A l'affiche en 2016

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: A l'affiche en 2016

Message par Arabella le Mer 4 Jan - 18:37

Oui, je pensais à Only lovers left alive. Avec des vampires.

La Palme Dog est giggle

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 1857
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2016

Message par kenavo le Mer 4 Jan - 20:22

@eXPie a écrit:On est déjà en 2017 sur ce fil, le temps passe vite...
au début on était en avance... maintenant on pourrait rechanger l'année dans le sujet du fil? ou ouvrir un deuxième fil pour les films de 2017? Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5324
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2016

Message par Arabella le Mer 4 Jan - 22:11

On devrait ouvrir un nouveau fil. Celui-ci n'aura servi qu'un mois.
Mais Paterson en tous les cas est bien sorti en 2016, comme je crois tous les autres films dont on a parlé jusqu'à maintenant. Les sorties 2017, c'est à partir d'aujourd'hui.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 1857
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2016

Message par kenavo le Jeu 5 Jan - 4:56

ok Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 5324
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2016

Message par Mordicus le Dim 8 Jan - 18:57


Tom Ford est parfait.
Pour les parfums.
Et au ciné.

J'ai hâte de le voir, rien que lui et moi.


Dernière édition par Mordicus le Dim 8 Jan - 19:12, édité 1 fois

_________________

Tried to fake it, I just can't take it
I don't care if it hurts... Just so long as it's real
avatar
Mordicus

Messages : 196
Date d'inscription : 03/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2016

Message par Alazone le Dim 8 Jan - 18:59

Bon je n'arrive pas à diviser et fusionner le message d'Aériale sur à l'affiche 2017 (et du coup celui de Mordicus qui suit). Va comprendre. Si quelqu'un peut utiliser sa baguette magique !

_________________
J'en chiais sang et eau, parce que lire, bordel, ça fait mal aux yeux au début, mais petit à petit l'âme se fait contaminer.
avatar
Alazone
Admin

Messages : 108
Date d'inscription : 29/11/2016

http://booksenstock.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2016

Message par eXPie le Mar 10 Jan - 23:47

@Arturo a écrit:J'en ressors, de Paterson ... Et comme j'aime généralement les films de Jarmusch, et avec ce sujet là ... ça ne pouvait que faire mouche. 
J'ai vraiment apprécié, et j'ai adoré l'atmosphère. 
Un film qui fait du bien, avec une vision positive (un peu trop?). 
Toutefois à ne pas conseiller à n'importe qui (beaucoup de bâillements dans la salle, peut-être la digestion du repas du jour de l'an ?  Laughing)
Vu Paterson. C'est vrai que c'est un très chouette film. La salle réagissait bien aux gags (le noir et blanc, le chien...), je n'ai pas vu de bâillements, mais plusieurs personnes ont quitté la salle, vers la moitié ou les trois quarts du film. Donc, certains n'entrent effectivement pas dedans.
Je ne suis pas un inconditionnel total de Jarmusch (Coffee and Cigarettes m'avait laissé assez froid), mais là le film fonctionne très bien.
avatar
eXPie

Messages : 334
Date d'inscription : 04/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2016

Message par eXPie le Dim 22 Jan - 17:56

Vu Manchester by the Sea, de Kenneth Lonergan, avec  Casey Affleck, Michelle Williams, Kyle Chandler. Golden Globe du meilleur acteur pour Casey Affleck (au total, 5 nominations aux Golden Globes).

Lee (Casey Affleck) travaille comme gardien dans une ville. Lorsque son frère aîné meurt brusquement, il va retourner à Manchester-by-the-sea, d'où ils sont originaires et où il a longtemps vécu. Il est divorcé ; on sent de la douleur, qu'il s'est passé quelque chose. Par fragments, on va tout apprendre.

Si on entre dans le film, ce qui est mon cas, on le trouvera le film vraiment très bon. Sinon, on trouvera que c'est un affreux mélo (la fameuse scène avec l'adagio d'albinoni, en fait sans doute un peu trop dans le surlignage, mais c'est très bien réalisé).

Les images sont très belles, aussi.

avatar
eXPie

Messages : 334
Date d'inscription : 04/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2016

Message par Aeriale le Jeu 26 Jan - 10:28

-Manchester by the sea-


@eXPie a écrit:Si on entre dans le film, ce qui est mon cas, on le trouvera le film vraiment très bon. Sinon, on trouvera que c'est un affreux mélo (la fameuse scène avec l'adagio d'albinoni, en fait sans doute un peu trop dans le surlignage, mais c'est très bien réalisé).
C'était mon cas aussi: Beaucoup aimé!!!

Deux frères que la vie a séparés, un neveu devenu orphelin de père, et un retour sur le lieu de sa jeunesse, c'est à peu près les éléments importants que je me contenterai de vous donner sans risquer de trahir l'intrigue.

Casey Affleck (Lee) est bouleversant. Gardien et homme à tout faire de quelques immeubles, il se borne à déboucher les WC et réparer des joints de plomberie en ignorant les avances de ses clientes, et accumulent les bagarres au pub voisin.  Fermé aux autres et à lui même, on devine un homme tourmenté, dévasté par quelque chose que l'on ignore. La mort de son frère le forcera à affronter ses démons.



Le cinéaste joue bien de ce flou en prenant son temps, se concentrant d'abord davantage sur les conséquences de cette disparition, les effets sur son fils (Lucas Hedges, bluffant) adolescent bagarreur et coureur qui cache son désarroi sous des allures de rebelle. Puis le présent renvoie au passé, et des flasbacks nous éclairent sur les raisons de l' éloignement et du rejet, chez Lee.  Changement de ton. Il se découvre. On comprend peu à peu le pourquoi de tout.



Kenneth Lonergan m'a épatée dans son approche des rapports entre les personnages. Beaucoup de pudeur, de justesse dans ce parcours , dans cette réadaptation au monde  qui s'improvise souvent et se heurte aussi à des bévues. Rien ne sera parfait, et l'acceptation d'un passé doit passer par des embuches et de la douleur. Pas de final illusoire, juste la vie et ses accommodements. C'est tellement ça. La classe, Mr Lonergan!
avatar
Aeriale

Messages : 1979
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2016

Message par Arabella le Jeu 26 Jan - 19:01

Le bois dont les rêves sont faits





Il s'agit d'un "documentaire" sur le bois de Vincennes, à la porte de Paris. Claire Simon filme une année, les saisons qui changent, les arbres, les évolutions de la nature. Mais surtout les gens qui fréquentent, ceux qui y travaillent, et dans certains cas, habitent le bois.

Le bois en lui-même est en partie conçu comme un espace métaphorique, un espace rêvé, un espace lié au conte, un non lieu et en même temps le lieu de tous les possibles. Mais les gens, eux, sont terriblement concrets, chacun dans sa spécificité et singularité. Entre ceux qui viennent y assouvir ou subir le désir, ceux qui choisissent ou sont contraints d'y vivre, ceux qui se promènent, viennent pique niquer, ils racontent leur existence même à Claire Simon, en quelques mots, mimiques, gestes. Des existences tragiques parfois, plus banales en apparence dans d'autres, mais jamais anodines.

Claire Simon a l'art d'établir le contact, de mettre en confiance, de s'intéresser sans brusquer, de laisser la parole. Et toutes ces personnes qu'elle croise ont besoin de se confier, d'exister dans le regard de l'autre, dans notre regard. Parfois cocasses, mais tous touchants à leur façon.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 1857
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2016

Message par Carito le Jeu 23 Fév - 19:23

Je suis allée voir Manchester by the Sea dimanche dernier, et j'en suis sortie complètement bouleversée… C'est rare qu'un film me fasse un tel effet, mais celui-ci m'a vraiment émue.
Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre en allant le voir, n'ayant lu aucune critique avant, et je dois dire que j'ai été très agréablement surprise: j'ai adoré!
Probablement le meilleur film que j'ai vu en ce début d'année.
Le jeu des acteurs est tout simplement excellent, et je n'ai eu aucune difficulté à entrer dans le film. Casey Affleck est exceptionnel dans ce film, très touchant.
Tout est très bien vu, Lonergan arrive à nous faire passer beaucoup d'émotions sans trop en faire, on a l'impression de vivre nous même ce drame aux côtés des personnages. 
Bref, je vous conseille vivement d'aller le voir!
avatar
Carito

Messages : 33
Date d'inscription : 27/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2016

Message par Aeriale le Ven 24 Fév - 13:55

@Carito a écrit:Probablement le meilleur film que j'ai vu en ce début d'année.
Très contente de lire ça, @Carito!  J'avais peur que tu le rates, je savais qu'il allait te toucher.

(Et cette fin, si proche de la réalité, envie de le revoir du coup drunken)

Sinon quelqu'un a t'il vu Lion? Je pense y aller ce week end, les avis sont très bons, plus du public que de la critique...Du coup je ne sais pas!

avatar
Aeriale

Messages : 1979
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum