Pablo Auladell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pablo Auladell

Message par kenavo le Ven 2 Déc - 7:32




Pablo Auladell est né à Alicante en 1972. Autodidacte, il travaille comme illustrateur (notamment des contes de Grimm et d’Andersen) et auteur de bandes dessinées, notamment pour les éditions Sinsentido, Anaya et Ponent.

En 2008, son album Soy mi sueño, sur scénario de Felipe Hernandez Cava, a été très remarqué. La Torre blanca (La Tour blanche) avait reçu le prix de la révélation au Salon de Barcelone en 2006, tout en étant également nominé dans les catégories « meilleure œuvre » et « meilleur dessin ».

source: Editeur


Dernière édition par Kenavo le Mar 24 Jan - 13:36, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pablo Auladell

Message par kenavo le Ven 2 Déc - 7:35


La Tour Blanche
Présentation de l'éditeur
Un homme revient dans la petite station balnéaire où il passait autrefois ses vacances. Hanté par la magie des étés de son enfance, il revit toutes sortes de détails appartenant à sa mythologie intime. Il a gardé intactes les sensations de son premier amour, qui constituent son trésor le plus précieux. La petite fille d’hier doit être une femme à présent. Toutefois ce n’est pas elle, mais une de ses copines, celle que l’on surnommait « Méduse », que l’homme retrouve et avec qui il entame un pas de deux hésitant.

La « Tour Blanche » n’est, après tout, qu’un banal immeuble d’appartements planté face à la plage.

Le récit progresse selon deux plan narratifs montés en alternance : le passé est évoqué en couleur, le présent en noir, blanc et gris. Le dessin d’Auladell est aussi délicat que sa peinture des sentiments. Son style d’une grande élégance ressuscite toute la luminosité des étés perdus qui ne reviendront pas...

Quel beau livre traitant la mélancholie des souvenirs de vacances.. des jours de jeunesse..

Images aussi tendres et sensibles que le sujet qu'il traite

On ne fait pas seulement une lecture mais un voyage dans les propres souvenirs, ses plances emportent le lecteur au bord de mer et pendant l'instant de lecture on part bien plus loin que vers la Tour Blanche

grand coup de coeur   drunken



_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pablo Auladell

Message par kenavo le Ven 2 Déc - 7:37

Scénario: Felipe Hernández Cava  


Je suis mon rêve

Présentation de l'éditeur
Je suis mon rêve (Soy mi sueño) est une bande dessinée historique qui aborde un sujet et une période mal connus du XXe siècle : la Seconde Guerre mondiale en Crimée et les souffrances d’une population exposée aux avancées et reculs des armées allemande et soviétique. Racontée du point de vue d’un aviateur, l’histoire innove par sa densité thématique. L’anecdote historique, le récit familial, la longue durée des nations et le temps du mythe se relaient et se croisent sans arrêt. Œuvre d’une grande beauté formelle, Je suis mon rêve est aussi un témoignage indirect sur la guerre civile, en Espagne et ailleurs en Europe, et une réflexion très profonde sur la rencontre d’une destinée individuelle et des grands mouvements de la culture. Le roman graphique de Felipe Hernández Cava, l’un des scénaristes majeurs de la BD européenne, et Pablo Auladell est également une tentative superbe et poignante de donner forme à l’expérience de ceux qui font et subissent la guerre.

Bien plus qu'une 'simple BD', si le terme "roman graphique" a eu besoin d'exemple, voici un!

Voilà vraiment du « dur », aussi bien pour le sujet que pour les images.
Mais d'une beauté exceptionnelle et tellement unique dans son genre. Je sors aplatie !

Je vais citer le premier paragraphe de la préface
qui est à lire en total de préférence après la lecture de l’album, elle révèle tout le livre jusqu’à la dernière image, pourquoi on ne la fait pas postface ?!

Si la bande dessinée est traditionnellement le règne de la fiction, de l’aventure, de l’évasion, les formes contemporaines du médium sont attirées plutôt par l’autobiographie, le document, le témoignage, bref, les faits plutôt que l’invention. Œuvre résolument moderne, Je suis mon rêve offre quelque chose de plus intrigant : une fiction historique, une histoire revue par le double filtre de la mémoire et de l’imagination, dégageant ainis une réflexion profonde sur le sens de l’histoire et les manières de prendre position par rapport aux totalitarismes du XXe siècle.
Viviane Alary

Pour tous ceux qui cherchent plus qu’une simple « mise en image » d’un sujet assez délicat.




_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pablo Auladell

Message par kenavo le Ven 2 Déc - 7:37

Texte : Antonio Ventura


Le rêve de Pablo
Présentation de l’éditeur
L'impatience de Pablo dans la douceur de son enfance.
Pablo, 4 ans, est très impatient de voir la mer. Mais il devra attendre d'être un peu plus grand pour réaliser ce rêve, car le chemin pour y accéder est trop escarpé.
Hormis regarder la mer, écouter les histoires de son grand-père marin et accompagner son frère aîné et les vaches sur les pâturages, ce qu'il désire le plus c'est d'apprendre à lire.
Toutes les attentes d'un petit garçon qui ne rêve que d'être grand. Voir la mer ou savoir lire qu'est-ce qui fait le plus grandir ?

Un texte poétique magnifiquement illustré par Pablo Auladell.
Un hommage à Juan Farias, le grand écrivain galicien, qui fut marin.

Livre qui rentre plutôt dans la section ‘jeunesse’ mais je ne vais pas ouvrir un deuxième fil.

Tout comme dans les deux autres livres de Pablo Auladell que j’ai lu, c’est son talent d’illustrateur qui me fascine.

Livre grand format qui contient plein de belles images qui accompagnent ce texte très poétique.

À la fin du livre on a la conviction que Pablo va réaliser les deux rêves qui lui sont si chers.




_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pablo Auladell

Message par kenavo le Ven 2 Déc - 7:39

d’après John Milton


Le Paradis perdu
Présentation de l’éditeur
Le dessinateur espagnol Pablo Auladell livre la première adaptation en BD du célèbre poème épique de Milton évoquant la tentation d'Adam et Eve par Satan puis leur expulsion du jardin d'Eden. Une vision spectaculaire et puissante, des images de toute beauté.

Je ne sais pas si vous connaissez l’œuvre de John Milton, Le Paradis perdu ?

« spectaculaire » et « puissant » sont en effet les mots qu’on doit utiliser pour décrire cette œuvre de Pablo Auladell.

C’est si extraordinaire, je suis époustouflée   drunken

Je m’incline devant le talent de Pablo Auladell et de sa façon pour montrer cette histoire.

Je dois dire que mon intérêt pour l’histoire elle-même n’est pas au plus haut point, le texte de Milton ne se trouve pas dans mes croyances… mais je suis enthousiasmée de ce qu’un artiste a pu en faire.

C’est d’une beauté qui laisse sans voix…

Et chapeau pour Actes Sud d'avoir eu l'audace de publier cette merveille!














_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pablo Auladell

Message par kenavo le Ven 2 Déc - 7:41

Textes de Pablo Auladell, Rafa Burgos et Julián López Medina


La fête abandonnée
Présentation de l’éditeur
Un livre composé de douze textes courts magnifiquement illustrés, empreints d'une beauté mélancolique, situés dans l'univers des saltimbanques et traitant, entre autres, des sensations, des souvenirs, des petits bonheurs fragiles.


Un autre grand coup de cœur pour cet artiste !

Un livre imprégné d’une douceur et poésie… plein de mélancolie qui s’associe si bien avec les images de Pablo Auladell.

Bien que les textes soient écrits par trois auteurs différents, on les lit d’une traite sans s’en rendre compte qu’ils puissent avoir des origines différentes.

Ils sont dans la même veine que les images, des petits moments de souvenirs, des bouts de vie qui ressurgissent du passé.

Je l’avoue volontiers, je suis partiale quand il s’agit de Pablo Auladell, et il m’a enchantée une fois de plus… un livre que je vais lire et relire


Extrait

« On se voit demain après-midi », lui dis-je.

C’était l’été, un des premiers. J’étais certain de la rencontrer, car il y avait une éternité dans chacune de ces après-midi impossibles de remplir, tels des puits sans fond. Mais nous ne nous vîmes pas. Ni ce jour, ni le suivant, ni les autres qui finirent pas se fondre dans le papier continu des heures molles, car en ce temps-là, en réalité, les étés n’étaient faits que d’une seule après-midi qui durait des mois et n’avait pas de portes.


Les images sont si jolies, j’avais de la peine de ne pas les mettre toutes sur ce fil… voici quelques-unes qui redonnent l’atmosphère du livre





_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pablo Auladell

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum