Alexis Piron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alexis Piron

Message par Arabella le Jeu 5 Jan - 18:06

Alexis Piron  (1689 - 1773)






Alexis Piron naît à Dijon. Aimé Piron (1640-1727), son père, est apothicaire et sa mère, Anne Dubois, est la fille du sculpteur Jean Dubois  Aimé Piron est, à ses heures, un poète. Il écrit des Noëls en patois bourguignon ainsi qu'un poème sur L'Evairement de la Peste enseignant les moyens de se prémunir contre ses atteintes. Aimé Piron est très apprécié pour son esprit par les Princes de Condé, gouverneurs de la Bourgogne.

Alexis ne réussit pas ses études au Collège des Godrans, à Dijon, et part à Besançon étudier le droit. Mais il doit renoncer rapidement au métier d'avocat à la suite de la ruine de son père. Il vit d'expédients tout en écrivant des poèmes et scandalise les Dijonnais, alors qu'il n'a que vingt ans, par une oeuvre obscène, l'Ode à Priape, qui lui donne toute sa vie une réputation d'auteur licencieux.

En 1719, Piron quitte Dijon, où il travaille comme copiste, pour Paris, puis se rend célèbre, en 1722, avec Arlequin-Deucalion. Pièce en trois actes écrite pour Francisque, directeur du théâtre de la Foire, et dans laquelle, afin de satisfaire aux règlements de police, le personnage principal se trouve le seul à parler durant les trois actes. La Comédie Française, forte de son privilège, parvient en effet à faire interdire le dialogue aux forains et à les réduire au monologue.

Pendant dix ans, Piron écrit pour ce théâtre populaire dix-huit ouvrages, notamment l'extraordinaire opéra-comique de l'Endriague (1723). Puis il écrit des comédies et des tragédies pour la Comédie Française : Les fils ingrats en 1728 et les trois tragédies de Callisthène, Gustave Vasa, Fernand Cortez, représentées en 1730, 1733 et 1744. En 1738, il enrichit le genre comique d'un chef-d'oeuvre, La Métromanie, cinq actes en vers sur l'entêtement de rimer.

En 1753, il est sur le point d'être élu à l'Académie Française mais Louis XV s'y oppose. Il est choqué par la fameuse Ode à Priape. Cependant, sur la pression de Madame de Pompadour, le roi lui accorde une pension. Et spirituellement, Piron rédige son épitaphe : "Ci-gît Piron, qui ne fut rien, pas même académicien".

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2112
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexis Piron

Message par Arabella le Jeu 5 Jan - 18:22

Arlequin-Deucalion

Le théâtre de la foire au XVIIIe siècle a dû batailler pour exister contre les privilèges des Comédiens-Français et de l'Opéra. Après l'interdiction de 1710 qui interdisait la parole aux acteurs, ce qui donna lieu aux écriteaux, en 1718 un arrêté autorisait un seul personnage à parler, les autres devant se contenter de la pantomime. En 1722 l'arrêté fut appliqué à la lettre, avec contrôle par un commissaire assistant à la pièce. Francisque le plus célèbre des forains, eut recours à Piron pour lui écrire un monologue, les autres personnages devant être muets.

La pièce évoque le Déluge (dans sa version grecque) et les repeuplement de la Terre qui le suivit. La pièce eut beaucoup de succès et permis au théâtre de subsister une fois encore. Et ce théâtre de la Foire, vivant et inventif, a été le terreau d'une évolution de l'art théâtral, indispensable quand on lit les pièces nobles jouées dans le théâtre officiel, dont les vers convenus et les personnages stéréotypés donnent la sensation d'un art officiel et sclérosé.

La pièce n'est aujourd'hui qu'une curiosité. Parce qu'elle fait référence à des événements qui ne nous disent rien, parce qu'elle cite des pièces maintenant oubliées. Il s'agit d'être dans une actualité, de faire rire aux dépens des gens et institutions que les spectateurs de l'époque connaissaient parfaitement. Ce qui ne traverse pas les siècles.

De même le comique devait beaucoup reposer sur le pantomime, les mimiques, le jeu de scène, l'improvisation. Une connivence aussi avec le public. Tous ces aspects sont bien entendu perdus à une simple lecture.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2112
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexis Piron

Message par Arabella le Ven 13 Jan - 17:43

La Métromanie

Pièce en cinq actes, longue et avec plusieurs intrigues entremêlées. Nous sommes chez un grand amateur de théâtre, M. Francaleu, qui souhaite faire jouer une pièce chez lui, et qui écrit également, en particulier sous un pseudonyme féminin au Mercure de France, avec un grand succès, alors que sous nom il provoque plutôt la moquerie. Un jeune poète, Damis, qui lui adresse de grandes déclarations, pensant avoir affaire à une femme, est présent chez lui. Il a quelques difficultés avec son oncle, qui voudrait lui voir étudier le droit, et non pas versifier.  M. Francaleu voudrait marier sa fille à Damis, mais cette dernière a un soupirant, Dorante.

L'aspect vraiment le plus original de la pièce est de nous introduire dans la vie des auteurs de l'époque. La difficultés d'être reconnu et de vivre de son art, la suspicion et en même temps le prestige pour certains, les cabales, les jalousies professionnelles...Sans oublier la supercherie de l'auteur méprisé qui arrive à se faire admirer sous un nom de plume féminin, inspirée d'un fait réel : Voltaire ayant figuré parmi les dupes, il n'était guère heureux de voir La Métromanie jouée. Cet aspect réaliste, contient sans doute pas mal du vécu de Piron.

Incontestablement une bonne pièce, originale par cette thématique du quotidien d'un auteur voulant se faire un nom, voire vivre de ses écrits.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2112
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexis Piron

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum