A l'affiche

Page 30 sur 34 Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31, 32, 33, 34  Suivant

Aller en bas

A l'affiche - Page 30 Empty Re: A l'affiche

Message par Aeriale le Mer 1 Mai - 19:58

Liseron a écrit:Foncez voir Green Book s'il passe encore près de chez vous ! De très bons acteurs, une bonne musique et une histoire qui vous met à la fois en joie et en colère ! Un super bon moment de ciné...
 Oui, un bon moment ce film! Un des derniers qui sortent du lot (Avec Grâce à Dieu) depuis ces derniers mois. Vivement que les vacances finissent, c'est toujours assez nul durant cette période..

J'en avais parlé ici à sa sortie ;-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 5338
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 30 Empty Re: A l'affiche

Message par Aeriale le Jeu 30 Mai - 15:04

-Nous finirons ensemble-


A l'affiche - Page 30 17868810


J'avais de gros doutes mais entendu de plutôt bons retours, alors j'ai tenté...

La même bande de potes des Petits mouchoirs se retrouve, pour l'anniversaire surprise d'un des leurs (Max, François Cluzet) qui lui est en pleine déprime et ne souhaite que s'isoler.

Tout ça se passe bien sûr au Cap Ferret, dans la même villa que le précédent, on y voit les dunes, les plages, les chars à voile, tout le côté festif et plutôt sympathique de ces vacances au bord de mer, ce qui est chouette.

A l'affiche - Page 30 5cc07c10

Les blagues et les humeurs changeantes des compères se mélangent dans un joyeux mix pas toujours des plus réussis, et sonnent souvent creux, mais l'évidente complicité de la bande l'emporte, ce qui sauve (un peu) la mise. Mais pour le reste, c'est bien lourd :-(

J'ai tenu les plus de 2 heures (trop long!!) avec la forte envie de m'esquiver avant, le final sombrant dans le limite grotesque (tous ces drames évités qu'il faut absolument caser) mais voilà un film qui ne restera pas dans les mémoires. Je crois même que j'ai préféré le premier (et pourtant, plus tire larmes, c'était difficile) l'effet de nouveauté sans doute?
Aeriale
Aeriale

Messages : 5338
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 30 Empty Re: A l'affiche

Message par Aeriale le Mer 5 Juin - 7:35

-Douleur et gloire-


A l'affiche - Page 30 18968210



Un film peu habituel chez Almodovar mais qui m'a quand même embarquée d'entrée. Pas de provoc, pas d'excès, une histoire pour une fois simple et intimiste mais narrée avec un sens du montage et une maîtrise toujours impressionnants.

La première scène donne le ton. Un homme est immergé dans une piscine, on lui voit des cicatrices tout au long de sa colonne. Veut il en finir, se noyer ou remonter à la surface? Rupture de plan, on replonge dans son enfance avec sa mère, les temps heureux, l'insouciance et la légèreté de l'instant. Entre les deux, Salvador Mallo sera devenu un célèbre cinéaste...

A l'affiche - Page 30 E8641210

Tout le film est un va et vient entre ses souvenirs d'enfance vécue dans la pauvreté (une caverne ouverte au ciel) mais aussi l'amour maternel, sa découverte de l'art de la lecture et aussi du premier désir. Ce double d 'Almodovar, dépressif et accro à l' héroïne n'arrive plus à avancer. Des retrouvailles avec son acteur fétiche, après des années de brouille, et celles avec son ancien amant, vont lui redonner l'envie de créer et peut-être d'aimer.

A l'affiche - Page 30 80737310

J'ai aimé être surprise par la sobriété, la mélancolie de l'ensemble, la douceur qui s'en dégage. Je n'ai pas forcément été émue aux larmes ni scotchée sur mon fauteuil, mais l'ensemble m'a vraiment plu. Explosion de couleurs, Almodovar va jusqu'à accorder le moindre tissu à la déco ambiante, le rouge et les couleurs chaudes pour les temps forts, le blanc ou le plus clair pour les souvenirs du passé. Et les acteurs sont tous au top!

Ce type pourrait me raconter n'importe quelle histoire, je crois que je marcherais pareil.
Aeriale
Aeriale

Messages : 5338
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 30 Empty Re: A l'affiche

Message par Queenie le Mer 5 Juin - 7:56

Tout ce que tu dis est très juste, et très vrai. Ce qui fait que je ne m'explique toujours pas trop pourquoi ça n'a pas fonctionné avec moi.

Peut-être que le côté rétrospectif, c'est un exercice de style auquel je n'accroche pas en général ?

J'ai trouvé qu'on perdait aussi quelque chose dans l'esthétique.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 4035
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 30 Empty Re: A l'affiche

Message par eXPie le Lun 10 Juin - 22:02

J'ai trouvé que c'était un bon film, mais il m'a moins impressionné que d'autres de ses précédents films (Parle avec elle, ... ), peut-être justement parce qu'il n'y a pas ces excès, ces histoires parfois incroyables, ces personnages haut en couleurs.
Comme dans Étreintes brisées on voyait plusieurs façons différentes de filmer une même scène, ici on a plusieurs façons différentes de plonger dans les souvenirs : l'immersion dans l'eau, un bruit, la vision de quelque chose, une drogue...

Il faudra que je le revoie.
eXPie
eXPie

Messages : 564
Date d'inscription : 04/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 30 Empty Re: A l'affiche

Message par Aeriale le Mar 11 Juin - 8:50

eXPie a écrit:Il faudra que je le revoie.
Moi aussi!

Je comprends votre impression, j'ai été moi même différemment touchée, il n'était pas là où on l'attendait. Mais j'adore être surprise, et ce dernier confirme bien le génie de ce metteur en scène. Il est bon partout, je trouve, même dans l'intériorité.

Moins d'éclat, moins d'excès, mais les résonances sont toutes aussi fortes. Une histoire dont je me souviendrai précisément, contrairement aux autres, souvent.
Aeriale
Aeriale

Messages : 5338
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 30 Empty Re: A l'affiche

Message par Aeriale le Dim 16 Juin - 19:19

-Parasite-


A l'affiche - Page 30 Ob_dab637_3478


Une famille dans la pauvreté totale qui vit de petits boulots et loge dans une misérable soupente. Un jour le fils trouve le moyen de s'introduire dans une richissime demeure pour donner des cours d'anglais à la fille des propriétaires.

A l'affiche - Page 30 Cinema_-_coree_du_sud_-_parasite_-_bong_joon-ho_-_2019

Le moins vous en saurez, le mieux ce sera pour ce thriller qui m'a scotchée du début à la fin. Super scénario, tension qui croit à mesure qu'on avance, des plans remarquables, une photo magnifique, etc...

Impossible à résumer. La Corée des riches et celle des pauvres, filmé au cordeau et sans temps morts, avec de superbes métaphores et un génie visuel à couper le souffle.

Un final peut-être trash, mais qui est tellement dans l'excès qu'il relativise l'ensemble, un peu à la façon des frères Coën. Perso, j'ai adoré. Je comprends qu'il ait eu la palme. A voir d'urgence!!!


A l'affiche - Page 30 Ar_nw_extrait_parasite_frame_837
Aeriale
Aeriale

Messages : 5338
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 30 Empty Re: A l'affiche

Message par Aeriale le Mer 19 Juin - 12:21

-Rocketman-


A l'affiche - Page 30 35706110


Elton John c'est toute ma jeunesse. Des années 74 et sa découverte avec le sublime Your song jusqu'aux années 79 où je l'ai vu (deux fois d'affilée) en concert à Nice. De ses premiers albums dont je connaissais les paroles par coeur, à l'escapade aux portes de sa villa de Londres avec quelques amis, etc. Autant dire que j'attendais et redoutais ce film tout à la fois.

L'adaptation mise en scène par Dexter Fletcher est à couper le souffle. Taron Egerton est à la hauteur du personnage. Crâneur, exubérant, farouchement combatif, mais aussi fragile et intériorisé. De ses tous débuts, enfant mal aimé d'un père absent et d'une mère peu aimante, rentré à la Royal Academy de musique puis découvert par un manager (Ray Williams) qui l'aide à devenir "autre que celui qu'il était censé être", Reginald Dwight alias Elton John, connait un succès phénoménal que John Reid, son second manager et amant, gèrera en redoutable expert. La suite on la connait, sa plongée dans les drogues diverses, la boulimie et l'alcool, sa quête désespérée de reconnaissance et d'amour déguisée sous un fatras clinquant de costumes ou de délires psychédéliques puis sa descente aux enfers. Seul Bernie Taupin son fidèle parolier, lui sera un ancrage.

A l'affiche - Page 30 Rocket10

C'est filmé sans temps morts, sur un rythme effréné qui colle parfaitement à sa vie et sa carrière explosive. Les acteurs sont impeccables,Taron Egerton explose dans ce rôle, dans l'excès masquant la blessure interne, ou dans son émotion contenue. Chaque scène importante se rattache à une chanson connue, certaines sous formes de comédie musicale, et j'ai pris un plaisir fou à revivre tout ça.

A l'affiche - Page 30 Lead_710

Superbe, à condition d'avoir aimé l'artiste, évidemment. Mais je l'ai trouvé au moins aussi bon que la biopic sur Freedy Mercury! Avis aux amateurs :-)

A l'affiche - Page 30 E3d8da10

Le vrai dans une version de Rocketman (1972 I love you )

Aeriale
Aeriale

Messages : 5338
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 30 Empty Re: A l'affiche

Message par Queenie le Ven 21 Juin - 9:31

Aeriale a écrit:-Parasite-


A l'affiche - Page 30 Ob_dab637_3478

Je suis Bong Joon Ho depuis longtemps, je ne pouvais passer à côté de cette Palme d'or.

Une nouvelle fois, il arrive à faire un film social, critique, drôle et un peu barré.
Une histoire palpitante.
Des personnages paumés, infantiles, attendrissants, pauvres.
La violence de la pauvreté face à la richesse.
Le renversement des choses, ne rien lâcher.
Le crime, le sang, la violence.
Et cet humour !
Une réalisation belle, et qui fait sentir les lieux.
Des acteurs fantastiques.

Vive Bong Joo Ho.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 4035
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 30 Empty Re: A l'affiche

Message par domreader le Ven 21 Juin - 16:39

Queenie a écrit:
Aeriale a écrit:-Parasite-


A l'affiche - Page 30 Ob_dab637_3478

Je suis Bong Joon Ho depuis longtemps, je ne pouvais passer à côté de cette Palme d'or.

Une nouvelle fois, il arrive à faire un film social, critique, drôle et un peu barré.
Une histoire palpitante.
Des personnages paumés, infantiles, attendrissants, pauvres.
La violence de la pauvreté face à la richesse.
Le renversement des choses, ne rien lâcher.
Le crime, le sang, la violence.
Et cet humour !
Une réalisation belle, et qui fait sentir les lieux.
Des acteurs fantastiques.

Vive Bong Joo Ho.


Oui je l'ai beaucoup aimé aussi ce film dont le pitch pourrait être :  quand des parasites rencontrent des parasites......Un film social un peu tordu, des rebondissements en chaîne, je dirais plutôt des ricochets, un montage incroyable, à voir......  Je suis restée jusqu'au bout du film, c'est dire, en général je sors toujours ou presque avant la fin des films qui ont eu la palme d'or !

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 1483
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 30 Empty Re: A l'affiche

Message par Liseron le Jeu 15 Aoû - 17:53

Je viens de le voir, j'ai adoré, rien à rajouter !
J'ai vu aussi :
A l'affiche - Page 30 Tzolzo50
Un film d'une grande beauté, passionnant et bouleversant ! 
Sur fond de fresque historique (la transformation de la Chine sur les quarante dernières années), un drame familial : un jeune garçon, Xing, se noie dans des circonstances apparemment inexpliquées (mais que le spectateur connaîtra à la fin) et ses parents dont c'est le fils unique vont devoir survivre à sa disparition. Obligés de quitter la région suite à un licenciement, ils vont perdre de vue leurs amis les plus proches (les parents de Hao, grand copain de Xing) dont ils s'étaient déjà éloignés après la mort de leur fils. Les deux familles évolueront alors différemment...jusqu'à ce qu'un autre drame les rapproche à nouveau. Résumé plus que succinct car ce film d'une grande richesse évoque évidemment plein d'autres choses...
La construction "kaléidoscopique" faite de nombreux flash-backs désarçonne un peu au début mais donne une grande force à l'histoire. 
Les acteurs sont excellents, mention spéciale à l'actrice qui joue la mère de Xing, elle est remarquable de justesse et d'expressivité.
Vraiment, un film magnifique avec une fin magistrale !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 1585
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 30 Empty Re: A l'affiche

Message par Aeriale le Lun 19 Aoû - 15:47

Liseron a écrit:Vraiment, un film magnifique avec une fin magistrale !

J'hésitais à le voir à cause de la longueur (Plus de 3h, non?) mais je l'ai noté, merci @Liseron!


...



Sinon j'ai vu celui ci hier et je me suis régalée
A l'affiche - Page 30 Perdri10


Une jeune femme excentrique, sans attaches autres que ses carnets intimes et son auto, se retrouve catapultée dans la vie réglée au cordeau de Pierre Perdrix, gendarme en chef d'un tranquille petite bourgade des Vosges, lors de sa déposition pour le vol de sa voiture.

A l'affiche - Page 30 75295110

L'humour de cette petite comédie romantique repose bien sûr sur la confrontation de ces deux personnages aussi barrés dans leur genre l'un que l'autre. Erwan Le Duc, dont c'est le premier film, nous entraîne avec délice dans ce joyeux bins où les flics philosophent et les naturistes s'engagent dans la révolution active. On ne sait pas trop où cela mène, mais les dialogues font mouche, et les acteurs paraissent jouer leur propre rôle (Nicolas Maury, à contre courant de celui de dix pour cent, vaut son pesant d'or)

A l'affiche - Page 30 12429010

Génialement décalé et bourré de fantaisie, ce film m'a emportée dans son délire poétique comme le Paterson de Jim Jarmusch auquel il m'a fait penser. Le cinéaste se permet même quelques réflexions existentielles sur notre rapport au monde et aux autres. Un petit moment plein de fraîcheur qui fait un bien fou!

A l'affiche - Page 30 Perdri11
Aeriale
Aeriale

Messages : 5338
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 30 Empty Re: A l'affiche

Message par Liseron le Lun 19 Aoû - 17:42

Aeriale a écrit:

J'hésitais à le voir à cause de la longueur (Plus de 3h, non?) mais je l'ai noté, merci @Liseron!

3h, oui, mais je n'ai pas vu le temps passer...

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 1585
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 30 Empty Re: A l'affiche

Message par Queenie le Mar 27 Aoû - 19:45

Aeriale a écrit:


Sinon j'ai vu celui ci hier et je me suis régalée
A l'affiche - Page 30 Perdri10


Une jeune femme excentrique, sans attaches autres que ses carnets intimes et son auto, se retrouve catapultée dans la vie réglée au cordeau de Pierre Perdrix, gendarme en chef d'un tranquille petite bourgade des Vosges, lors de sa déposition pour le vol de sa voiture.

A l'affiche - Page 30 75295110

L'humour de cette petite comédie romantique repose bien sûr sur la confrontation de ces deux personnages aussi barrés dans leur genre l'un que l'autre. Erwan Le Duc, dont c'est le premier film, nous entraîne avec délice dans ce joyeux bins où les flics philosophent et les naturistes s'engagent dans la révolution active. On ne sait pas trop où cela mène, mais les dialogues font mouche, et les acteurs paraissent jouer leur propre rôle (Nicolas Maury, à contre courant de celui de dix pour cent, vaut son pesant d'or)

A l'affiche - Page 30 12429010

Génialement décalé et bourré de fantaisie, ce film m'a emportée dans son délire poétique comme le Paterson de Jim Jarmusch auquel il m'a fait penser. Le cinéaste se permet même quelques réflexions existentielles sur notre rapport au monde et aux autres. Un petit moment plein de fraîcheur qui fait un bien fou!

A l'affiche - Page 30 Perdri11

je suis allée le voir, ne sachant pas trop quoi voir, envie de légèreté.
Je me suis rappelée ton conseil.

C'était très sympa, léger, fou, romantique, drôle, attendrissant.

Il y a quelques scènes que j'ai trouvé de trop, comme "pour faire excentrique", mais globalement, c'est un très joli film.
Les acteurs et actrices sont très beaux, très touchants.

Je ne pense pas m'en souvenir toute ma vie, je n'ai pas été remuée, mais il était chou.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 4035
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 30 Empty Re: A l'affiche

Message par Aeriale le Mer 28 Aoû - 9:26

Ah, contente qu'il t'ait plu!

Queenie a écrit:ll y a quelques scènes que j'ai trouvé de trop, comme "pour faire excentrique", mais globalement, c'est un très joli film.
Les acteurs et actrices sont très beaux, très touchants.

Je ne pense pas m'en souvenir toute ma vie, je n'ai pas été remuée, mais il était chou.

C'est vrai, il y a quelques trucs inutiles, trop placardées pour faire genre et qui ajoute quelques longueurs, mais j'ai aimé l'ensemble.

J'aime beaucoup Swann Arlaud, tous les films où je l'ai vu m'ont plu. Et l' actrice Maud Wyler, inconnue de ma part, a aussi un jeu hyper naturel.

Pas un film qui fera date, bien sûr, mais très rafraîchissant, et c'est exactement ce que je recherchais :-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 5338
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 30 Empty Re: A l'affiche

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 30 sur 34 Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31, 32, 33, 34  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum