Aude Samama

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aude Samama

Message par kenavo le Lun 12 Déc - 12:22



Aude Samama est l’une des plus talentueuses dessinatrices de la jeune génération.

Elle débute sa carrière en 2002 avec En série, chez Frémok. Puis, elle réalise les biographies dessinées de Bessie Smith et d’Amalia Rodrigues dans la collection “BD Music” des éditions Nocturne, ainsi que L’intrusion chez Rackham.

En 2009, l’album Amato, sur un scénario de Denis Lapière, est publié chez Futuropolis et bénéficie d’un accueil chaleureux.

Source: Éditeur


Dernière édition par Kenavo le Mar 24 Jan - 13:37, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aude Samama

Message par kenavo le Lun 12 Déc - 12:22

Scénario: Jorge Zentner


Lisbonne
Dernier Tour

Présentation de l'éditeur
Lisbonne est le récit doux-amer de la fin de la carrière de Tosechi, mage mystérieux aux pouvoirs spirituels exceptionnels. C’est le déclin d’un homme de spectacle dépassé par la modernité, qui partage avec son fidèle agent Moreno les tournées dans des salles des fêtes au public clairsemé et les chambres d’hôtel vétustes, après avoir connu les salles enthousiastes et les célébrités, les hôtels quatre étoiles et les croisières transatlantiques. Échoués tous les deux à Lisbonne, ils semblent ne plus pouvoir rien espérer, jusqu’à ce que Moreno rencontre une femme blonde…
Le trait subtil d’Aude Samama s’accorde magnifiquement à la nostalgie du scénario de Jorge Zentner ; ils nous livrent tous deux un album aussi lumineux et profond que le ciel de Lisbonne.

« C’est avec la vie et les expériences des gens ordinaires que s’écrivent les histoires. C’est avec la vie et les expériences de quelqu’un comme le mage Tosechi que s’écrivent les légendes. C’est avec la vie et les expériences de quelqu’un comme Moreno – l’agent de Tosechi – qu’histoires et légendes finissent par s’entrecroiser pour tisser une seule et unique trame. La légende raconte que Tosechi était concertiste virtuose, et que son instrument était le mystère. La légende dit et répète incessamment que la célébrité, la gloire et la fortune de Tosechi étaient devenues immenses. Sans apporter aucun détail, l’histoire et la légende s’accordent pour affirmer qu’un jour le destin du mage Tosechi bascula, et commença à connaître le déclin. On assure qu’il y eut un dernier passage par Venise… Deux ou trois ans plus tard, la vie avait fini par conduire doucement, inévitablement, Tosechi et son agent jusqu’à Lisbonne. »
Jorge Zentner


Quel grand coup de cœur pour ses dessins. Cela me rappelle les fauves, les peintres de Die Brücke, donc des images qui sont plus que "seulement" un moyen de transport pour raconter une histoire. Chaque planche est pratiquement à considérer comme un vrai tableau, une joie pour les yeux, que du beau!!

Ah oui, en effet, il y a un scénario… J’ai bien aimé, surtout parce que j’aime tout ce qui se passe à Lisbonne et aussi bien dans l’histoire que dans les images il y a cette saudade, nostalgie portugaise.

J’ai envie d’autres livres de cette jeune artiste, extraordinaire !!



Dernière édition par kenavo le Mer 7 Juin - 18:23, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aude Samama

Message par kenavo le Lun 12 Déc - 12:23

Scénario: Denis Lapière


Amato
Présentation de l'éditeur
En s'inspirant très librement d'une nouvelle de Stevenson, Denis Lapière signe un récit intimiste et sensuel, teinté de fantastique, dans la veine de grand classique de la littérature du XIXe tel Dracula.
Ce huis-clos aux accents pervers est magnifiquement mis en valeur par les couleurs presque fauves d'Aude Samama.
En 1924, Hélène, qui souffre d'une maladie chronique, est envoyée par son père à Aosta pour se faire soigner. Elle reste plus d'un mois en soins et doit alors partir en convalescence dans un sanatorium. Mais, la jeune femme refuse et choisit une résidence tenue par une femme et ses deux fils. Noble mais désargentée, la famille loue des chambres de sa vaste demeure.
L'un des fils, Mauro, bien qu'un peu simplet, est visiblement troublé par la présence de la jeune femme. Il s'occupe d'elle avec dévouement.
Quant à Hélène, elle semble peu à peu envoûtée par l'étrange atmosphère des lieux, en particulier par le portrait d'un inconnu qui orne sa chambre qu'elle surnomme «Monsieur Charmant».
Sensualité et mystère semblent être les maîtres mots de ce récit.
Les hôtes d'Hélène forment une bien curieuse famille. La mère, autoritaire et fuyante, Mauro, le fils un peu attardé et si attentionné, Amato, le beau jeune homme, mystérieux et fantomatique, sosie parfait de son lointain ancêtre, tous semblent lui cacher un terrible secret.


Je l’ai dit pour Lisbonne, dernier tour, j’adore les dessins d’Aude Samama et ce livre ne fait pas exception.

Comme c’est mentionné dans la présentation de l’éditeur, Denis Lapière s’est librement insprié d’une nouvelle de Robert Louis Stevenson.
Puisque j’ai le recueil de toutes ses nouvelles, j’ai recherché de quelle nouvelle il s’agit, Ollala, et je l’ai lu.. en effet.. "librement"... il commence par changer le sexe du héros et en fait une héroïne.. mais rien à dire, cela colle et j’ai passé un très bon moment avec cette BD.

La couverture donne aussi un indice sur la « couleur » de ce livre, cela va devenir chaud sur certaines pages… encore une fois très bien mis en image par Aude Samama… et elle a bien fait de s’inspirer au cinéma pour donner les traits d’un jeune Marlon Brando au jeune homme qu’Hélène va rencontrer…

Je vais continuer de découvrir son monde… fascinée et enthousiaste je suis !









Dernière édition par kenavo le Mer 7 Juin - 18:24, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aude Samama

Message par kenavo le Lun 12 Déc - 12:23

Scénario: Denis Lapière


À l’ombre de la gloire
Présentation de l'éditeur
Portrait croisé de deux personnalités des années trente en France, Mireille Balin et Young Perez ont tout deux connu la gloire avant de connaître un destin tragique. Une histoire authentique subtilement racontée par Denis Lapière et magnifié par les peintures d’Aude Samama

Tombée sous le charme des images d’Aude Samama, j’étais contente de voir qu’elle figurait parmi les BD de la rentrée.
Et en plus ils savent comment me faire encore plus plaisir : une histoire dans le genre de biographie romancée !

Je ne connaissais ni Young Perez ni Mireille Balin. Deux destins assez tragiques qui sont bien rendus par la palette de couleur des images sensibles d’Aude Samama

Mais je dois avouer que le scénario est un peu trop « rigide » à mon avis.
Sinon, bon moment de lecture et les images valent vraiment le détour !

on peut voir plus de planches ici


Dernière édition par kenavo le Mer 7 Juin - 18:25, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aude Samama

Message par kenavo le Lun 12 Déc - 12:23

Scénario: Denis Lapière, d’après le roman de Jack London


Martin Eden
Présentation de l’éditeur
Début du XXe siècle. Martin Eden est un jeune marin d'Oakland né dans les bas-fonds. Un soir, il défend un jeune homme lors d'une rixe. Celui-ci, issu de la classe aisée, l'invite chez lui à dîner pour le remercier. À cette occasion, Martin rencontre sa sœur, Ruth Morse, jeune fille délicate, dont il tombe amoureux. Il décide de s'instruire pour la conquérir. Petit à petit, d'abord pour plaire à la jeune fille qu'il aime, puis par goût réel de l'étude, il se forge une culture encyclopédique et s'efforce de devenir célèbre en devenant écrivain. Mais malgré le talent qu'il pense avoir, il n'arrive pas à vivre de sa plume.

Aude Samama, talentueuse illustratrice, travaille sa peinture jusqu’à l’épure, avec pour inspiration l’expressionnisme allemand, en résonance avec le récit délicat de Denis Lapière sur la fragilité et la complexité des êtres.

Encore un grand coup de cœur !

Et c’est en grande partie dû au graphisme d’Aude Samama. Oh, comme j’adore son travail…

Depuis que j'ai lu plusieurs commentaires élogieux concernant ce roman de Jack London, je me suis toujours promis de le lire. Jusqu’aujourd’hui cela ne s’est toujours pas fait.

Mais voilà que le scénario de Denis Lapière m’a donné une bonne idée de la qualité de ce texte. Je pense que la lecture ne va pas tarder.

Mais jusque-là je savoure ce dessin sublime qui me donne dès à présent de belles images pour accompagner le roman.






_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aude Samama

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum