A l'affiche en 2017

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: A l'affiche en 2017

Message par Arabella le Ven 3 Mar - 18:57


Paula


Le film évoque la vie la vie de Paula Modersohn- Becker. Le film débute lors de son arrivée à la colonie d'artiste de Worpswede, la famille de l'artiste n'est que très rapidement abordée. Donc nous suivons les cours de peinture de Paula, sa rencontre avec son mari, Otto Modersohn, leur mariage, un voyage de Paula à Paris.

Cela reste assez académique, de belles images, un peu de mélo, quelques simplifications. Carla Juri défend bien son personnage, mais le film n'est guère passionnant, surtout dans la deuxième partie. Cela se laisse voir, mais n'a rien d'indispensable. C'est très loin de la force et de l'originalité de l'oeuvre du peintre.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 1536
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2017

Message par Aeriale le Mer 8 Mar - 19:56

-La confession-





Adapté du roman de Béatrice Beck, le film de Nicolas Boukhrief retrace l'histoire de Barny, cette jeune résistante athée, restée seule dans un village occupé, son mari prisonnier des allemands, et dont les convictions se retrouvent ébranlées face à la force de caractère d'un jeune prêtre dont elle tombe amoureuse.

Je n'avais pas vu le film de Mellville, je ne peux comparer, mais j'avais beaucoup aimé le roman, les questions qu'ils soulevaient, et ces personnages forts et déterminés qui se livraient une lutte sous forme de bravade. Je regrettais juste le vide que laissait le roman, Morin apparaissant toujours très froid et sans failles, et dont les doutes s'il y en avait, restaient impossibles à déchiffrer.

Ici, le visage et le regard habité de Romain Duris apportent pas mal de force, je trouve, et au delà du plaisir que l'on a à se remémorer les affrontements des personnages, ils donnent du relief à l' imaginaire. Par contre le jeu de Marina Vatch m'a moins emballée, surtout dans la première partie. J'ai trouvé son côté renfrogné un peu trop poussé et linéaire. Lorsque ses principes vacillent et qu'elle s'ouvre, elle s'illumine bien sûr, et c'est ce que l'on retient. 

La photo est superbe, certaines scènes sont des tableaux. Bref, même si le pari était risqué, un bon moment de cinéma malgré tout qui me donne envie de relire Beck, c'est sûr.

avatar
Aeriale

Messages : 1517
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2017

Message par Queenie le Mer 8 Mar - 20:27

Ah, je ne savais pas que c'était une nouvelle adaptation de Léon Morin de Beck !
ça a l'air intéressant (j'aime beaucoup Duris), peut-être trouverais-je le temps.

_________________
As Time goes by. 
avatar
Queenie

Messages : 1145
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2017

Message par Queenie le Mer 8 Mar - 20:38


A cure for life

Lockhart, jeune loup de la finance (ou truc du genre) doit, s'il veut grimper les échelons, aller voir le directeur de sa boite, et le faire revenir à NY. Celui-ci s'est réfugié dans une sorte de centre de santé privé, au fin fond d'une Suisse rurale et isolé.
Dès qu'il arrive, les choses des éléments lui paraissent tout de suite étrange...

Un film dans la tradition d'un gothisme oublié. On retrouve l'ambiance d'oeuvres comme Frankenstein, l'île du dr moreau.
Et une fois immergée dans l'ambiance, cette atmosphère étrange, décalée, mystérieuse, et fantastique, je ne pouvais plus en sortir.
Les acteurs sont très bons (contente de retrouver l'acteur de Chronicle), les décors superbes, avec un travail photo parfait.

Pour se faire frissonner doucement.

_________________
As Time goes by. 
avatar
Queenie

Messages : 1145
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2017

Message par Aeriale le Jeu 9 Mar - 9:02

@Queenie a écrit:Ah, je ne savais pas que c'était une nouvelle adaptation de Léon Morin de Beck !
ça a l'air intéressant (j'aime beaucoup Duris), peut-être trouverais-je le temps.
Ouiii!

Vraiment si tu aimes Duris, tu vas aimer. Il est très bon dans ce rôle, il lui donne de l'épaisseur, sa complexité. Dans le roman je l'avais trouvé trop insaisissable.

@Queenie a écrit:Pour se faire frissonner doucement.
Ce ne sera pas pour moi. J'ai eu mon compte avec Split!

Mais je veux aller voir celui-ci  
avatar
Aeriale

Messages : 1517
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2017

Message par domreader le Dim 12 Mar - 9:08

Ma Vie de Courgette
Claude Barras



Un très joli film d'animation, dont le succès est pour une grande part dû aux dialogues qui sont à la fois simples et touchants de vérité. Les acteurs qui doublent les figurines sont vraiment très réalistes et surtout les enfants, surtout quand on sait la difficultés de faire jouer 'juste' des enfants. Les figurines et l'animation sont elles aussi très réussies et vous passerez un bon moment en regardant ce petit bijou d'animation. 

Le thème : Courgette est un enfant triste et solitaire dont la maman boit. A la suite d'un accident il est placé dans un foyer. Va-t-il se reconstruire ou au contraire se perdre dans cet endroit pas toujours facile ?

Vous pouvez encore le voir en VOD ou en DVD, un moment de cinéma qui fait du bien !

Ici un lien qui montre un peu les coulisses du film :

Video arte


Dernière édition par domreader le Mer 22 Mar - 18:11, édité 1 fois

_________________
'Be curious, not judgmental.' Walt Whitman
avatar
domreader

Messages : 379
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2017

Message par liseron le Lun 13 Mar - 12:05

@Queenie a écrit:Ah, je ne savais pas que c'était une nouvelle adaptation de Léon Morin de Beck !
ça a l'air intéressant (j'aime beaucoup Duris), peut-être trouverais-je le temps.
Fonce, Duris est excellent ! Il incarne vraiment bien son personnage...
Et je suis tout à fait d'accord avec Aériale quand elle dit, que la photo est superbe et que certaines scènes font penser à des tableaux. Je n'avais ni lu le roman ni vu la précédente adaptation et j'ai vraiment beaucoup, beaucoup aimé ce film, je vais maintenant me plonger dans le bouquin !
avatar
liseron

Messages : 43
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 55
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2017

Message par Aeriale le Lun 13 Mar - 19:08

@liseron a écrit:Fonce, Duris est excellent ! Il incarne vraiment bien son personnage...
Et je suis tout à fait d'accord avec Aériale quand elle dit, que la photo est superbe et que certaines scènes font penser à des tableaux. Je n'avais ni lu le roman ni vu la précédente adaptation et j'ai vraiment beaucoup, beaucoup aimé ce film, je vais maintenant me plonger dans le bouquin !
Contente de te lire, Liseron!

-Monsieur et Madame Adelman-

Pas  trop tentée de voir ce film, à cause de Nicolas Bedos et de son côté auto satisfait (c'est l'impression qu'il donne en tout cas) mais j'y suis allée à tout hasard et j'avoue, c'est plutôt une bonne surprise.

L'histoire de cet écrivain en proie aux doutes et malgré tout avide de reconnaissance, qui tombe follement épris d'une fille dotée d'un sacré caractère, et le portrait de leur couple sur plus de 40 ans au travers de la création littéraire est enlevé, souvent drôle et même corrosif. On ne s'embête pas, l'idée de diviser en chapitres correspondants à leurs états d'âme respectifs n'est pas nouveau mais bien vu.

Les seconds rôles et les apparitions d'acteurs plus connus sont de bons moments qui ajoutent au plaisir que j'ai eu, avec une mention spéciale pour Polydalès en psy revenu de tout. Quant au duo Bedos/Doria Tillier (qui a co écrit le scénario) il fonctionne bien, j'imagine que leur complicité réelle (elle est sa compagne dans la vie) ajoute au charme global même si la fin qui se veut émouvante ne m'a pas non plus embarquée plus que ça.

Un moment agréable donc, surtout pour les reconstitutions d'époque et la fantaisie que dégage les deux acteurs.

avatar
Aeriale

Messages : 1517
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2017

Message par Aeriale le Mer 15 Mar - 17:27

-Un sac de billes-






J'avoue, je suis allée finalement le voir pour la reconstitution historique, le tournage à Nice avait créé un vif émoi dans ma ville ( j'avais même assisté par hasard à quelques scènes sur la Prom') mais je redoutais la lourdeur de jeu de Patrick Bruel (je ne le supporte pas, surtout dans les rôles dramatiques)

A ce niveau, je n'ai pas été surprise. Il en fait trop, mais ce n'est pas le seul, c'est vrai. Le metteur en scène aussi, la musique est surlignée et les décors font carton pâte . Quant à la réalisation elle est sans surprise, tout parait convenu.

Le gamin s'en sort bien, et ça m'évitera de lire le livre de Joffo, mais je ne comprends pas les 4 étoiles et demi délivrées par les spectateurs sur Allo ciné! Bref, attendez de le voir a la télé, ça suffira amplement tongue 


avatar
Aeriale

Messages : 1517
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2017

Message par Aeriale le Mar 21 Mar - 14:32

-Noces-




L'histoire (tirée d'un fait réel) de Zahira qui vit en Belgique, au sein d'une famille pakistanaise aimante et très soudée. Parfaitement intégrée, elle a un petit copain, sort avec des amis, mais pratique toujours sa religion. Tout se complique lorsque ses parents la somment de choisir un époux de la même origine. Une pakistanaise doit épouser un pakistanais, c'est un ordre plus qu'un souhait ou un constat, et malgré la pression de son frère ainé dont elle est très proche, et la honte qui les menace en cas de rejet, Zahira refuse de se soumettre.



Stephan Streker filme superbement cette jeune fille (Lina El Arabi) elle irradie tout le film. Déterminée mais aussi déchirée entre sa liberté et l'amour des siens, on se demande quelle est l'issue même si on craint le pire dès le début. Tout est bien vu, l'intrigue prend son temps pour se dérouler et amène des questionnements sans forcer le jugement. Un sujet très délicat traité avec sobriété et intelligence. Glaçant!

avatar
Aeriale

Messages : 1517
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

grave, julia ducournau

Message par Queenie le Sam 25 Mar - 21:50


Grave.

Un pitch qui en fait fuir plus d'un : une végétarienne (d'une famille de végétarien) intègre une école de vétérinaires (où sa soeur fait également des études). C'est un peu la gentille fille, intelligente, timide, bosseuse.
Elle traverse tant bien que mal la période difficile des bizutages.
Après avoir mangé un rat de lapin (bizutage parmi tant d'autres), elle fait une terrible allergie... et développe un appétit incontrôlable pour la viande.

ça pourrait être un film de genre gore, ou une farce sanguinolente.
En découvrant le résumé, on pourrait se dire WTF ?!

Et pourtant.
Quelle claque.
Ce film dégage une atmosphère étouffante, oppressante, flippante, tendue. Les actrices, et acteurs, sont excellents. Le scénario tient en haleine.
La psychologie des personnages est fine.

C'est hyper réaliste, et ça remue.

Original et incroyablement réussi.

Faut oser y aller !

_________________
As Time goes by. 
avatar
Queenie

Messages : 1145
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2017

Message par Arabella le Dim 26 Mar - 13:38

Comme tu dis, faut oser.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 1536
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2017

Message par Queenie le Dim 26 Mar - 14:10

Sortir de sa zone de confort, ça bouscule, et dans le bon sens avec ce film, je t'assure !

_________________
As Time goes by. 
avatar
Queenie

Messages : 1145
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2017

Message par Aeriale le Dim 26 Mar - 15:31

Pas trop mon truc, le gore. Mais effectivement j'en ai entendu du bien...

A voir si je me lance?

Celui que je ne veux pas rater avant:



Personne ne l'a vu??
avatar
Aeriale

Messages : 1517
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2017

Message par silou le Dim 26 Mar - 22:28

Si, si, un très grand coup de coeur  Very Happy Very Happy Very Happy.
avatar
silou

Messages : 75
Date d'inscription : 22/12/2016
Localisation : centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'affiche en 2017

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum