Tabish Khair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tabish Khair

Message par Arabella le Mar 27 Déc - 20:46

Tabish Khair  (1966 -    )






Poète, romancier, journaliste, critique littéraire, Tabish Khair est professeur de littérature à l’université d’Aarhus, au Danemark. Né à Gaya, dans le Bihar, en 1966, il a publié son premier recueil de poèmes, Where Parallel Lines Meet, en 2000 chez Penguin. Apaiser la poussière, publié par Picador en 2004, est son premier roman. Il fut sélectionné pour le Encore Award, prix décerné par la Société britannique des Auteurs. Le deuxième, intitulé Filming: A Love Story, a paru chez le même éditeur en 2007. Harper Collins publiera à l’été 2010 son prochain recueil de poèmes, Man of Glass, ainsi que son troisième roman, A propos d’un thug, qui se situe dans le Londres victorien. Il collabore régulièrement à divers journaux et magazines britanniques, américains, indiens, danois… tels The Guardian, Outlook India, Times of India, The Independent, The Wall Street Journal, etc.


Bibliographie française

À propos d’un thug
Apaiser la poussière
Comment lutter contre le terrorisme islamiste dans la position du missionnaire

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2105
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabish Khair

Message par Arabella le Mar 27 Déc - 20:48

À propos d’un thug

Livre dense et foisonnant, dans lequel plusieurs récits s'entremêlent. Celui du narrateur (auteur ?) quelque part, surtout à partir d'une bibliothèque, celle de son grand-père, qui n'existe plus en réalité mais qui reste le lieu de tous les rêves et tous les possibles. Et divers récits qui tournent autour du Thug du titre, Amir Ali, un Indien. Les Thugs étaient une sorte de secte, au service de la déesse Kali, qui se livraient à divers crimes et délits, dont le meurtre par strangulation. Combattu par le colonisateur britannique, ils ont été objet de terreur et d'imaginaire. Amir Ali raconte sa vie de Thug au capitaine Meadows, scientifique de vocation, adepte de la phrénologie, qui l'amène à Londres. Ce récit (tout au moins une partie) nous est livrée, mais aussi des textes qu'Amir Ali écrit à la jeune femme dont il tombe amoureux. Et il y a aussi des récits centrés sur d'autres personnages de ce Londres du XIXe siècle, John May qui cherche à survivre dans ce Londres féroce pour les pauvres, le richissime lord Batterstone, un ex-militaire irlandais marié à un indienne….Ils racontent tous ce Londres terrible, fascinant, et dangereux aussi, des meurtres atroces sont commis de la même façon, les cadavres décapités, et l'ex-Thug Amir Ali est forcément soupçonné.

Livre complexe mais non compliqué à lire, il y a un côté ludique, un humour au second degré, une intrigue policière…Même si l'auteur aime jouer avec le lecteur, s'arrête parfois alors qu'on pensait savoir où il nous amène (mais pourquoi dire l'évidence semble-t-il nous dire), ce qu'il veut raconter c'est l'image et la place de l'étranger, vu comme une autre race, forcément inférieure, avec les stéréotypes et les fantasmes. Il crée des personnages multiples et terriblement attachants, des intrigues nombreuses et magistralement orchestrées…tout s'enchaîne à merveille et on est captivé et fasciné.

Brillant, intelligent, terriblement bien écrit (avec des variations d'écriture éblouissants dans les différents récits), un livre qui procure un grand plaisir de lecture et qu'on n'oublie pas de sitôt. Je vais me procurer d'urgence Apaiser la poussière.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2105
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabish Khair

Message par Arabella le Mar 27 Déc - 20:49

Apaiser la poussière

Un voyage en car en Inde. Un car privé, plus confortable et plus cher qu'un bus privé, mais quand même sacrément défraîchi. Nous suivons ceux qui l'ont emprunté : conducteur et contrôleur, et les voyageurs qui ont payé leur billet. Avant et après. Une plongée dans des existences, dont le voyage dans ce car constitue un moment révélateur. Des hommes et femmes, des pauvres et riches, ceux qui ont un chez eux et ceux qui le cherchent. Une plongée dans les réalités d'un pays multiforme. Drôle parfois, parfois tragique, sordide et belle à la fois. Des vies qui déraillent, d'autres qui s'épanouissent.

Un très beau roman qui donne le sentiment de s'immerger dans la vie quotidienne indienne. Dans les destins de ces personnages, qui représentent chacun un aspect de ce pays continent. Avec un certain humour et second degré. Ecrit dans une langue belle, à la fois sobre et évocatrice. Avec une intelligence rare, et une façon de mener la trame romanesque d'une façon originale et fortement pensée. Sans une seule fausse note. Un grand plaisir de lecture, et de quoi réfléchir et rêver un bon moment. Que demander de plus ? Juste de pouvoir trouver d'autres livres de l'auteur.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2105
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabish Khair

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum