toujours vivant), les graffiti « Yossarian Lives ». Pour la génération qui fit le succès de Catch 22, Hitler était aussi lointain que l'Empire ottoman. Elle lut le roman comme une fable sur la guerre du Viêt-nam : le général Westmoreland, après tout, aurait pu sortir du livre de Joseph Heller, tout comme la phrase prononcée un jour par un général de brigade lors d'une réunion au Pentagone : « Messieurs, je suis fier de vous informer que le chiffre des pertes de l'armée de terre a enfin rattrapé celui des Marins. » [j'aime bien, aussi ce que écrit Wikipedia : Sous la conduite de Westmoreland, les États-Unis « ont gagné chaque bataille jusqu'à ce qu'ils aient perdu la guerre ». ] [...] Portant sur la Seconde Guerre mondiale, écrit pendant la guerre de Corée, lu, enfin, pendant la guerre du Viêt-nam par le même public qui fit fête au film M.A.SH., Catch 22 a eu une carrière étrange.
" (Pierre-Yves Pétillon, Histoire de la littérature américaine, pages 260-264).

C'est vraiment un excellent livre, très drôle et tragique, pour peu qu'on y entre.
eXPie
eXPie

Messages : 564
Date d'inscription : 04/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Joseph Heller Empty Re: Joseph Heller

Message par eXPie le Dim 30 Déc - 22:46

Un film en a été tiré par Mike Nichols, en 1970 avec Alan Arkin dans le rôle de Yossarian, Anthony Perkins, Art Garfunkel, Orson Welles... Pour moi, il ne fonctionne absolument pas (quelle différence avec le livre !), mais il a encore de bonnes critiques.
Bande-annonce :

 
Un pilote (terme pour le coup très adéquat) de série a été réalisé en 1973 avec Richard Dreyfuss (Yossarian). La série n'a jamais été faite : le pilote n'a pas été jugé assez probant, ce qu'on peut vérifier :

 
Et le livre reste d'actualité ! En effet, une série en six épisodes sortira en 2019 (avec Christopher Abbott dans le rôle de Yossarian ; on trouvera aussi George Clooney, Hugh Laurie...)
eXPie
eXPie

Messages : 564
Date d'inscription : 04/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Joseph Heller Empty Re: Joseph Heller

Message par domreader le Lun 31 Déc - 9:35

Ça fait tellement longtemps que je dois le lire celui-là! Tu me rappelles qu'il faut vraiment que je le lise.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 1483
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Joseph Heller Empty Re: Joseph Heller

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum