Fabrizio Dori

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fabrizio Dori

Message par kenavo le Lun 9 Jan - 7:35



Après avoir étudié à l’Académie des Beaux-Arts de Brera à Milan, Fabrizio Dori a travaillé dans le domaine de l’art.

Il a exposé à Milan, Modène, Vérone, Ravenne, Udine dans des Galeries comme  » Luciano Inga-Pin », « Studio d’Arte Can- naviello », « Ninapì », « ArteRicambi », « Galleria San Salvatore »….

Il a publié en Italie le roman graphique Uno in diviso tiré du roman d’Alcide Pierantozzi.

Il vit à Milan et travaille comme illustrateur et auteur de bandes dessinées.

Gauguin, l’autre monde est sa première publication en France.


Source : Editeur


Dernière édition par Kenavo le Mar 24 Jan - 13:31, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrizio Dori

Message par kenavo le Lun 9 Jan - 7:36


Gauguin, l’autre monde
Présentation de l’éditeur
Redécouverte de la période phare d’un géant de la peinture : Gauguin à Tahiti.
Tahiti, 1893…
Dès le début du livre, nous sommes, comme Gauguin lui-même, pris par la beauté envoûtante de l’île. On plonge avec lui dans le récit d’une lé- gende tahitienne qui intrigue et recouvre la réalité d’une patine de merveilleux.
Ce roman graphique s’intéresse à la fin de vie de Gauguin, la période artistiquement parlant la plus prolifique et la plus belle de son œuvre. L’auteur nous propose un scénario original, en juxtaposant les périodes (créant notamment des flash-backs qui renseignent sur la vie de Gauguin) et en mé- langeant réalité et légendes.
Le changement régulier de personnages et de décors, donne un côté imprévisible à l’ensemble qui donne envie au lecteur, sans jamais le perdre, de poursuivre sa lecture, aidé en cela par un dé- coupage en chapitres dynamique.

Et puis quel plaisir enfin, papaye sur le gâteau, d’y croiser Mallarmé, Verlaine… autres grandes figures de cette fin de siècle si féconde.
- Fabrizio Dori utilise une merveilleuse palette de couleurs qui rappelle sans la singer et avec son talent propre, l’œuvre de Gauguin.
- Redécouverte d’un géant de la peinture, grâce à un scénario original, mêlant habilement réalité et merveilleux des légendes  tahitiennes.
- Avec un « Cahier Gauguin » en fin d’ouvrage écrit par une spécialiste de l’Art
À vrai dire je ne suis pas tellement fan de la peinture de Paul Gauguin.
Mais, il n’y a plus de secret, les « biographies romancées », j’en ai une prédilection !

Et c’est très souvent une bonne ‘manie’, j’ai déjà découvert des pépites.

Cet album va certainement en faire partie.

Quel sublime scénario pour nous présenter ce voyage extérieur (et intérieur) de Paul Gauguin.
Un condensé qui se lit d’une traite !

Et n’en parlons pas des planches. Par moment on a l’impression que « Gauguin a fait du Gauguin ».
Fabrizio Dori a plongé à fond dans la palette de couleurs du peintre et ressort des images qui donnent le frisson, tellement elles ressemblent à ceux du peintre.

Très belle réussite. Et une fois de plus, c’est paru chez Sarbacane, maison d’édition à laquelle on peut se fier les yeux fermés !




_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrizio Dori

Message par Moune le Lun 9 Jan - 11:05

@Kenavo a écrit:
Gauguin, l’autre monde
Présentation de l’éditeur
À vrai dire je ne suis pas tellement fan de la peinture de Paul Gauguin.
Kenavo, as-tu vu une grande expo Gauguin, ou les Gauguin d'Orsay ? C'était vraiment un très grand peintre. Personnellement — je vais peut-être choquer — mais plus je vois des Gauguin et plus je suis admirative et touchée, alors que pour Van Gogh c'est le contraire (Van Gogh me touche comme être humain, mais moins par ses toiles). La 1ère fois que j'avais vu les Van Gogh d'Orsay, à l'ouverture du musée, j'avais été éblouie, mais depuis, plus je les vois et moins je les aime — et c'est l'inverse pour Gauguin…
avatar
Moune

Messages : 613
Date d'inscription : 16/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrizio Dori

Message par kenavo le Lun 9 Jan - 17:55

malheureusement non, je ne peux pas aller à Paris aussi souvent que je voudrais...
mais je veux bien te croire que mon opinion pourrait changer si j'en verrais en vrai, les catalogues d'expo ou les images sur internet ne peuvent jamais remplacer une visite au musée

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrizio Dori

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum