R.K. Narayan

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

R.K. Narayan

Message par domreader le Sam 24 Déc - 19:16

Voici un auteur indien dont la fraîcheur et la profondeur m’ont touchée. On l’a souvent comparé à Faulkner. Narayan écrit en anglais.



Il est né à Madras en 1906, et comme le métier de son père nécessitait de nombreux déplacement, il a passé une partie de son enfance chez sa grand-mère qui l’a instruit en lui donnant des cours dans différentes matières incluant les maths,  le sanskrit et l’anglais. En famille on parlait anglais et toute faute grammaticale était critiquée. C’était aussi un lecteur avide qui s’est très tôt nourri des classiques anglais.  Puis la famille s’installe à Mysore où il termine ses études secondaires, il rate une première fois son examen d’entrée à l’université mais pendant l’année où il le prépare à nouveau il se met à écrire et dévore les livres. Il obtiendra une licence de lettres, il décide alors de devenir écrivain et dans son premier roman ‘Swami and Friends’ il crée la petite ville de Malgudi où se situeront ensuite plusieurs de ses œuvres romanesques.
Son premier roman est rejeté par les éditeurs et c’est à Graham Greene qu’il devra sa publication, ainsi que celle des deux romans suivants qui contiennent beaucoup d’éléments autobiographiques. Il se marie en 1934, mais sa jeune femme meurt en 1939. Il écrit un roman très largement autobiographique inspiré de cet épisode douloureux (‘The English Teacher’).
Ce n’est qu’ensuite que ces romans deviennent moins autobiographiques avec ‘Mr Sampath’, puis ‘The Financial Expert’ (1951) qui est considéré comme son chef d’œuvre. Suivront  ‘Waiting for the Mahatma’, ‘The Guide’ in 1956, ‘The Man-Eater of Malgudi’ 1961. Ses écrits sont très variés, romans, journaux, essais, des réécritures du Ramayana et du Mahabharata, des mémoires, des nouvelles….
Il est mort à l’âge de 95 ans en 2001.

Eléments biographiques essentiellement tirés de Wikipédia.

Bibliographie

1985 Le licencié ès-lettre,
1992 Le professeur d'anglais, 
1994 Le peintre d'enseignes,
1994 Sous le banian : Et autres histoires,
1995 Mémoires d'un Indien du sud,
1996 L'Ingénieux Mr Sampath,
1998 Le Guide et la danseuse,
1998 Dans la chambre obscure,  
1999 En attendant le Mahatma,
1999 Le conte de grand-mère (nouvelles),
2003 Un tigre pour Malgudi,
2013 Le Magicien de la finance,

_________________
'Be curious, not judgmental.' Walt Whitman
avatar
domreader

Messages : 627
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: R.K. Narayan

Message par domreader le Sam 24 Déc - 19:17

Le Peintre des Enseignes
The Painter of Signs
R.K. Narayan



Voici un des romans de Narayan qui se déroule dans la petite ville inventée de Malgudi. Raman y est peintre d’enseignes et il met un point d’honneur à peindre ses enseignes avec grand soin en utilisant la calligraphie appropriée selon l’enseigne, sans faire de fautes, en accordant la couleur au sujet, etc.. Car Raman est un homme éduqué, qui a été à l’université. Il a un cercle de connaissances, avec qui il boit régulièrement thé ou café en échangeant ses opinions politiques ou philosophiques sur tel ou tel sujet. Narayan nous introduit dans la vie plutôt bien réglée de Raman et de ses routines en y mêlant nombre d’anecdotes savoureuses sur la vie à Malgudi. Raman vit avec sa vieille tante très pieuse qui s’occupe de tenir le foyer et veille à ce que Raman soit bien nourri, elle aussi est pourvoyeuse de nombre d’histoires sur sa vie, celle des voisins ou autres habitants de la ville et elle prodigue un déluge de conseils à Raman. Son rêve est de le voir se marier avec une jeune fille qui conviendrait. Mais voilà…Daisy apparaît ! C’est une jeune femme décidée et libérée qui travaille pour le planning familial et qui est chargée de faire la tournée des villages autour de Malgudi pour y développer l’utilisation de la contraception. Elle voudrait que Raman peigne des enseignes ‘éducatives’ qui seraient apposées à des endroits clés dans les villages. Raman part donc en tournée avec elle et se retrouve littéralement ensorcelé par cette femme qu’il veut épouser. La suite est bien sûr à découvrir….

Je vais poursuivre ma découverte de Narayan car je me suis laissée vraiment entraîner à Malgudi où l’auteur nous met à l’aise en nous contant des petits riens, en nous installant patiemment au milieu de tous ses personnages. Je trouve vraiment rare d’avoir la voix des personnages qui résonne longtemps en moi après avoir refermé un livre et pourtant c’est ce que Narayan réussi à faire avec la vieille tante de Raman, qui n’est pas un personnage central, et pourtant elle s’est imposée à moi pendant un bon moment. Elle représente le côté ancestral, sage, la tradition à laquelle on ne doit pas déroger, et Daisy c’est tout simplement le progrès, la nouveauté bonne ou mauvaise. Quand à Raman, il a bien du mal à se situer au milieu de tout cela.

_________________
'Be curious, not judgmental.' Walt Whitman
avatar
domreader

Messages : 627
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: R.K. Narayan

Message par domreader le Sam 24 Déc - 19:20



Le Guide
The Guide
R.K. Narayan


Le Guide est à la fois l’histoire d’un anti-héro puis d’un héros malgré lui ou d’un héro qui finit par croire qu’il doit être un héro. Avec Narayan, l’humour et la dérision sont toujours au rendez-vous.

Raju est un pauvre type qui a tout perdu et qui sort de prison quand il arrive aux abords d’un petit village et s’installe en solitaire au bord de la rivière près d’un vieux temple. Très vite par divers malentendus, les gens du coin finissent par croire qu’il est un saint homme et non seulement lui demandent conseil, mais aussi lui portent des offrandes et veillent à son confort. Raju, loin de les détromper, alterne entre présent et passé quand il médite sur sa vie et se souvient de ce qui l’a mené au bord de cette rivière à ‘faire le sage’, à devenir cette fois un guide spirituel. Il se souvient comment d’un petit commerçant et (faux) guide touristique prospère il a tout perdu en passant par un grand amour et aussi par le rôle d’imprésario. Le problème de Raju c’est qu’il se laisse toujours porter par les événements et que lorsqu’il doit prendre une décision, il choisit systématiquement la mauvaise. Mais comme il est malin et adaptable, il rebondit…jusqu ‘au jour où cela n’est plus possible. Là encore, il trouve une porte de sortie, il va devenir un vrai, un grand héro !

Narayan est tellement agréable à lire, le récit coule de source, l’écriture est fluide, simple et malicieuse, même dans le drame. Un bien joli roman sur les faux-semblants, les rôles plus ou moins bien assumés par tout un chacun tout au long de la vie

_________________
'Be curious, not judgmental.' Walt Whitman
avatar
domreader

Messages : 627
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: R.K. Narayan

Message par Arabella le Dim 25 Déc - 8:50

Un auteur que j'aime énormément.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2105
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: R.K. Narayan

Message par Arabella le Dim 25 Déc - 8:53

Srinivas, un presque quarantenaire, père de famille, est quelque peu mis en demeure par son frère aîné de savoir ce qu'il veut faire dans la vie. Il a une illumination, et décide de fonder un hebdomadaire, l'Etendard. Il va pour le faire dans la ville de Malgudi. Il trouve à se loger, louant à un vieil homme riche et très avare, qui dissimule son avarice sous le prétexte d'ascétisme. Et enfin, après de nombreuses difficultés, trouve un imprimeur, un certain Mr. Sampath, qui prend très à coeur les intérêts de son client. Mais après quelques temps, Mr. Sampath annonce que ses ouvriers se sont mis en grève illimitée et se lance dans le monde du cinéma, dans lequel il entraîne Srinivas, qui devient de rédacteur scénariste.
L'ingénieux Mr Sampath

Un pur délice. Sans doute le livre le plus franchement drôle parmi ceux que j'ai lu de Narayan. L'incroyable Mr Sampath, l'ancien comédien inassouvi, véritable illusionniste, qui fait croire ce qu'il veut aux gens est le moteur du roman, mais chaque personnage est croqué d'une façon tendre, amusée mais avec un certain mordant. le monde du cinéma donne lieu à des scènes inénarrables, et la vie entre voisins dans un immeuble indien est aussi savoureuse au possible. Sans oublier quelques scènes de vie de famille, drôles et douces à la fois.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2105
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: R.K. Narayan

Message par Arabella le Dim 25 Déc - 8:57

Le peintre d'enseignes

Domreader a très bien résumé ce roman, je ne vais donc pas vous répéter les mêmes choses. C'est un vrai bonheur que de suivre Raman, adopter son rythme, jamais pressé, toujours le temps de regarder autour de lui, de voir les gens, les petits détails du quotidien, de boire ou manger quelque chose. Il est l'observateur privilégié d'une communauté, d'un quartier. Et lorsqu'il voyage avec Daisy, il porte me même regard interessé sur les gens des villages qu'ils traversent, sans jugement, avec de la sympathie, prêt à accepter les gens qu'il rencontre et ce qui lui arrive tel quel.

J'ai eu la sensation que sa philosophie de la vie devait être proche de celle de l'auteur, qui dépeint son personnage principal et tous les autres, avec une indéniable tendresse, mais aussi avec d'humour beaucoup d'humour, n'hésitant pas à se moquer gentiment de ses personnages, comme Raman est finalement prêt à se moquer de lui-même. Les passages du voyage sur le char à boeuf, ou celui dans lequel Raman craint d'être arrêté par le police et pour tester ce qu'il risque s'approche de plus en plus du commissariat, sont vraiment drôles.

Une belle découverte pour moi, et je vais donc continuer à découvrir cet auteur, dont on trouve encore heureusement des livres en bibliothèques.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2105
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: R.K. Narayan

Message par Epi le Dim 25 Déc - 10:15

Super d'avoir ouvert ce fil, je m'étais promis de revenir à Narayan mais je l'avais un peu oublié... Je vais faire remonter The Guide (c'est fou le nombre de livres que je fais remonter dans ma PAL en ce moment   wink4 )

The painter of signs
(Le peintre des enseignes)

Raman est célibataire et vit avec sa vieille tante, qui s'occupe de lui depuis la mort de ses parents dans un accident.
Il peint des enseignes avec art et passion et mène une vie tranquille, entre les visites chez ses clients et celles du bar où il rencontre ses amis tous les jours, et, surtout, éloigné des femmes le plus possible.

Mais voilà, pour son travail, il rencontre Daisy, responsable d'une antenne du planning familial et l'accompagne dans sa tournée de villages où elle tente de persuader les gens de faire moins d'enfants. Raman va tomber bien sûr éperdument amoureux d'elle.

Mais Daisy est complètement indifférente à son charme la plupart du temps tout en lui envoyant quelques signes d'intérêt de temps à autre. Daisy est aussi passionnée par son travail, sa "mission", elle veut aller jusqu'au bout de ses convictions et ne fait aucun compromis. Elle est moderne, et refuse de se plier aux soumissions que connaît la femme indienne traditionnelle. Elle aime sa liberté et son travail par-dessus tout. Pour elle, sa vie est toute tracée, elle n'a qu'un but : convaincre tous ces villageois que les familles nombreuses, c'est terminé, qu'ils doivent se contenter de deux enfants maximum. Personnage un peu rigide, sans grandes nuances, exact opposé de Raman qui lui ne cesse de se poser des questions, de s'adapter aux situations, de rêver, de rire, de vivre sa vie intensément.

La passion qui le consumme ne l'empêche pas d'avoir un œil critique sur lui-même et sur sa dulcinée, mais sa lucidité ne lui sert à rien et ses résolutions ne tiennent pas longtemps. C'est un homme tout simplement, avec ses questionnements et surtout sa soif d'amour, au début complètement niée puis peu à peu si dévorante qu'il en fait des tas de bêtises. Au contact de Daisy, toutes ses bonnes intentions tombent, les unes après les autres et cela donne prétexte à des scènes comiques telles que celle du chariot et celles qui en découlent, sa peur d'avoir été dénoncé, sa visite au poste pour voir s'il se fait arrêter… Un vrai régal.

Ici, les rôles ne sont pas conventionnels et la suprématie du mâle en prend pour son grade. C'est Daisy qui mène la danse et Raman, amoureux, n'a aucune volonté devant ses exigences. Daisy est une femme libérée et représente l'émancipation de la femme. Au contraire, la tante de Raman, qui apparaît tout au long du roman, représente la tradition, religieuse et familiale.

Entre tradition et modernité, Raman doit faire face à ses contradictions, il a des principes mais peu de volonté à les respecter, ce qui lui donne des remords mais il s'abandonne avec facilité à son amour, prêt à accepter une vie qu'il n'a absolument pas choisie.

En toile de fond, la vie d'une petite ville indienne, admirablement reconstituée, avec ses commerçants, les voisins, le temple… ainsi que celle de petits villages où les idées nouvelles n'ont pas encore fait de percées. Les nombreuses scènes de rues, du quotidien, sont fortes et imagées, ce livre est un vrai dépaysement.

Les tribulations de Raman permettent de peindre une certaine Inde et surtout d'aborder le problème de la surpopulation et d'une tentative de contrôle des naissance initiée dans les années 70 ainsi que l'ouverture à un mode vie plus moderne. Mais cela est fait avec beaucoup d'humour, de comique dans les situations, de légèreté même et les excellents dialogues sont un pur ravissement.

Beaucoup d'émotion aussi, surtout à la fin, quand l'auteur laisse un peu plus longtemps la parole à la vieille tante qui décide d'aller mourir à Bénarès.

Un roman extrêmement agréable à lire. Le premier de Narayan pour moi mais certainement pas le dernier.

_________________
Let It Be
avatar
Epi

Messages : 1334
Date d'inscription : 29/11/2016
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: R.K. Narayan

Message par Arabella le Dim 25 Déc - 10:28

Epi a écrit:

Un roman extrêmement agréable à lire. Le premier de Narayan pour moi mais certainement pas le dernier.

On va suivre ça. Wink

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2105
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: R.K. Narayan

Message par Epi le Dim 25 Déc - 10:37

Heureusement que The Guide n'est pas très épais, je vais pouvoir le lire assez rapidement (comme tous ceux qui refont surface soudainement ptdr)

_________________
Let It Be
avatar
Epi

Messages : 1334
Date d'inscription : 29/11/2016
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: R.K. Narayan

Message par Arabella le Dim 25 Déc - 10:38

Le triangle des Bermudes des PAL...heureusement (ou pas) les livres en reviennent parfois.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2105
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: R.K. Narayan

Message par Queenie le Dim 25 Déc - 12:34

Super !
Moi qui voulais relire un livre d'un auteur indien (ma précédente lecture doit remonter à 15ans !), sans savoir vers où me diriger, je vais voir lequel des livres de cet auteur me plairait le plus (suggestion ?).

_________________
*Imaginer en Grand*
avatar
Queenie

Messages : 1891
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: R.K. Narayan

Message par Epi le Dim 25 Déc - 14:17

Je ne connais que Le peintre des enseignes mais je pense qu'il pourrait bien te plaire Queenie.

_________________
Let It Be
avatar
Epi

Messages : 1334
Date d'inscription : 29/11/2016
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: R.K. Narayan

Message par Queenie le Dim 25 Déc - 18:32

d'acc !

_________________
*Imaginer en Grand*
avatar
Queenie

Messages : 1891
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: R.K. Narayan

Message par Arabella le Dim 25 Déc - 19:00

Le peintre des enseignes est très bon, je garde ma préférence à Mr Sampath, aussi parce que c'est très drôle, en particulier les scènes dans le milieu du cinéma.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2105
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: R.K. Narayan

Message par Aeriale le Dim 25 Déc - 19:34

-Le peintre des enseignes-

J'avais écouté Domreader

N’hésitez pas à découvrir Narayan si vous le pouvez, c’est un conteur et un enchanteur.
C'est tout à fait exact, une vraie découverte

Beaucoup de tendresse et de fraîcheur dans ce livre qui est un véritable petit bijou de malice autant que de lucidité! J'ai adoré suivre Raman, partager ses questionnements et ses égarements devant la belle Daisy, volontaire et déterminée, si à l'encontre des principes ancestraux caractérisés par la vielle tante.

J'ai ri devant ses faux pas d'amoureux transi, voyagé avec eux dans le temps et l'espace et appris beaucoup sur l'âme indienne, bloquée par ses traditions. Narayan revoit le mythe de l'homme fort et dominateur et celui de la femme soumise et nous livre ici une vision résolument moderne dans une époque encore empêtrée dans ses croyances. Un regard pertinent, précurseur d' une évolution que l'on peut deviner lente et semée d'embûches.

Je n'avais qu'une hâte en le quittant, me replonger dans cette atmosphère totalement dépaysante avec un autre roman de lui!
avatar
Aeriale

Messages : 2238
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: R.K. Narayan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum