Kore-eda Hirokazu

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Kore-eda Hirokazu

Message par Merlette le Jeu 25 Mai - 19:08

@Arabella a écrit:Déjà !

J'adore revoir les films que j'ai aimés!

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
avatar
Merlette

Messages : 2337
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kore-eda Hirokazu

Message par Invité le Ven 26 Mai - 13:11

J'aime bien le cinéma de ce réalisateur. Je me suis reconnu dans le personnage de Ryota (dans le dernier au ciné), ça doit être le côté ado attardé,  cat

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kore-eda Hirokazu

Message par Merlette le Ven 26 Mai - 18:15

Arturo a écrit:J'aime bien le cinéma de ce réalisateur. Je me suis reconnu dans le personnage de Ryota (dans le dernier au ciné), ça doit être le côté ado attardé,  cat

Very Happy

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
avatar
Merlette

Messages : 2337
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kore-eda Hirokazu

Message par Arabella le Ven 26 Mai - 21:06

Arturo a écrit:J'aime bien le cinéma de ce réalisateur. Je me suis reconnu dans le personnage de Ryota (dans le dernier au ciné), ça doit être le côté ado attardé,  cat

Un peu le côté écrivain aussi peut être ? Very Happy

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2206
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kore-eda Hirokazu

Message par Invité le Sam 27 Mai - 11:14

Oui, forcément, ça ne pouvait que me parler.  Wink

J'avais bien aimé aussi ses films Nobody Knows, et Tel père, tel fils (même si parfois un peu caricatural).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kore-eda Hirokazu

Message par darkanny le Sam 27 Mai - 12:57

Déplacement de mon commentaire du fil "A l'affiche....."


Agrandir cette image

J'ai bien aimé ce film bien qu'il repose sur un scénario à priori banal.
Un homme, adepte du jeu et des paris, ne parvient pas à se faire une place dans la société.
Il est séparé de sa femme et de son fils, il leur doit une pension alimentaire qu'il n'arrive pas à gérer, il a pourtant un avenir d'écrivain puisqu'il a écrit un roman primé, mais les années passent et le deuxième roman tarde.

Le metteur en scène apporte une attention toute particulière à ses acteurs qui sont impeccables de justesse et de sensibilité jusqu'au bout.

Mention particulière à la mère du héros, une petite vieille, veuve, vivant dans une cité HLM très à l'étroit où se heurtent en permanence les personnages du film, notre héros, sa soeur, son ex femme et son jeune fils.

Cette petite vieille est exceptionnelle, futée, bienveillante, instruite, c'est le pôle du film.

De très bons dialogues, une ambiance caractérisée par des moments assez dramatiques où l'humour se taille une bonne part, ce qui fait un très bon moment de cinéma.
avatar
darkanny

Messages : 746
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kore-eda Hirokazu

Message par Arabella le Sam 27 Mai - 17:34

Les films de Kore-eda Hirokazu sont en général très agréables à suivre, il y a un charme, un art de créer des personnages, même si après on trouve plein de choses pas très vraisemblables, voire un peu ou carrément caricaturales. Celui que j'ai le moins aimé est Tel père, tel fils, parce que là j'ai trouvé cela trop démonstratif, trop invraisemblable, pas vraiment à la hauteur du sujet.

Mais je continuerai à me faire plaisir en allant voir les suivants.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2206
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kore-eda Hirokazu

Message par eXPie le Mar 6 Juin - 21:49

Vu Après la Tempête.
J'ai bien aimé, mais je le trouve quand même un cran en-dessous de Still Walking, qui reste mon Kore-eda préféré (je n'ai pas encore vu Notre petite sœur ; de plus, il faudrait que je re-visionne After Life, que j'avais aussi beaucoup aimé).
C'est moins démonstratif que certains de ses précédents films, la mise en scène est plus souple, le film se rapproche de Still Walking, mais il manque un petit quelque chose au scénario, m'a-t-il semblé, une petite densité supplémentaire que j'aurais aimé voir (ou bien je n'ai pas su la percevoir).

La scène où Hiroshi Abe est dans son bain ne servait à rien, je pense, ça devait être un clin d'oeil à son interprétation mémorable dans Terumae romae (l'adaptation du manga Thermae Romae), ça m'a fait rire.
avatar
eXPie

Messages : 378
Date d'inscription : 04/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kore-eda Hirokazu

Message par Arabella le Mar 6 Juin - 22:49

On va lancer un sondage : Votre Kore-eda Hirokazu préféré. Wink

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2206
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kore-eda Hirokazu

Message par Aeriale le Mer 7 Juin - 11:49

Merci de ton com, Expie.

Tout comme @Merlette, en parler me redonne envie! J'étais à deux doigts d'y retourner ce week end. C'est vraiment celui qui m'a le plus touchée et de loin, ces derniers temps...

Il m'en reste plein à voir cheers
avatar
Aeriale

Messages : 2540
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kore-eda Hirokazu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum