Sandrine Andrews

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sandrine Andrews

Message par kenavo le Lun 9 Jan - 6:16



Sandrine Andrews est née dans un petit village des Deux-Sèvres qui porte un nom très charmant : Mauzé sur le Mignon.

Passionnée de pâte à modeler et de dessin, elle pouvait passer des heures à créer sur la toile cirée de la cuisine.

Son bac en poche, elle part à Paris suivre les cours de l’école du Louvre et quelques années plus tard, défendra sa thèse sur le dessin contemporain.

Entre temps, elle vit un an à New York et travaille dans une galerie d’art prestigieuse, la Sonnabend Gallery.  

Elle y fait la connaissance de la Statue de la Liberté mais elle est incapable de monter les escaliers en colimaçon cachés sous sa robe, elle a le vertige !

A son retour, elle devient auteure pour la revue Cimaise, puis pour les enfants…


Source : Editeur


son site

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6984
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sandrine Andrews

Message par kenavo le Lun 9 Jan - 6:16

Illustrations : Julia Chausson


Le poisson rouge de Matisse
Présentation de l’éditeur
"Souvent, on dispose mon bocal sur un meuble, et puis j'apparais dans le tableau. Prendre la pose, être comme un vase inerte sur la table, faire le beau sans bouger, c'est difficile ! Je n'arrive jamais à tenir en place : je glisse, je m'amuse entre les rayons de lumière qui s'invitent dans ma maison transparente."

Le poisson rouge de Matisse passe ses journées à observer son maître. Autour de lui, tout n'est que couleurs, motifs et lumière. Dans son bocal, il est le témoin privilégié de la vie quotidienne du peintre ! Il croise des modèles, prend la pose ou tourne en rond lorsque le peintre part en voyage, toujours plus au sud.

Une plongée dans l'univers d'un des plus grands artistes du XXe siècle, grâce à un narrateur pas comme les autres !


Henri Matisse, Intérieur, bocal de poissons rouges, 1914 (détail)

Si on connaît les peintures de Matisse, on sait qu’il a introduit plus d’une fois un/des poisson(s) rouges dans ses images. Quoi de mieux que de donner parole à un de ces poissons pour raconter l’histoire du peintre via ses yeux.

C’est original et vraiment réussi.

Les images de Julia Chausson sont très expressives et je pense que Matisse aurait été content de se voir peint de cette façon.

« Les gens ont commencé à dire que mon maître était un « fauve ». Ce n’est pas vrai, sinon il m’aurait croqué. En réalité, mon maître est un dompteur de couleurs… »


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6984
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum