Václav Havel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Václav Havel

Message par kenavo le Jeu 5 Jan - 14:56



Václav Havel, né le 5 octobre 1936 à Prague et mort le 18 décembre 2011 à Hrádeček, est un dramaturge, essayiste et homme d'État tchécoslovaque puis tchèque.

Durant la période communiste, il est une des figures de l'opposition à la République socialiste tchécoslovaque en tant que membre de la Charte 77.

En 1989, il est une des figures de proue de la révolution de velours, qui met un terme au régime communiste.
Il est ensuite président de la République fédérale tchèque et slovaque de 1989 à 1992, puis président de la République tchèque de 1993 à 2003.

Politicien atypique, généralement estimé comme une « personnalité extraordinaire » dans son pays, il est souvent appelé le « président-philosophe » et sa vie a été qualifiée d'« œuvre d'art » par l'écrivain Milan Kundera.


source et suite


Dernière édition par Kenavo le Lun 23 Jan - 8:19, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6414
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Václav Havel

Message par kenavo le Jeu 5 Jan - 14:56


La fête en plein air

On peut trouver plus facilement ses pièces de théâtre traduites en allemand qu'en français, c'est donc en allemand que j'ai fait cette lecture

« Zahradní slavnost », en français « La Fête en plein air », est la première pièce de théâtre longue, composée de quatre actes, écrite par Václav Havel. Rédigée en 1963, quand l’ex-président défunt n’avait que 27 ans, elle est désormais un des classiques de la littérature dissidente tchèque de la période communiste.

« La Fête en plein air » a été rédigée en 1963, période qui, en Tchécoslovaquie, voit s’opérer un relâchement de l’emprise du pouvoir communiste sur les citoyens. Pendant les années soixante, les intellectuels profitent de cette relative libéralisation pour créer. C’est ce qui permettra à Havel de faire jouer sa pièce dans un théâtre de Prague, grâce notamment à sa première femme, Olga. Malheureusement, cette détente ne dure pas et l’écrasement du Printemps de Prague, en 1968, laisse place à la période de ‘normalisation’. La pièce devient indésirable.

Première pièce de théâtre absurde tchèque, donc. Effectivement « La Fête en plein air » se place sous le patronage d’auteurs tels que Ionesco ou Beckett. Absurde, et donc forcément un peu drôle, elle est avant tout un portrait à charge contre le régime communiste. On y suit l’histoire d’une famille de classe moyenne, les Pludek, fiers de leur appartenance sociale et qui souhaitent voir leur fils Hugo réussir dans le régime. Pour cela, celui-ci doit rencontrer l’important camarade Kalabis lors de la garden-party du Bureau de la liquidation. Toute la pièce n’est qu’un enchaînement de répliques idéologiques, plates et vides de sens. Le ridicule des personnages, victimes frustrées de la bureaucratie, souligne l’apathie et l’uniformisation des individus qu’entretient le pouvoir communiste. La pièce est très forte, sans jamais se transformer en brûlot politique. Sa force est de dénoncer en faisant rire, et ce afin de souligner le ridicule de la situation tchèque.

source
Je connaissais naturellement Václav Havel en tant que personnage politique, j'ai aussi lu ses lettres à Olga il y a bien longtemps, mais c’est pour la première fois que j’ai lu une de ses pièces de théâtre.

J'ai toujours eu un peu de réticence avec le thèâtre absurde et cette pièce ne fait pas exception. En cours de lecture j'avais l'impression qu'il me manquait des références qui pouvaient améliorer une compréhension. Mais à partir du 3e acte, le lecteur est englouti par ce monde un peu déjanté et peut suivre "la danse" sans trop de problèmes.

Le Bureau de la liquidation qui se voit au cours du récit devant la liquidation, faut pas trop d'imagination pour pouvoir transposer cette idée dans nos temps, c'est le sujet universel qui fait que cette pièce garde son actualité.

Une première rencontre réussie, puisque j'ai opté pour les écrits réunis, il va y avoir d'autres lectures de cet homme extraordinaire.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6414
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum