Robert Seethaler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Robert Seethaler

Message par kenavo le Ven 23 Déc - 6:06



Robert Seethaler, né le 7 août 1966 à Vienne, est un écrivain, scénariste et acteur autrichien.
ll partage son temps entre Berlin et Vienne.


Source : Wikipédia


Bibliographie
2014 Le Tabac Tresniek
2015 Une vie entière


son site


Dernière édition par Kenavo le Lun 23 Jan - 8:34, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6438
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Seethaler

Message par kenavo le Ven 23 Déc - 6:06

/
Ein ganzes Leben / Une vie entière
Présentation de l’éditeur
Héros du Tabac Tresniek, le jeune Franz Huchel débarquait de ses montagnes et venait apprendre la vie dans la Vienne des années trente. Andreas Egger, le personnage principal du nouveau roman de Robert Seethaler, effectue le parcours inverse : c'est de la ville qu'il est amené, enfant, dans ces montagnes où il va passer "une vie entière". Aucun adulte bienveillant pour lui expliquer le monde. Il est recueilli par une brute qui l'estropie, et se constitue seul son éthique personnelle. Quand il se soustrait enfin à la tyrannie de son patron, ce n'est pas pour travailler comme lui la terre, les yeux baissés : "Un homme doit vivre la tête haute", déclare-t-il à Marie, la jeune fille dont il est amoureux. Aussi prend-il part à l'aventure des téléphériques, qui vont ouvrir sa vallée à la modernité, avant d'être envoyé en 1942 sur le front de l'Est, dans les montagnes du Caucase. A son retour, "les géraniums ont remplacé les croix gammées aux fenêtres du village" et les étables vidées de leurs bêtes abritent les skis des touristes... Pris par l'intensité poétique des images, par la vérité de ce personnage de montagnard terriblement humain, et par une langue sobre et rythmée où chaque mot est pesé, on ne lâche pas ce bref roman d'une vie "minuscule". La beauté rare de ce petit livre a valu à Robert Seethaler le statut de meilleur auteur de l'année, décerné par les libraires d'outre-Rhin.

Après une lecture d’un livre, j’écris d’abord mon commentaire avant d’aller à la recherche de commentaires où autres textes qui parlent du livre lu.

Cette fois-ci, j’ai regardé d’abord une vidéo (malheureusement plus disponible) où Robert Seethaler présente ce livre et j’étais très contente d’entendre qu’il aime plus toucher son lecteur que d’atteindre un but intellectuel.

C’est le cas chez moi, je suis ressortie de cette lecture émue et touchée au plus haut point.

On suit le parcours d’une vie de presque 80 ans en même pas deux cent pages. L’auteur a choisi quelques moments importants et moins importants pour faire le dessin de cette vie assez ‘banale’, mais en donnant une voix à cet Andreas Egger, sa vie devient extraordinaire.

L’écriture est tellement dense et sublime, dès la première page on ne peut pas s’arrêter de lire.

Robert Seethaler parle dans la vidéo aussi de la montagne et je pense qu’elle tient le second rôle de ce livre. Les scènes qui décrivent la beauté du paysage devraient plaire à tous les amateurs des contrées montagnardes !

Pour moi une des plus belles lectures de 2015… et cet auteur figure depuis sur la liste de mes favoris !


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6438
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Seethaler

Message par Arabella le Ven 23 Déc - 8:22

Une vie entière

La vie d'Andreas Egger, dans le monde rural de l'Autriche au XXe siècle. Toute une vie résumée en 150 pages. Entre la dureté du monde paysans traditionnel, surtout pour un orphelin, la seconde guerre mondiale, puis les transformations rapides de la société dans la deuxième moitié du siècle.

J'avais beaucoup aimé le tabac Tresniek, le premier livre de Robert Seethaler publié en français. Je crois que j''ai encore plus aimé celui-ci. Ce regard tendre et fraternel posé sur ce personnage, qui est en quelque sorte une anti-thèse de héros de roman : personnage humble parmi les humbles, simple parmi les simples. robert Seethaler lui donne une grande dignité, et nous attache à lui. Tout cela avec une grande pudeur, en refusant les effets et le pathos, alors que cette vie, aurait pu donner lieu à grand mélo, on est exactement dans le contraire, dans la simplicité qui ressemble au personnage. L'écriture est une vraie splendeur, dépouillée en apprence mais d'une grande poésie et expressivité. Robert Seethaler sais choisir le mot juste, celui qui permet d'aller à l'essentiel d'emblée.
Un immense plaisir de lecture, j'espère que d'autres livres de cet auteur vont suivre bientôt.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2123
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Seethaler

Message par Arabella le Ven 23 Déc - 8:23

Le tabac Tresniek

Lecture délicieuse, ce qui peut paraître incongru vu le sujet, et les choses pas très sympathiques qu'il évoque, à ce moment de prise de pouvoir par les nazis. Mais l'auteur arrive à accomplir ce tour de force.

Sigmund Freud n'a sans doute pas grand chose à voir avec le vrai, mais c'est sans importance, tellement le personnage, et ses dialogues avec Franz, le personnage principal du roman, sont intelligents et malicieux.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2123
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Seethaler

Message par Aeriale le Ven 23 Déc - 10:08

-Une vie entière-

L'histoire toute simple d'un brave gars, orphelin de naissance et recueilli par un homme tyrannique qui l'estropie pour toujours. De l'extérieur, à part une incursion puis son emprisonnement sur le front de l'Est, il ne verra que les montagnes autrichiennes, dont il connaîtra tous les recoins, et ne vivra qu'un seul amour, trop tôt emporté par une tragédie. Le récit d'une vie on ne peut plus banale, rendue lumineuse par l'écriture sobre et toute en pudeur contenue de l'auteur.

Une existence qui pourrait nous paraître sinistre et sans relief, mais à laquelle Seethaler sait donner une aura particulière. Car Andreas Egger ne se plaint jamais, accomplit de rudes taches sans ciller, et trouve le bonheur dans la contemplation pacifique de ce monde qui bouge à vitesse grand V. Tout est pesé, choisi, il y a des moments d'une poésie rare qui nous prennent par surprise au détour d'un mot, ou d'une phrase. Et là, on se retrouve au côté d'Andreas, à se dire que le bonheur peut aussi se cacher à portée de main, si on a les yeux grands ouverts pour le voir. Un beau texte et un personnage profondément attachant!


Extrait  

ls s'assirent dans l'herbe et s'adossèrent au tronc d'un hêtre roux renversé. Le bois avait emmagasiné la chaleur des derniers jours d'été, il embaumait la résine et la mousse sèche. Autour d'eux, les cîmes des montagnes se découpaient dans le ciel clair. Marie trouvait qu'elles ressemblaient à de la porcelaine, et, bien qu'il n eût jamais vu de porcelaine de sa vie, Egger lui donna raison. Il fallait donc regarder où on mettait les pieds, dit il, un faux pas et tout le paysage se fêlerait ou volerait en une foule de petits éclats de paysage. Marie éclata de rire!

.
avatar
Aeriale

Messages : 2337
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Seethaler

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum