Tom Ford

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tom Ford

Message par Queenie le Mar 10 Jan - 8:59

(Si tu sautes dans un train ou dans un avion maintenant, ça peut carrément se jouer !)

_________________
*Imaginer en Grand*
avatar
Queenie

Messages : 1823
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Ford

Message par Mordicus le Mar 10 Jan - 9:00

(Si tu construis maintenant un portail téléTrollportable, ça peut carrément le faire !)


J'arrive.


((Qu'on vienne me parler de flood hein.))

_________________
When the sunset wheel begins turning into the night
I see everything in black and white become a Love song for the collaboration
You and Me will never be Undone
We'll let it blow away...
avatar
Mordicus

Messages : 255
Date d'inscription : 03/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Ford

Message par Queenie le Mar 10 Jan - 9:02

((Flood Cool. Okay ! Patate))

_________________
*Imaginer en Grand*
avatar
Queenie

Messages : 1823
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Ford

Message par Mordicus le Mar 10 Jan - 9:11

((Ah. Okay. Ça roule.))

_________________
When the sunset wheel begins turning into the night
I see everything in black and white become a Love song for the collaboration
You and Me will never be Undone
We'll let it blow away...
avatar
Mordicus

Messages : 255
Date d'inscription : 03/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Ford

Message par Merlette le Lun 23 Jan - 11:17

Nocturnal Animals

Je l'ai vu hier et comme vous @Queenie et @Aeriale j'ai beaucoup aimé ce film prenant, éprouvant, impeccablement filmé et interprété.

Je mets en spoiler au cas où:

Spoiler:
J'ai été bluffée par la façon dont une vengeance s'accomplit par roman interposé. Le gâchis intégral d'une relation est transposé dans un thriller ultra-violent, où chaque personnage, chaque événement est une allusion à la douleur de la perte, aux blessures de la trahison, à l'amour sali, dévasté.
C'est aussi une belle revanche pour la littérature. Au romancier qu'elle jugeait faible et sans ambition, à une existence précaire, Susan a préféré un golden boy et une galerie d' art contemporain plus bankables. Or tout cela lui apparaît de plus en plus dénué de sens et d'intérêt. Ce qui n'est pas le cas du roman de son ex-mari, qui, par sa puissance d'évocation, va la happer, la précipiter dans une histoire qui est à la fois fiction, son propre passé et ce qui aurait pu être. Belle illustration du pouvoir de l'écrit.

Je n'avais pas vu l'autre film de Ford et je craignais quand même un esthétisme de papier glacé. C'est vrai que chaque plan est léché au maximum: cadrage, composition, éclairage, couleurs, tout est impeccable. Mais comme c'est au service d'une histoire complexe et forte, le film n'a rien d'un thriller décoratif de plus.

L'interprétation est super, mention spéciale à Michael Shannon, très lynchien. Par moments j'ai aussi pensé aux premiers films des Frères Coen, Sang pour sang notamment, pour le déchaînement de violence virant à l'absurde et les scènes nocturnes angoissantes et énigmatiques. De chouettes références donc.

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
avatar
Merlette

Messages : 2337
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Ford

Message par Aeriale le Lun 23 Jan - 15:36

Merci pour ton chouette commentaire, Céline. Je partage ton enthousiasme! 

Comme toi j'ai vraiment aimé les parallèles entre les deux versions, et admiré la façon de filmer de Tom Ford qui montre bien qu'il est bien plus qu'un esthète. 
Spoiler:
Dans la première partie, lorsque Susan nous est montrée dans un décor de papier glacé, cela reflète complètement son état d'esprit au début du film, et c'est bien amené :-)

Et de même, j'ai pas mal pensé aux frères Coen. Un mélange avec Lynch aussi!
avatar
Aeriale

Messages : 2168
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Ford

Message par Merlette le Lun 23 Jan - 16:52

@Aeriale a écrit:
Spoiler:
Dans la première partie, lorsque Susan nous est montrée dans un décor de papier glacé, cela reflète complètement son état d'esprit au début du film, et c'est bien amené :-)

Spoiler:
Oui, le milieu de l'art contemporain en prend pour son grade, c'est presque trop caricatural. Mais les œuvres d'art de sa galerie, avec leur ridicule, leur vacuité, servent surtout à faire contraste avec le manuscrit qu'elle lit. Sauf le tableau Revenge, qui la fait tiquer, et pour cause. Wink  

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
avatar
Merlette

Messages : 2337
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Ford

Message par Aeriale le Lun 23 Jan - 20:04

Complètement. C'est pour ça que je trouve qu'il a bien amené son intrigue. On passe entre ces deux univers sans perdre de vue l 'un ou l'autre. Très bonne construction! Et comme tu le notes dans cet exemple, il y a plein de clins d'oeil

Spoiler:
Idem pour la mère de Susan, ou le tableau dont tu parles, ou encore cette femme toute refaite à laquelle Susan lance une pique bien ciblée
avatar
Aeriale

Messages : 2168
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Ford

Message par Merlette le Lun 23 Jan - 20:31

Oui, notamment pour ces échos je le reverrais volontiers!

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
avatar
Merlette

Messages : 2337
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Ford

Message par Carito le Lun 6 Fév - 16:50

Je suis tout à fait d'accord avec vous @Queenie, @Aeriale, et @Céline!
Le film m'a beaucoup plu, je l'ai trouvé envoûtant, intrigant, on se laisse facilement emporter par cette histoire aux accents lynchiens! Moi qui adore l'univers de Lynch, j'ai été servie Wink
La mise en scène est tout simplement exceptionnelle, on arrive bien à se mettre dans la peau des personnages et à ressentir tous les états d'âmes par lesquels ils passent selon la progression du film…
J'ai beaucoup aimé ce parallèle entre le réel et le fictif, l'évolution des personnages, et cette fin qui nous scotche…
À voir donc!
avatar
Carito

Messages : 33
Date d'inscription : 27/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Ford

Message par Mordicus le Ven 28 Avr - 8:27

OMG.
Nocturnal Animals


C'était parfait de soirée grise et pluvieuse et sombre.


(J'essaie de bricoler un avis un peu plus consistant. Un jour.)

_________________
When the sunset wheel begins turning into the night
I see everything in black and white become a Love song for the collaboration
You and Me will never be Undone
We'll let it blow away...
avatar
Mordicus

Messages : 255
Date d'inscription : 03/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Ford

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum